AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La musique adoucit les mœurs • Laurin

EX CATHEDRA :: La France :: Le Château de Paris
♕ • Proie designée • ♕
Allister&Annibal K.
avatar
♕ • Proie designée • ♕
Messages : 28

Sam 8 Sep - 0:33

Il se montrait fort. Droit et fier. Pourtant, s’il devait être honnête -et il n’avait point réussi à le cacher à sa douce jumelle- il n’était pas au mieux de sa forme ces derniers temps. Arrivé en ville en tant que bohémien, il était bien incapable de comprendre lui-même comment il s’était retrouvé dans la milice. Pire encore, comme il s’était retrouvé à être le confident du roi en personne.
Annibal n’était pas homme à écouter les rumeurs. Il avait ignoré chaque mot que l’on avait pu lui confier sur le roi -il n’était pas très apprécié du peuple. Avec le recul, il s’en était félicité. Charles pouvait semble froid et cruel, mais il s’avérait être aussi humain qu’un autre. Il suffisait simplement de prendre le temps de le connaitre. Ce que peu faisaient. Ils entendaient que le roi était froid et cruel ? Ainsi allait donc leurs pensées sans même l’avoir rencontré. C’en était affligeant. Et presque dangereux en réalité.

Avec le temps, il s’était lié d’une forte amitié avec Charles. Il lui était cher. Mais les évènements avaient fait que le roi avait perdu la mémoire. Il ne se souvenait plus de lui, et il n’était plus le même homme. Malgré lui, cela eu le don de donner un léger coup au moral du milicien. Il n’avait plus insisté. Vu son rang, si le roi ne se souvenait pas de lui, il ne lui était pas possible de l’approcher aisément. Il attendrait que la mémoire lui revienne -si elle lui revenait un jour.

C’était après une longue séance d’entrainement -et une douche bien méritée- qu’il s’était dirigé tranquillement vers l’armurerie du château. Y travaillait un milicien nommé Laurin qui, au fil du temps, était devenu un ami. Et, passer du temps avec ses amis, n’est-ce pas ce que l’on fait lorsque son moral est au plus bas ?
Il pénétra dans la pièce remplie d’armes de bonnes factures et chercha son ami du regard. « Toujours à travailler, n’est-ce pas ? Ne vous reposez-vous donc jamais ? » Demanda-t-il espièglement.
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Mordu • ♕
Laurin de Buxy
avatar
♕ • Mordu • ♕
Messages : 42
Âge du personnage : 27

Dim 9 Sep - 23:52
      L'armurerie résonnait du tapage continu des assistants entrain de travailler. Lustrant les plastrons, réparant les pièces d'armure, décorant les armes, rangeant les coffres, la ronde quotidienne des tâches aussi bruyantes qu'essentielles. Autant d'activités qui saturaient ses oreilles, et pourtant au dessus de tout cela, une voix porta jusqu'à lui. Un long sourire s'étendit sur son visage, signe d'une distraction de son travail. La pièce sur laquelle se portait son attention l'amenait au bord de sa patience, et de son talent, aussi la taquinerie de son amie lui fit le plus grand bien. Il se leva prestement et se tourna pour enserrer chaleureusement Annibal. Les deux hommes s'étaient rapproché récemment à force de se fréquenter lors de leur service en tant que miliciens.

"Que fais-tu donc ici mon ami ? Attends ne me répond pas tout de suite, suis moi d'abord."

    Traînant son camarade à travers les rangées de râteliers, il l'emmena jusqu'à son officine, petite pièce attenante où il se réfugier pour s'isoler et penser lors de ses heures de travail. La serrure glissa dans son logement parfaitement huilé, et ainsi ils se retrouvèrent isolé du chahut incessant de l'arsenal.
"Voilà, nous serrons bien mieux ici pour discuter. Alors dis moi donc ce que tu fais ici !  

_________________


"Pour le Roi, pour le Royaume et pour la Gloire !"
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Proie designée • ♕
Allister&Annibal K.
avatar
♕ • Proie designée • ♕
Messages : 28

Lun 10 Sep - 22:50

Il avait réussi à faire entendre sa voix au-delà du tapage qui était propre au lieu. Certains travailleurs avaient osé un regard vers lui, puis haussé les épaules en se remettant au travail. Certains avaient l’habitude de voir le bohémien passer une tête par ici. Ils savaient à présent que c’était -presque- toujours pour voir Laurin et rien d’autre. Laurin qui, d’ailleurs, ne tarda pas à pointer le bout de son nez en interrogeant Annibal sur la raison de sa venue. Avant de lui demander de ne pas répondre, pour le conduire à son officine. Là encore, Annibal était un habitué du lieu. Il suivit son ami avec un sourire, sans un mot comme il le lui avait demandé.

D’un coup, ils se retrouvèrent dans un calme bien plus propice à la conversation. Ce n’est qu’alors qu’il lui demanda à nouveau ce qu’il faisait ici. « J’ai l’impression que le monde est sans dessus dessous, depuis ce conflit vois-tu. » Les rues étaient détruites. Les habitants dévastés. Et le roi n’était plus lui-même. Toute stabilité semblait déserter la France. « Alors je cherche des valeurs sûres, de la stabilité. Je me suis dit que voir un ami me serait bénéfique. » Il aimait profondément sa sœur. Mais son optimisme en était parfois déprimant -ironique. « Et toi, comment vas-tu ? »

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Mordu • ♕
Laurin de Buxy
avatar
♕ • Mordu • ♕
Messages : 42
Âge du personnage : 27

Mar 11 Sep - 23:20
    Son ami semblait en proie au doute, mélancolique. Laurin ne se considérait pas vraiment doué en matière de sentiments, lui même n'avait pas toujours pris le temps de les chercher en lui. Mais il appréciait vraiment Annibal, et le voir ainsi le déprimait au plus haut point. Il prit un instant pour allumer le minuscule réchaud et préparer de l'eau pour un thé, puis il se tourna vers son ami, s'appuyant sur l'antique établi, les bras tendus pour le soutenir. Il évinça d'un geste la question sur son humeur et se pencha sur la remarque de son ami.

"Je vois ce que tu veux dire, nous ne sommes encore que l'ombre de nous même. La guerre a prélevé un lourd tribu sur notre monde, sur comment nous nous percevions. Les gens se sentent honteux de la défaite, et la reconstruction prenant du temps, ils doivent contempler les conséquences. Il nous faudrait quelque chose pour laver cet affront, pour nous rendre fier de nous relever."

_________________


"Pour le Roi, pour le Royaume et pour la Gloire !"
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Proie designée • ♕
Allister&Annibal K.
avatar
♕ • Proie designée • ♕
Messages : 28

Mer 12 Sep - 13:49

Un peu de stabilité, c’était tout ce dont il avait besoin. Et, finalement, mettre des mots sur ce qu’il ressentait lui faisait du bien. Quelques mots échangés autour d’un thé –que son ami était en train de préparer- loin des problèmes du monde lui permettaient de se couper de la réalité. C’était comme mettre le monde en pause, le temps de reprendre son souffle. Impossible, mais pourtant parfois tellement nécessaire. Il écoute les dire de son ami –qui a balayé sa question d’un simple geste de la main- et se contente de hocher la tête. « Et avec un souverain amnésique, nous sommes plus proches de trébucher une nouvelle fois que de nous relever… » Dit-il, pensif.

Il soupire, passant une main dans ses cheveux. « As-tu pu lui parler ? Le pays a besoin d’être guidé plus qu’il ne l’a jamais été et pourtant…Non seulement il ne se souvient de rien, mais il a changé. En bien, diraient certains. Mais je ne suis pas certain que ce nouvel homme soit celui qu’il faille à la France dans cette situation bien précise…Et les médecins semblent impuissants. »

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Mordu • ♕
Laurin de Buxy
avatar
♕ • Mordu • ♕
Messages : 42
Âge du personnage : 27

Mer 12 Sep - 14:25
Son ami doutait du roi, quel dommage. Mais lui même ne pouvait se vanter de n'avoir connu pareil doutes. La bouilloire sifflait, ce qui lui offrit quelques instants de réflexion en servant les tasses. Il prit une gorgée du breuvage brûlant, inspira un coup puis plongea ses yeux dans ceux de son compagnon.

"Je dois avouer m'être posé la question, plus d'une fois même. Mais peut être avons nous besoin de ce nouveau roi, pour le moment du moins. Il écoute, prend plus d'avis en compte, de bons avis, mais à coté il lui manque la détermination de son ancienne personnalité. Avec les personnes à ses cotés en ce moment, je pense que nous pouvons nous en sortir. Mais seulement si nous nous efforçons de le soutenir du mieux que nous pouvons.

_________________


"Pour le Roi, pour le Royaume et pour la Gloire !"
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Proie designée • ♕
Allister&Annibal K.
avatar
♕ • Proie designée • ♕
Messages : 28

Dim 16 Sep - 11:47

Le silence s’installa un instant. Assez longtemps pour que la bouilloire vienne le briser de son sifflement indiquant que l’eau était chaude. Son ami servis les breuvages chauds et Annibal saisi sa tasse en le remerciant d’un signe de tête. Tout comme lui, il en bu une gorgée avant d’écouter le point de vue de son ami. Il hocha la tête, entendant les arguments de son ami. Mais il n’était pas tout à fait du même avis -et c’est en cela qu’une conversation est intéressante, n’est-ce pas ?

« Et s’il n’avait pas que des personnes bienveillantes à ses côtés ? » Il laisse planer un silence de quelques secondes. « Comme tu le dis, il écoute les conseils. Je crains fort que certaines personnes cherchent à profiter du nouvel homme qu’il est aujourd’hui, espérant pouvoir ainsi effacer leurs défauts passés avec un sourire qui ne serait en rien honnête. » Impossible pour lui de croire qu’il n’y ait alors aucuns opportunistes dans son entourage. Il soupire, finalement. « Je crois que je m’inquiète davantage pour lui que pour le pays. » Peut-être était-ce mal ?

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Mordu • ♕
Laurin de Buxy
avatar
♕ • Mordu • ♕
Messages : 42
Âge du personnage : 27

Lun 17 Sep - 1:42
     Les peurs de son ami lui semblaient plus que justifiées. Bien surs de nombreuses personnes voletaient autour du roi, se rapprochant de lui en profitant de sa mémoire défaillante et de son innocence nouvelle. Lui même ne devait sa nouvelle proximité avec le souverain qu'à sa perte de mémoire. Pourtant il ne se considérait nullement comme un opportuniste et il donnerait allègrement de sa personne pour éloigner les parasites loin de Charles.

"Je te comprends, certains ne sont pas aussi préoccupés de sa santé et du bien du royaume que de leur propre situation. C'est pourquoi nous nous devons d'être prêts de lui. Si les bonnes personnes le soutiennent et mènent une guerre sans relâche contre ces profiteurs, alors la situation pourrait bien devenir bénéfique pour le royaume. Tu sais ce que je pense, la France a besoin d'hommes droits pour la guider. Et je suis heureux que des gens comme toi soient aux côté de Charles pour l'aider en ces moments de doutes.  

    L'armurier laissa un moment à son camarade pour peser ses propos, puis sans attendre de réponse il ajouta d'une voie plus basse de conspirateur.
" Et c'est aussi pour ça que nous devrions agir pour améliorer la situation. Un homme de valeur ne saurait rester inactif."

_________________


"Pour le Roi, pour le Royaume et pour la Gloire !"
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Proie designée • ♕
Allister&Annibal K.
avatar
♕ • Proie designée • ♕
Messages : 28

Jeu 20 Sep - 13:25

Annibal hocha la tête à la réponse de son ami. Ce qu’il appréciait dans leurs conversations, c’était que leurs avis pouvaient tout aussi bien s’entendre que diverger. Mais que, dans tous les cas, ils ne se contentaient pas d’imposer une idée. Ils en débattaient, ils argumentaient. Force était de constater que fort peu de personnes avaient la force de défendre leurs idée et opinion. Pourtant, c’est la parole qui fait l’homme. Du moins, selon lui.

Il avait beau être d’accord avec le De Buxy, les choses étaient plus compliquées pour lui. Charles avait tout oublié de la confiance qu’il accordait à Annibal autrefois, et il devait bien reconnaitre qu’il n’était pas non plus dans une position aisée pour regagner cette confiance. « Je serais toujours à ses côtés, tu le sais bien. Mais pour l’heure je dois toujours regagner cette confiance qu’il m’a accordée. Il ne me reconnait plus –comme chacun de nous. Et de son point de vu actuel, je comprends ne pas être la première personne vers qui il veut se tourner… » Buvant une gorgée de thé, il réfléchit sur ce fait un instant, sur ce qu’il pourrait faire pour changer cette situation et la faire redevenir ce qu’elle était. « Je te fait confiance pour prendre soin de lui en attendant de le redevenir. » Il lui adresse un sourire, léger, mais présent.

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [FB 1625] La musique adoucit les moeurs... il parait.
» La musique adoucit les moeurs
» [FB 1617] La musique adoucit les moeurs, dit-on. {Sören}
» La musique adoucit les maux... [Dark Boursouf]
» halina △ la musique adoucit les mœurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: La France :: Le Château de Paris-
Sauter vers: