Ex Cathedra
FORUM RPG LYCANS VAMPIRES - AVATAR 200X320 - CONTEXTE EVOLUTIF
« Là tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. »
Charles Baudelaire.
Le prestige est un péché qui ne se partage point; en ces temps de luxure où la magnificence règne sur tous les visages, où les robes sont des œuvres d'art, où les épées se croisent et s'entremêlent inlassablement durant de viles batailles.Vous voici plongés à l'époque aristocratique, au beau milieu d'un resplendissant 16ème siècle, aux côtés des Rois, des Reines et de leurs sujets. Oserez-vous vous imposer dans cet ordre social ? Serez-vous de la partie ? Entre nobles, suivants et simples communs mortels, c'est un monde d'opportunités qui s'ouvre à vous. Laissez vous tenter, laissez vous pénétrer par cet incroyable fragrance, et toute cette vénusté. Choisirez-vous la France, la Suède, l'Italie ou l'Angleterre ? Á moins que vos chemins ne viennent d'ailleurs...
comme une injure, plus qu'un mépris • olympe



Partagez

comme une injure, plus qu'un mépris • olympe

EX CATHEDRA :: A chaque coeur son ouvrage :: Entités nouvelles :: Les Âmes Damnées
♕ • Sang-Pur • ♕
Olympe de SaintLouis
Olympe de SaintLouis

Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Marquise/Noble
Statut amoureux: Fiancé(e)
♕ • Sang-Pur • ♕
Messages : 22
Âge du personnage : 23 ans

comme une injure, plus qu'un mépris • olympe Empty
Jeu 30 Aoû - 17:18

Olympe de SaintLouis

ÂGE ─ 23 ans
ANNIVERSAIRE ─ 21 décembre, au solstice d'hiver
ORIENTATION SEXUELLE ─ Hétérosexuelle
OCCUPATION ─ Marquise
PAYS ─ France
CLASSE SOCIALE ─ Noble
RACE ─ Lycan Sang-pur
AVATAR ─ C.C de Code Geass

Profil Psychologique

Olympe ce n'est pas une gentille petite noble douce et gentille. Olympe est un petit électron libre au caractère fort.
Malgré l'éducation presque austère de son père, Olympe est une jeune femme plutôt effrontée.

Sa condition de lycan de sang-pur, de femme de surcroît, l'oblige pourtant à bien se comporter en société. Olympe est une bonne petite héritière qui sait bien se conduire, mais la provocation est presque toujours présente dans ses mots. A la juste limite entre l'effronterie et l'irrespect. Toujours en finesse. Et peut-être est-ce un trait de caractère de son propre père qu'elle a hérité.

Elle est la cadette de la famille ; sa relation avec Adonis, son frère aînée, est plutôt tendue. Il est un héritier mâle, donc bien plus important qu'elle, et elle le déteste. Parce qu'il est le préféré, et parce que ce n'est pas à lui que l'on impose un mariage odieux. Olympe est une jeune femme amère, très amère. Elle ne se sent proche d'aucun membre de sa famille, pas même sa mère. Il n'y a que son oncle, Denovan, avec qui elle se sent relativement bien. Et peut-être parce qu'il s'agit de l'alpha de la famille, qui sait.

Olympe se sent prisonnière de sa propre vie ; on l'enferme dans la demeure familiale comme un oiseau dans une cage dorée. Elle a horreur de sa condition ; puisqu'elle ne sera jamais pressentie pour reprendre le flambeau familial, pourquoi tant de règles ? Pire encore, pourquoi se soucier d'elle ? Olympe se sent parfois étrangère à sa propre meute.

Raison pour laquelle elle s'accorde beaucoup d'escapades hors de la demeure. Parfois en compagnie de son chaperon, parfois non. Et ça lui permet de respirer, tout simplement.
Parce que, finalement, Olympe est une jeune femme pleine de rêves ; c'est une jeune femme amoureuse. Depuis longtemps. Amoureuse d'un humain, un religieux, par dessus le marché. Des sentiments qui, si son père en prend connaissance, pourrait nuire à cet homme pour qui elle pourrait tout abandonner.
Alors elle se tait. Et personne ne sait.

Olympe est quelqu'un qui, malgré son côté rebelle, reste une personne de confiance. Elle sait garder les secrets, elle sait aider et soutenir.
Sauf quand on s'appelle Mezariel de SaintLouis.
Histoire

« Ma fille, je t'ai trouvé un époux. »
« Plaît-il ? »
« Mezariel de SaintLouis est désormais ton fiancé. »

Le monde semble s'écrouler sous ses pieds à l'annonce de cette -écoeurante- nouvelle. La voilà, elle, lycan d'une longue lignée de sang-pur, voir son avenir être compromis par un mariage avec son propre cousin ; un infant de surcroît.

« Père, je refuse cette union. »
« Olympe, je ne crois pas avoir émis l'hypothèse que tu avais le choix. Tu épouseras Mezariel. Les fiançailles seront annoncées au banquet dans quelques jours. »
« Mais, père ! »
« IL SUFFIT ! Tu respecteras ma décision ! »

Les grondements qui semblent s'échapper de sa gorge ne laissent effectivement pas vraiment le choix à la jeune femme qui, bien à cause de sa nature de lycan de sang-pur, ne peut que courber l'échine avant de quitter la pièce d'un pas rapide. Son père n'est peut-être pas l'alpha de la famille de SaintLouis, mais il en possède toutefois le sang. Et il sait parfaitement en faire usage pour obtenir le respect sur son engeance.
Elle prétend se rendre dans sa chambre, traversant les couloirs qui l'y mènent sans adresser un mot à son chaperon qui la questionne. Jusqu'à la semer.
Elle n'est jamais parvenue jusqu'à sa chambre.

Et là voilà qui crapahute, à ses 16 ans, dans les couloirs secrets de la demeure de sa famille. Olympe ne s'est jamais posé la question de savoir si ces souterrains étaient connus d'elle seule ou non. Probablement pas mais peu lui importe.
Lorsqu'elle gagne la liberté -éphémère mais si douce- ses pas la guident automatiquement vers ce toit pointu qu'elle aperçoit à travers la cime des arbres.

Sa longue robe gêne ses mouvements bien malgré ses efforts pour rendre sa fuite plus aisée ; le tissu s'accroche dans les ronces, dans les branches, est déchiré, souillé. Adieu à ce riche travail importé du Saint Empire Germanique que son père a, vraisemblablement, eu beaucoup de mal à se procurer. Mais elle s'en moque. Que peut bien valoir un vulgaire bout de tissu comparé à l'avenir de son propre enfant ?
Probablement rien.

Jamais son père, Gabriel de SaintLouis, n'aurait, cependant, permis que son fils aîné, Adonis, soit l'objet d'une telle union. Mais puisqu'elle est la cadette, puisqu'elle a bien moins d'importance au niveau de la succession, elle est sacrifiée, comme un vulgaire morceau de chair.
Elle ne l'acceptera jamais.

Lorsqu'elle arrive en vue de l'immense bâtisse, son coeur se serre. La lumière émane des grands vitraux de cette église qui lui est pourtant interdite mais qui abrite en son sein l'être qu'elle aime le plus au monde. Olympe s'approche mais reste dans l'ombre des maisons, des quelques arbres. Jusqu'à ce qu'il sorte à son tour.

Valarian.

Elle le connaît depuis qu'elle est enfant ; elle a joué avec lui, ri et pleuré aussi. Il constitue tout ce qu'elle aimerait être ; une personne humble et bonne. Et elle est tombée amoureuse. Elle l'aime.
Alors, cette nuit là, c'est dans ses bras qu'elle s'est réfugiée pour y pleurer tout son saoul. Mais elle n'a pas réussi à lui dire ; parce que ça aurait été rendre que plus réel encore le fait qu'elle ne pourrait jamais être à Valarian. Outre le fait qu'elle est une lycan et lui un humain ; une différence qu'elle tente de dissimuler depuis toujours.

Ça n'a été que sur les sages conseils de Valarian qu'elle s'en est retournée chez elle, ce soir là. Le coeur seulement à peine apaisé, mais l'esprit toujours tourmenté.
Ne parlons cependant pas de la gifle et de la remontrance qui s'en suivit lorsque Gabriel a trouvé sa fille dans un état déplorable. Plus inquiet et furieux pour l'état de sa robe que celui de sa propre fille.

C'est dans le Sud, quelques jours plus tard, que l'on annonce les fiançailles de Mezariel et Olympe lors d'une grande réunion de famille.
C'est là encore qu'Olympe fait la rencontre de Mezariel qui, suite à cette nouvelle qu'il semblait ignorer, s'est enfui.
Elle le retrouve caché dans des fourrées, dans la grande forêt bordant la propriété de leur tante, et elle l'observe, grognant lorsque leurs regards se croisent. C'est sous sa forme de lycan qu'elle le trouve, mais elle redevient une humaine pour lui parler. Parce qu'ils seraient amenés à être mari et femme un jour, autant entamé un semblant de dialogue.

« Penses-tu que ça m'amuse de parcourir la forêt pour te retrouver ? »
« Olympe… Voudriez-vous enfiler quelque chose sur vos épaules, s’il vous plait ? »

Elle baisse le regard et constate sa tenue avant de pousser un soupir, dissimulant sa nudité comme elle peut en usant de ses mains et en se cachant derrière un buisson pour ne pas le perdre de vue.

« Navrée de ne pas avoir pensé à emporter mon manteau pour cette traque. »
« Traque... ahah... Est-ce que je vaux vraiment ce genre de peine ? Il aurait été plus simple de m'attendre, vous n'auriez pas eu à vous infliger ceci. »
« Attendre ton retour et devoir supporter le regard noir de mon père parce que je reste impassible face à cette fuite évidente ? Cette situation ne me plaît pas davantage, infant. »
« … Eh bien pourquoi tu ne me tues tout simplement pas ?! Ainsi l’affaire sera réglée et tout le monde sera satisfait ! Ces regards n'auront dés lors plus lieux d'être ! »

Olympe plisse les yeux alors que Mezariel semble tout aussi troublé par cette annonce qu'elle ne l'a été il y a quelques jours. Elle ne peut que comprendre. Mais à aucun moment elle ne veut compatir. Pas pour un infant. C'est sa vie à elle que l'on gâche. Pour lui, c'est une véritable chance que d'épouser une sang-pur et d'être accepté dans la famille malgré ses origines. Elle émet un grognement tout en le toisant.

« Ton existence gâche déjà bien assez ma vie comme ça. Te tuer serait tirer un trait sur elle, et je n'y tiens pas. Quand bien même la tienne ne m'importe aucunement. Si tu souhaites tant mourir, tu n'as que l'embarras du choix. » Elle détourne le regard. « Mais j'ignorais que le fils de mon précieux oncle soit aussi couard. Tu ne lui fais aucunement honneur alors qu'il a tant sacrifié pour toi. »
« … Tu es venue me chercher pour me tenir pareil discours ? Voilà qui ne te ressemble pas vraiment. »
« Ne prétends pas me connaître. Je ne suis ici que parce que je n'en ai pas le choix. Tout comme toi. » Elle soupire. « Je ne souhaite pas plus que toi devoir t'épouser. Mais il s'agit de la décision de nos pères. Notre volonté ne pèse pas bien lourd dans la balance. »

Et elle le regrette tellement.
Il ne répond pas et, il sort de sa cachette ; elle l'a convaincu. Olympe ne s'en serait pas cru capable. Dans le fond, elle n'aurait pas été responsable de cette fuite. Mais, pour l'alpha, il fallait qu'elle agisse. Même si ça allait à l'encontre de ses propres désirs. Elle reprend alors sa forme lupine pour rentrer, Mezariel épousant ses pas.

« Je me permets tout de même de te remercier, dans ce cas. Je te suis. »

Sa condition actuelle ne lui permettant pas de répondre, elle se contente d'un grognement. Humaine, elle n'aurait probablement pas commenté par autre chose qu'un grognement.

Et la voilà désormais, à ses 23 ans, menacée par un mariage qui est repoussé par pur hasard un peu plus chaque jour. Une victoire de plus pour elle à chaque minute.
Questionnaire

QUE PENSEZ-VOUS DES LYCANS/VAMPIRESQue voulez-vous qu'elle en pense ? Elle-même est issue d'une longue famille de lycans sang-pur. Elle n'a pas d'avis sur la question et s'en moque éperdument.
QUEL EST VOTRE POINT DE VUE A PROPOS DES INFANTS ET DES SANG-MÊLES MAUDITS?Là encore, elle n'a pas d'avis particulier. Si ce n'est concernant un infant en particulier auquel elle se retrouve fiancée de force. Celui-là, elle peut pas le supporter.
ÊTES VOUS SATISFAIT(E) DE VOTRE VIE ACTUELLE? LOL. Non. Absolument pas.
SI NON, QUE VOUDRIEZ-VOUS CHANGER?  ─ Le fait qu'elle se retrouve fiancée à son cousin, dans un premier temps. Un infant de surcroît. Ce serait déjà bien, pour commencer.
VOTRE POINT DE VUE SUR LE MONDE CONNU?Le monde connu se limite, pour elle, à son propre monde. A cette petite cage dorée dans laquelle on l'enferme à double tour tout en l'obligeant à faire des choses qu'elles ne cautionnent pas.

Joueur

PSEUDO ─ Moon
ÂGE ─ 25 y.o soon
SEXE ─ Avec Baghera
LA COULEUR DE TON PYJAMA ─ Cacahuète
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Hybride Lycan • ♕
Mezariel D. de SaintLouis
Mezariel D. de SaintLouis

Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Marquis
Statut amoureux: En couple
♕ • Hybride Lycan • ♕
Messages : 604

comme une injure, plus qu'un mépris • olympe Empty
Jeu 30 Aoû - 17:28
BONJOUR TOI.
Bienvenue ici comme une injure, plus qu'un mépris • olympe 108274572
Quelque chose me dit qu'on va avoir des trucs à se dire :HIHIHI:
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Sang-Pur • ♕
Olympe de SaintLouis
Olympe de SaintLouis

Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Marquise/Noble
Statut amoureux: Fiancé(e)
♕ • Sang-Pur • ♕
Messages : 22
Âge du personnage : 23 ans

comme une injure, plus qu'un mépris • olympe Empty
Sam 8 Sep - 17:13
Merci mais on a rien à se dire. Bisous.
/KREV.

JE PLAISANTE BAE. ILY ♥️

_________________
Olympe grogne en #6FC489
Voir le profil de l'utilisateur
♕ • Hybride Lycan • ♕
Mezariel D. de SaintLouis
Mezariel D. de SaintLouis

Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Marquis
Statut amoureux: En couple
♕ • Hybride Lycan • ♕
Messages : 604

comme une injure, plus qu'un mépris • olympe Empty
Sam 8 Sep - 17:20
••• Bienvenue parmi nous


UZGRUYQZEGRUYEGR. VOILA. Tu sais ce que je pense du personnage qui est perfecto papito aaaaaaah. O L Y M P E. I love this gurl so much! ♥️
Te voici validée! ♥️

Le test d'entrée passé, te voilà désormais une NOBLE LYCANE.
Tu peux dés à présent aller recenser ton avatar, chercher des partenaires de rp et poster une fiches récapitulative de tes relations que nous te conseillons d'aller consulter pour une intégration rapide.

N'hésites pas, également, à apporter ta pierre à l'édifice d'Ex-Cathedra, nous comptons sur toi. Bon séjour parmi nous et n'hésite pas à nous solliciter si le besoin en est.
Mezariel.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

comme une injure, plus qu'un mépris • olympe Empty
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Etudes d'Oroken
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier
» [Photoshop] Détourez comme un pro.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: A chaque coeur son ouvrage :: Entités nouvelles :: Les Âmes Damnées-
Sauter vers: