AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un perdu, dix de retrouvés •• PV Séraphine (flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Infant

avatar

Messages : 26
Âge du personnage : 26 ans


Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Milicien (nuit) / Jardinier & Sonneur de cloche (jour)
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Un perdu, dix de retrouvés •• PV Séraphine (flashback)   Sam 16 Sep - 2:32

"Un perdu, dix de retrouvés"SéraphineLe soleil flamboyait à son zénith dans un magnifique ciel dégagé. Que de bonnes nouvelles pour Lazare, qui n'avait pas à se prendre d'averse sur la tête comme il en a été victime de nombreuses fois. Il pouvait donc tranquillement entretenir les haies du jardin royal, une tâche que le blond accomplissait régulièrement avec passion depuis deux ans maintenant. Les fleurs n'avaient plus aucun secret pour lui, et il arrivait parfois de voir des gens demander conseil au jardiner sur le type de fleur qui plairait à offrir à une gente Dame - ou demoiselle - la plupart du temps.

Muni de ses cisailles, Lazare coupait soigneusement les feuilles qui bouleversaient un peu trop l’esthétique visuelle qu'il tentait de mettre en place : les fleurs étaient parfaitement assorties, rangées et surtout en bonne santé. Le jeune homme avait appris son métier dans le tas et dans les livres qu'il se plaisait à lire. Mais tout cela n'était qu'une façade, orchestrée par Charles de France. Une profession donnée dite de "couverture" et de l'autre côté du versant, la nuit, Lazare devenait l'un de ses fidèles chasseurs de créatures que le roi considère comme nuisibles sur son territoire.

Pour l'heure, il avait fini pour aujourd'hui. Satisfait, il revint dans cette chambre qu'on lui avait grâcement attribuée afin de se prélasser dans un bain et se changer pour partir faire un tour dans la capitale avant que la nuit ne tombe. Le blond passa alors tranquillement les grandes portes de l'imposante bâtisse, mais en traversant la Cour, fût surpris d’apercevoir une demoiselle à l'air perdu. Ou de chercher quelque chose. En tout cas, c'était l'impression qu'elle donnait et en homme galant qu'il était, il s'approcha d'elle avait l'intention de lui proposer son aide.

— Bonjour Mademoiselle, vous cherchez quelque chose...?

Son visage n'était absolument pas familier à Lazare. Pourtant il en connaissait du monde, de toutes classes sociales confondues et bien plus que que ce qu'un roturier lambda pouvait connaitre.
© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Infant

avatar

Messages : 11
Âge du personnage : 24 ans


Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Bourgeoise - Dame de compagnie
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Un perdu, dix de retrouvés •• PV Séraphine (flashback)   Sam 16 Sep - 11:52



Un perdu, dix de retrouvés
feat Lazare


Mes talons s'enfonçaient dans les allées sablonneuses, faisant crisser la poudre sous mes pas. Nous venions à peine d'arriver à Paris que j'avais déjà un souci. Tout avait bien commencé pourtant. Lucrecia avait insisté pour que j'aille faire un tour en solitaire, histoire de me vider la tête et de prendre une petite pause. Le voyage avait été éprouvant, et la jeune duchesse voyait bien mon malaise à évoluer dans ce pays où la langue ne m'était pas familière. Je maîtrisais à peu près le français, mais j'avais toujours des difficultés, celles-ci rehaussées par l'accent italien que j'avais réussi à prendre après plus d'un an de pratique, même si mon accent prussien ressortait parfois. Mes consonnes légèrement trop marquées mélangées à mon ton chantant provoquaient l'amusement des français, ceux-ci me voyant massacrer leur langue. J'étais finalement partie me détendre dans les jardins, espérant que l'air pur me calmerait un peu. J'étais idiote d'être aussi anxieuse, après tout, nous étions dans un très beau pays, très bien logées, et avions de magnifiques lieux à découvrir, comme la cathédrale Notre-Dame. Mais bien évidemment, j'avais fini en beauté ma journée, maladroite que j'étais.
Le mouchoir que m'avait offert madame avait disparu. C'était un cadeau pour mon anniversaire, un carré de tissu richement orné où était brodé mes initales. Par conséquent, j'y tenais beaucoup, et le perdre me rendait horriblement honteuse. Mon amie était une crème avec moi, la moindre des choses étaient de prendre soin de ses présents. Depuis une demi-heure, je marchais en scrutant le sol, à la recherche de ledit mouchoir.
Tout à coup, une voix calme et sereine interrompit ma recherche. Je levais les yeux, et tombais sur un jeune homme au visage doux, une expression soucieuse plaquée sur ses traits fins. Ce n'était pas un noble à voir sa tenue, mais en voyant ses cisailles, je compris que c'était un jardinier. Il connaissait les lieux, il allait peut-être pouvoir m'aider. Lissant ma robe d'une main nerveuse, j'esquissais un petit sourire gêné, mes joues rosissant de honte.

" Ah, bonjour monsieur. Effectivement, vous avoir vu juste. Pardon, "avez" vu juste ;" me corrigeais-je d'un air contrit. "Je cherche un petit mouchoir blanc brodé des initiales "S.V.A", l'aura-vous vu par hasard ?"

Je rougissais de honte, remarquant mes fautes de langage. Je devais avoir ridicule.

"Excusez-moi pour mon accent, je ne suis pas française. Je suis la suivante da mademoiselle Di Vesconti."

Code par K'Aya de Never-utopia.


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Infant

avatar

Messages : 26
Âge du personnage : 26 ans


Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Milicien (nuit) / Jardinier & Sonneur de cloche (jour)
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Un perdu, dix de retrouvés •• PV Séraphine (flashback)   Dim 17 Sep - 0:57

"Un perdu, dix de retrouvés"SéraphineUne petite brise s'était levée, emportant une agréable odeur fleurie qu'il se plaisait à humer. La jeune femme qu'il venait d'interpeller releva le nez et Lazare ne put s'empêcher de discrètement observer ce visage aux traits doux et délicats qu'elle arborait dans une harmonie particulièrement distinguée. Mais à en juger sa tenue qui n'était nullement aussi riche qu'un membre de l’aristocratie, elle devait probablement être plus ou moins à la même échelle que lui. Bien que, peu importe son rang, seule la personne avait davantage de valeur à ses yeux qu'un titre donné.

Le blond l'écoutait attentivement, sans néanmoins être certain d'avoir compris sa première phrase. Il pencha la tête sur le côté, quelque peu perplexe, puis se gratta la joue. Son accent était comment dire...Particulier ? Oui voilà. Mais ce que la demoiselle déclara ensuite était déjà plus clair. L'objet de sa recherche se trouvait être un mouchoir et de quoi l'amuser.

— Oh ! Ma foi je comprends votre détresse, j'ai moi-même en ma possession un mouchoir en soie auquel je tiens énormément. Je ne n'ai malheureusement pas trouvé le votre sur mon chemin mais je compte vous aider à le retrouver si vous le permettez.

Le sien, Lazare l'avait depuis sa plus tendre enfance. S'il venait à le perdre, il aurait sérieusement du mal à s'en remettre car cela serait comme enlever une part de son existence.
En tout cas, la voir aussi confuse le touchait et par conséquent, ne pouvait qu'avoir de l'empathie à son égard en tentant déjà de la rassurer.

— N'ayez pas honte. A votre place, j'aurais sûrement eu des problèmes similaires. Mais c'est ce qui fait parti de l'apprentissage d'une langue, d'autant plus que le français est particulièrement difficile. Je pense que vous êtes la mieux placée pour le savoir, n'est-ce pas ?

Le jardinier n'avait aucune notion en italien, seulement en latin. Alors il compatissait pour le coup, bien que les deux langues étaient fortement, étroitement liées.
Quand au nom de sa maîtresse, celui-ci fit immédiatement tilt au jeune homme. Il n'en connaissait toutefois que la Dame de la Maison que son interlocutrice servait, d'après ses dires.

— Mademoiselle Di Vesconti...Ah ! J'ai déjà eu en effet l'occasion de lui parler, elle m'a posé tout un tas de questions sur les fleurs à mon plus grand plaisir. Votre Dame m'a d'ailleurs laissé une très bonne impression. Par ailleurs, quel est votre nom ? Le mien est Lazare, ravi de vous rencontrer.

Son sourire n'avait pas quitté ses lèvres. Et ses orbes turquoises ne l'avaient pas non plus quitté du regard, si ce n'est pour scruter rapidement les environs avant de reporter son attention sur la concernée.

— Dites-moi, quel cheminement avez-vous fait aujourd'hui ? Je pense que cela pourrait nous être utile pour commencer. Et...Si cela vous met plus à l'aise, nous pouvons nous tutoyer si vous voulez.

Un travail de fourmi risquait d'être nécessaire.
Ou peut-être pas, finalement, si la chance était de leur côté.
© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Infant

avatar

Messages : 11
Âge du personnage : 24 ans


Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Bourgeoise - Dame de compagnie
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Un perdu, dix de retrouvés •• PV Séraphine (flashback)   Mar 19 Sep - 20:26



Un perdu, dix de retrouvés
feat Lazare


Légèrement rougissante, j'étais touchée par la sollicitude du jardinier. Il s'était montré fort aimable, faisant preuve d'une grande gentillesse à mon égard. Ses yeux d'un bleu céruléens me détaillaient avec attention. Je joignis mes mains entre elles, enchantée de l'entendre proposer son aide. Il était devenu rare de croiser une personne aussi serviable de nos jours, et je lui en étais reconnaissante.

"Grazie signor, vous êtes bon. Effectivement, c'est dur, mais je tiens bon. Votre langue est... bella ;" murmurais-je, pas, complètement sûre du mot.

En effet, l'apprentissage avait été dur. Lucrecia connaissait déjà cette langue et la parlait merveilleusement bien, mais moi j'avais du prendre des cours particuliers. En Prusse, je n'avais appris que l'anglais, le suédois et quelques phrases de base d'italien, en plus de mon flamant adoré. Bien qu'elle soit dépréciée pour sa sonorité un brin agressive aux oreilles des étrangers, j'adorais ma langue, mais d'un autre côté, le français m'avait toujours attiré. La France, c'était le pays de ce véritable père que je n'avais jamais connu, de ce mystérieux géniteur vivant dans l'aristocratie. Etait-il l'un de ces courtisans ? Je l'ignorais.
Le jeune homme me ramena à la réalité, me demandant mon patronyme. Je devins pivoine en m'apercevant de mon indélicatesse, et me mis à bégayer légèrement.

"Excu - excusez-moi Signor ! Je suis impolie ! Mi chiamo Séraphine Van Allen, enchantée de faire votre connaissance. Vous êtes bien gentil. Je suis passe par le chemin bordé da roses, là-bas. Je suis venue du perron."

Intimidée, je détournais le regard, encore gênée. A peine arrivée, que déjà je me faisais remarquer. Etait-ce une bonne chose ?

Code par K'Aya de Never-utopia.


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un perdu, dix de retrouvés •• PV Séraphine (flashback)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un perdu, dix de retrouvés •• PV Séraphine (flashback)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maëlyn - Le dicton "1 de perdu, 10 de retrouvés " c'est des conneries ! Tu as déjà vu 10 mecs qui t'attendent en bas de chez toi ?! Et tu leur dit vous êtes qui ?? " bah les mecs du Dicton !
» Un de perdu...un de retrouvé ?
» Amazonie, perdu dans la jungle, près d'une rivière (pv Kazuki)[flashback]
» Un amour perdu retrouvé- feat Kendall C. Cruz
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: La France :: Le Château de Paris :: Les Jardins :: La Pergola-