Ex Cathedra
FORUM RPG LYCANS VAMPIRES - AVATAR 200X320 - CONTEXTE EVOLUTIF
« Là tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. »
Charles Baudelaire.
Le prestige est un péché qui ne se partage point; en ces temps de luxure où la magnificence règne sur tous les visages, où les robes sont des œuvres d'art, où les épées se croisent et s'entremêlent inlassablement durant de viles batailles.Vous voici plongés à l'époque aristocratique, au beau milieu d'un resplendissant 16ème siècle, aux côtés des Rois, des Reines et de leurs sujets. Oserez-vous vous imposer dans cet ordre social ? Serez-vous de la partie ? Entre nobles, suivants et simples communs mortels, c'est un monde d'opportunités qui s'ouvre à vous. Laissez vous tenter, laissez vous pénétrer par cet incroyable fragrance, et toute cette vénusté. Choisirez-vous la France, la Suède, l'Italie ou l'Angleterre ? Á moins que vos chemins ne viennent d'ailleurs...
Isabel de St-Gil, Sorcière malgré elle.



Partagez|

Isabel de St-Gil, Sorcière malgré elle.

EX CATHEDRA :: A chaque coeur son ouvrage :: Entités nouvelles :: Les Âmes Damnées
♕ • Proie designée • ♕
Isabel de St-Gil
Isabel de St-Gil
♕ • Proie designée • ♕
Messages : 15
Âge du personnage : 34 ans

Mar 11 Sep - 2:02

Isabel

ÂGE ─ 34 ans
ANNIVERSAIRE ─ 18 Aout
ORIENTATION SEXUELLE ─ Aucune.
OCCUPATION ─ Chapelière
PAYS ─ France
CLASSE SOCIALE ─Basse-Noblesse
RACE ─ Humaine
AVATAR ─ Je n'en ai aucune idée. Trouvé sur Pinterest

Profil Psychologique


Isabel est né d'une famille aisée et a reçu la stricte éducation d'une bonne jeune fille. Elle a ainsi appris à observer, lire, écrire et compter, coudre, répondre aux attentes de ses parents et de sa famille. De ses parents couturier, elle a appris la persévérance et les travaux manuels. De son époux, elle appris à aimer, la confiance et la tendresse. Elle a un sens du devoir hors du commun et sais s'adapter à bien des situations seules même quand elle aurait bien besoin d'aide. Enfin, perdre tout ce qu'elle avait lui a appris que rien n'était acquis et qu'elle n'était rien. Tout ce qu'elle avait appris pour cette leçon cette leçon : aller de l'avant, se relever sans cesse et avancer.

Le calme a alors laissé place au froid, la colère à une chaleur latente, la peur à un frisson. Isabel ne ressent plus rien, rien d'autres que ce besoin de vivre et de retrouver ce qui est sien.
   
Histoire


Deux yeux verts s'ouvrirent alors que des odeurs tournaient dans sa tête. Souffre, encens, huile embaumés la salle et son nez. Tout est embrouillé dans sa tête et seul un bruit de métal crissant tinte dans ses oreilles. Les lumières qui la surplombent dévoilent un corps nue, marqué de lacérations : aux ventres, aux épaules, sur les cuisses et les bras, même au pubis. Bénignes, elle ne les sens même pas couler légèrement sur sa peau de nacre. Les plaies semblent pourtant dessiner d'obscures symboles qu'elle ne peut comprendre.
Elle se lève, ses jambes semblent lourdes, pas le temps de se plaindre, sa chevelure de feu trône à coté d'elle, on l'avait tonte. Quel criminel pouvait l'avoir ainsi humilier ? Mais le temps n'est pas à la plainte, il est à la survie.
Elle marche, ses frêles mains cherchent une aide pour s'appuyer, ce fut la table de pierre à coté qui lui permis de trouver son salut et lui éviter une chute se rendant compte que  le talon de son pied gauche était en sang et qu'elle ne pouvait simplement pas courir. Sur ses joues des larmes coulèrent, enfin la douleur se faisait sentir. Un cri de souffrance étouffée et réprimée glissa de sa petite gorge.

« Hii » fit ce petit cri de souris dans cette pièce si glauque où le métal crissait de plus en plus fort.

La jeune femme n'était pourtant pas n'importe qui. Pourquoi elle ? Qu'avait elle fait pour mériter ça ?

Elle, noble, elle avait tant fait. Son mari et elle tenaient un commerce de chapeau, lui étaient le vendeur et elle, la chapelière. Ils avaient fait fructifier leur noms, fructifier les clients et cette chance de pouvoir faire essayer un chapeau à la femme du Seigneur d'Albret. Celui-ci avait tant aimé la pièce qu'il avait demandé un autre chapeau pour lui puis pour des amis et ainsi la clientèle de l'échoppe avait grandi, montant la noblesse jusqu'à ce qu'elle reçoive, un jour, la visite d'un homme au service du Duc d'Anjou. Il devint son meilleur client. Elle se rappelait encore de son premier dîner chez lui, avec sa femme et leurs enfants. Elle et son mari s'étaient sentit si pauvre dans le faste de la demeure de cette homme si parfait.le temps étaient passé si vite. Son mari avait appris à gagner en assurance, elle avait du apprendre à diversifier son travail et même le confier à d'autres puisqu'elle ne pouvait plus que coudre, elle devait créer de nouvelles pièces régulièrement. Mais ce fut lors d'une révolte contre le Duc que l'homme de sa vie prit les armes pour défendre l'Anjou. Pour les remercier son mari et elle étaient devenu noble, Chevalier Richard de St-Gil, défenseur du duc d'Anjou. Rattaché directement à leur Seigneur d'Albret resté fidèle client depuis tant d'années. Elle le considérait comme un véritable ami.

Rappelée à la réalité, elle avait marché, traînant sa jambe blessée jusqu'à la porte. La poignet était gelée. Dehors, l'hiver frappait sur un carreau, elle ne pouvait pas fuir dans  cette tenue...elle tomberai inconsciente dans le froid. Elle décida de trouver la première chose suffisamment lourde pour se défendre, elle tremble en serrant cette casserole... Son souffle se fit plus court et se glissa sous une table pour essayer de rester cachée. Et toujours ce bruit de crissement si entêtant.

Jeune fille, elle adorait jouer à cache-cache. Dernière fille d'une famille aisée de marchands, vivant sur les bords du Grand Océan qui menait vers le nouveau monde, elle avait vu 5 ses frères y partirent. Ils avaient promis de revenir avec l'or et les trésors qui s'y cache. Elle était si fière d'eux. La maison devint bien plus calme sans eux et elle pu profiter de la demeure pour elle seule avec ses parents. Père et Mère tenait un grande échoppe de couture et réputé sur la région. Leurs vêtements étaient sublime et habillaient tout les notables de la noblesse rattachée. Ce fut à l'âge de 14 ans qu'Isabel Jolliet rencontra Richard Lemaire, jeune notable et fort beau jeune homme de 17 ans. Les deux furent très rapidement présentés lors d'un bal organisé par le Seigneur d'Albret. Le Seigneur était un homme proche du peuple. Il savait se faire apprécier et le futur couple ne pu jamais reprocher quoique ce soit à cet homme grâce auquel ils venaient de se rencontrer.

Le bruit cessa et la sortie de sa torpeur. La jeune femme prostrée sous cette table maudite entendit marcher. Qui était ce ? Ses mains serrèrent le métal de son arme de fortune. Les pas semblaient tournés sur eux même, à la recherche de quelque chose, ou quelqu'un. Des paroles semblaient être prononcées ce qui la terrifia d'avantage. Sa peau tremblait de froid. Un cri d'homme remonta du sous sol. C'était lui...Richard. Une larme incontrôlable glissa sur ses joues. Elle vit alors passer deux jambes imposantes d'homme. Il devait mesurer au moins deux mètres, dans cette obscurité... peut être arriverai t elle à le surprendre ?... le prendre par surprise ?!

- Isabel de Saint Gil. Fit la voix de son ravisseur. Vous auriez du rester endormie. Vous n'auriez pas eu à souffrir de tout cela. Cette voix était si grave, si inhumaine qu'elle hésita.

Le Cri de son époux se fit plus fort. Elle fit alors ce qu'elle n'aurait jamais pensé faire. Utilisant tout ce qui lui restait, la femme se leva de sous sa table, casserole en main. Elle chercha ses dernière forces et fit alors face à cet être mais tout ce qu'elle vit furent les ténèbres.

Deux yeux verts s'ouvrirent alors.

Dans la chambre de son manoir, la jeune noble sentait son cœur battre. Une dame de chambre passa devant la porte

.- Madame ! Vous êtes réveillée !

 Isabel sentit alors toute l'horreur de ce cauchemar. Elle était terrifiée... ses larmes coulèrent tant, bercer dans les bras de sa femme de chambre. Il lui fallu alors quelques longues minutes... la femme de chambre la serrait aussi contre elle.

- Oh ! Je vous comprend ma chère, depuis la disparition de Monsieur, vous aviez l'air si triste ? 
- Quoi ? Déglutit elle difficilement
- Votre mari disparu... cela fait depuis que vous êtes rentrée ? Des bandits de grands chemins ? Vous vous rappelez ? 

Elle ne se rappelait de rien, comme voulant occulté tout ça. La chevelure rousse coulait sur ses épaules, ses yeux verts cherchaient dans sa chambre, elle se sentit mal et laissa tomber sa chemise de nuit. Un regard sur son corps devant sa glace. Elle était marqué comme dans son rêve. Qu'est ce que c'était ? l'avait on ensorcelé ? Maudite ?

Pendant plusieurs jour, elle chercha son époux, changeant du tout au tout. La délicieuse chapelière avait tellement de mal à retrouver sa douceur et n'était que mue dans son insatiable désir de retrouver son Richard. Plus le temps de dîner auprès du Seigneur d'Albret, ni de répondre aux commandes.

Les jours devinrent semaines, puis mois et ce fut son seigneur qui fut contraint de l'arrêter. Isabel avait perdu tout espoir, avait dépenser sans compter pour espérer retrouver une dépouille, mais jamais elle pu le voir une dernière fois. Elle se mit ensuite en tête de retrouver cet homme. Cette voix. Elle devait retrouver celui qui avait marqué sa peau de ses inscriptions directement sur ses chairs. Les mots de sorcellerie quittèrent ses lèvres pour la première fois devant sa servante qui préféra ne rien dire, mais rapidement dans le hameau, le mot de sorcière glissait sur les lèvres et Isabel compris son erreur quand ses servantes partirent à tour de rôle. Quittant elle, la maudite sorcière. Peut être était ce elle qui avait offert son époux à Satan ? Il ne fallut pas plus pour le village à vouloir chasser la sorcière. La riche chapelière dépensa ses derniers sous pour fuir son Albret natale pour l'Anjou, chercher la protection de son Duc qui l'avait si bien traitée.
Questionnaire

ÊTES-VOUS AU COURANT DE L'EXISTENCE DES VAMPIRES ET LYCANS?Non
QUE PENSEZ-VOUS DES LYCANS/VAMPIRES
QUEL EST VOTRE POINT DE VUE A PROPOS DES INFANTS ET DES SANG-MÊLES MAUDITS?Aucun point de vue vu que je ne les connais pas
ÊTES VOUS SATISFAIT(E) DE VOTRE VIE ACTUELLE? Je pense que ça pourrait aller mieux
SI NON, QUE VOUDRIEZ-VOUS CHANGER?  ─ Tant...
VOTRE POINT DE VUE SUR LE MONDE CONNU?
Ce nouveau monde a l'air prometteur

Isabel

PSEUDO ─ Noperfection
ÂGE ─ 21
SEXE ─ ?
LA COULEUR DE TON PYJAMA  Orange
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Hybride Lycan • ♕
Mezariel D. de SaintLouis
Mezariel D. de SaintLouis

Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Marquis
Statut amoureux: En couple
♕ • Hybride Lycan • ♕
Messages : 604

Mar 11 Sep - 13:48
Bienvenue officiellement parmi nous, Isabel!
N'hésites pas à nous dire quand ta fiche sera achevée, nous prendrons soin de la modérer rapidement! :D
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Sang-Pur • ♕
Belladona E. Thorn
Belladona E. Thorn

Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang:
Statut amoureux: Célibataire
♕ • Sang-Pur • ♕
Messages : 75
Âge du personnage : On ne demande pas son âge à une -vieille- femme..

Mer 12 Sep - 14:08
Bienvenue parmi nous sorcière en espérant que tu te plairas en nos terres ~

_________________
Autres portraits ( merci meli & ed pour le vava ~ ) :
Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Proie designée • ♕
Isabel de St-Gil
Isabel de St-Gil
♕ • Proie designée • ♕
Messages : 15
Âge du personnage : 34 ans

Jeu 13 Sep - 2:57
Bonsoir

La fiche est terminée.

Miss Belladona, malheureusement, je ne suis pas une sorcière mais merci pour l'accueil ^^

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Hybride Lycan • ♕
Mezariel D. de SaintLouis
Mezariel D. de SaintLouis

Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Marquis
Statut amoureux: En couple
♕ • Hybride Lycan • ♕
Messages : 604

Jeu 13 Sep - 15:14
••• Bienvenue parmi nous


Eh bien, pauvre jeune femme! J'espère qu'elle trouvera un jour ce qui lui a été arraché!
Te voici validée! ♥️

Le test d'entrée passé, te voilà désormais une HUMAINE DE LA BASSE-NOBLESSE.
Tu peux dés à présent aller recenser ton avatar, chercher des partenaires de rp et poster une fiches récapitulative de tes relations que nous te conseillons d'aller consulter pour une intégration rapide.

N'hésites pas, également, à apporter ta pierre à l'édifice d'Ex-Cathedra, nous comptons sur toi. Bon séjour parmi nous et n'hésite pas à nous solliciter si le besoin en est.
Mezariel.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Force politique malgré elle, l’Alternative songerait à un revirement
» Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞
» Isabel Allende écrit un roman sur Haïti durant la révolution
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: A chaque coeur son ouvrage :: Entités nouvelles :: Les Âmes Damnées-
Sauter vers: