Ex Cathedra
FORUM RPG LYCANS VAMPIRES - AVATAR 200X320 - CONTEXTE EVOLUTIF
« Là tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. »
Charles Baudelaire.
Le prestige est un péché qui ne se partage point; en ces temps de luxure où la magnificence règne sur tous les visages, où les robes sont des œuvres d'art, où les épées se croisent et s'entremêlent inlassablement durant de viles batailles.Vous voici plongés à l'époque aristocratique, au beau milieu d'un resplendissant 16ème siècle, aux côtés des Rois, des Reines et de leurs sujets. Oserez-vous vous imposer dans cet ordre social ? Serez-vous de la partie ? Entre nobles, suivants et simples communs mortels, c'est un monde d'opportunités qui s'ouvre à vous. Laissez vous tenter, laissez vous pénétrer par cet incroyable fragrance, et toute cette vénusté. Choisirez-vous la France, la Suède, l'Italie ou l'Angleterre ? Á moins que vos chemins ne viennent d'ailleurs...
❝ coeur en verre, esprit de pierre ─ flora



Partagez|

❝ coeur en verre, esprit de pierre ─ flora

EX CATHEDRA :: La France :: Les Domaines Français
♕ • Lecture d'âmes • ♕
Valarian Anderfels
Valarian Anderfels

Mémoire de vie
Race: Sorcier(e)
Métier/Rang: Prêtre/Homme du Peuple
Statut amoureux: Célibataire
♕ • Lecture d'âmes • ♕
Messages : 19

Sam 15 Sep - 17:54

Désastre total.
La journée de Valarian a été un désastre total. Incapable de se concentrer, il n'eut d'autre choix que de céder sa place lors de la messe habituelle pour ne pas importuner les fidèles plus qu'il ne l'avait déjà fait. Il avait probablement terni son image aussi : voir une homme d'église, un disciple de Dieu lui-même faillir...
La nuit tombée, le jeune homme ne pouvait que se morfondre. Pour son incompétence, son incapacité à oublier ses peines, ses problèmes.

Son incapacité à oublier Olympe.
Olympe et sa véritable nature. Olympe sous sa forme lupine. Olympe et ses larmes, ses appels désespérés. Et lui la rejetant. Par crainte. Déçu par cette vérité, vérité qu'il aurait voulu ne jamais apprendre.
Soudain, sa joue lui pique et il pose une main sur la blessure s'y trouvant. Souvenir de ce fameux jour, une coupure qui ne semblait pas vouloir guérir. Peut-être était-ce là sa punition. Mais si tel était le cas, le jeune Prêtre ne considérait pas cela comme étant suffisant.

Il s'en veut tellement, oui.
Pourtant, les battements de son cœur se multiplient, ses membres tremblent et son corps est pris de sueurs froides à chaque fois que l'image de la louve lui revient en tête. La culpabilité, les regrets sont bien présents mais la terreur se montre plus forte encore et l'empêche d'agir.

Valarian n'ose même plus se rendre sur le parvis.
Puis, il entend des bruits étranges. Serait-ce de nouveau des bandits ? Ou alors.... ?

« Flora...? »

Il appelle d'une voix si peu sûre.
Mais la réalité le rattrape bien vite : et si c'était elle qu'est-ce que cela changeait ? C'était une Vampire. L'une d'entre eux. L'une de ces... abominations. Alors il sent la peur l'assaillir de nouveau, il serre les dents, frustré, dégoûté par son manque de bravoure. Par son impuissance.
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Hybride Vampire • ♕
Flora de Gévaudan
Flora de Gévaudan
♕ • Hybride Vampire • ♕
Messages : 46

Dim 16 Sep - 23:40
Clignements de ses yeux verts comme les forêts au Printemps. Flora trottinait, l’insouciance sur son visage de poupée difficilement expressive. Sa maîtresse étant occupée ailleurs, elle avait été congédiée. Tout ce qu’elle exécrait. Le sentiment de se sentir inutile et indésirée la secouait de part en part. Il lui fallait quelque chose, n’importe quoi. Pour s’occuper. Pour cesser de penser.

L’église proche lui parut être une option prometteuse.

Loin du faste de Notre-Dame qu’elle ne rêvait que de voir brûler, l’endroit était également bien moins fréquenté puisqu’en dehors de la ville de Paris. Sans doute mettrait-elle un petit moment pour retourner au palais, auprès de sa très chère marquise. Mais peu lui importait présentement. Lâchée en roue libre, l’usurpatrice supposément de la basse-noblesse n’obéissait plus qu’à ses volontés et autres caprices.

Et puis, cela faisait longtemps qu’elle n’avait plus prit le temps d’aller le voir.

Valarian. Ce nom résonnait encore dans sa tête maintenant qu’elle reconnaissait les lieux. Profitant donc que le soleil déclinait, c’est en sautillant qu’elle pénétra sans aucun respect au cœur de la ‘maison de Dieu’, comme l’appelaient certains humains. Ce qu’elle pouvait lui vomir à la figure si c’était possible. Flora, en plus d’être née rousse comme le feu et d’inciter autrui à vouloir la brûler pour sa crinière, était hautement blasphématoire et s’en portait très bien ainsi. Elle n’avait jamais cru à la présence d’une entité supérieure de ce genre ; ou alors cela aurait signifié qu’elle était sourde à l’appel de ces propres enfants, donc. Pathétique.

C’est en regardant les vitraux que ses oreilles captèrent le son de son nom, prononcé presque en un murmure. Alors, se retournant avec une grâce toute particulière, la servante amena ses mains dans son dos, s’approchant du prête. « Bon-Jour ! » dit-elle avait un sourire tout mesuré.

Puis, quelque chose attira son attention. Une coupure, là, sur cette peau d’albâtre. « C’est quoi ça ? » acheva-t-elle pointant du doigt l’objet de son questionnement. Une façon bien impolie de procéder, encore une fois.
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Lecture d'âmes • ♕
Valarian Anderfels
Valarian Anderfels

Mémoire de vie
Race: Sorcier(e)
Métier/Rang: Prêtre/Homme du Peuple
Statut amoureux: Célibataire
♕ • Lecture d'âmes • ♕
Messages : 19

Lun 8 Oct - 21:34

Bien que l'identité de l'individu se trouvant dans l'église à une heure pareille ait été confirmée, Valarian ne put s'empêcher de sursauter, les yeux écarquillés par la terreur. Le pauvre était devenu un homme bien plus craintif depuis les événements qui se sont déroulés avec son ami d'enfance, des voleurs et un autre invité inattendu que le Prêtre n'avait pas réussi à cerner. Même avec son don. Alors quand bien même il avait l'habitude de se comporter d'une manière similaire lorsque Flora lui  rendait visite, cette fois-ci, lui-même trouva sa réaction exagérément dramatique.

« Pour l'amour de...! Pourquoi ressens-tu toujours le besoin de me surprendre ainsi ? »

Une main sur son cœur, il se tourne vers la concernée, étrangement rassuré de la voir ce soir. Étrange oui, car sa crainte des engeances ne s'était pas atténuée et que le fait qu'il en existe capable d'entrer librement en ce lieu sacré fasse froid dans le dos. Pourtant, Flora ne lui avait jamais fait de mal. Et elle n'a toujours fait que le protéger.

La main quitte sa poitrine et s'écrase sur la joue, nouvelle source d'intérêt pour la supposée suceuse de sang. Ses lèvres pincées, le regard détourné, il revoit des images de cette fameuse nuit alors que ses paupières finissent par se fermer un instant. Le temps qu'il se reprenne, le temps que son esprit ne se vide.

« Rien du tout... »

Ce n'est qu'après cela que ses yeux ne se rouvrent, qu'il parvient à reposer son regard sur la jeune fille se trouvant devant lui.

« Juste une égratignure. »

Et ce n'est que la vérité, s'il ne prend pas en compte l'histoire qui la précède, la raison de sa présence. Beaucoup se sont questionnés à propos de cette coupure, évidemment. Pour quelles raisons un Prêtre serait-il blessé ? Valarian avait fait au mieux pour que la rumeur d'une tentative de vol ne soit pas répandue, prétendant écorchure n'était dû qu'à sa simple maladresse.

« Que me vaut l'honneur de ta présence ? Pas la volonté de vénérer le Seigneur, je présume ? »
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Hybride Vampire • ♕
Flora de Gévaudan
Flora de Gévaudan
♕ • Hybride Vampire • ♕
Messages : 46

Sam 22 Déc - 23:05
Flora scrute, Flora observe. Flora sait. Elle sait qu’il lui ment et que quelque chose se cache derrière cette petite blessure. Trois fois rien, certes. Mais le secret caché derrière exaltait l’envie de la demoiselle. Elle avait l’envie, sinon le besoin, d’en savoir davantage. Alors, lorsque son mince sourire se dégrade et que le prêtre lui accorde quelques mots, l’hybride ne bouge pas d’un centimètre.

Ce n’est qu’en un geste vif comme l’éclair qu’elle attrape son poignet pour mieux venir mordre sa main et la relâcher immédiatement ensuite. Elle n’avait pas vraiment planté les crocs dans cette chair moelleuse – elle aurait pu -, se contentant de laisser une brève douleur s’immiscer probablement dans le derme du blond. « Je ne suis pas venue ici écouter tes mensonges. Ou les siens. » ajouta-telle en roulant des yeux vers le personnage crucifié tout de bois fait, un peu plus loin.

« Je m’ennuie. »
soupira-t-elle finalement. « Personne n’est là pour moi et l’unique ami que j’ai ici n’a de cesse de me mentir ! » Elle jouait sur la corde des larmes aussi réelles que pouvait l’être sa dévotion au ciel. S’essayant à la comédie, en réalité Flora relevait bien trop la commissure de ses lèvres pour être crédible. S’éloignant de Valarian, elle vint se percher sur les rebords des sièges de prières et sautilla d’un siège à l’autre, avec une agilité et une grâce loin d’êtres humaines. Heureusement que nulle autre personne était là pour la voir faire, les conséquences aurait pu être désagréable. Mais pas pour elle.

« Tu as toujours cette odeur de femme, sur toi, Valarian. » Caillou jeté dans une mare incertaine, elle jetait ces mots comme on jette du petit bois dans un feu mourant. Mais Flora s’ennuyait et plutôt que de laisser cette angoisse sous-jacente la dévorer, elle préférait encore provoquer. C’était ce qu’elle savait faire de mieux en ce bas monde. C’était ainsi qu’on semblait enfin lui accorder considération.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Corps de verre et coeur de pierre
» j'ai l'esprit sale et le coeur romantique (briseis)
» Pierre de Lune |Deuil des Esprits - Museau Balafré - Nuage d'Hiver|
» Cours N°1 - Coeur de pierre / Coeur de glace
» Bienvenue à Pierre Raymond!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: La France :: Les Domaines Français-
Sauter vers: