AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vampire

avatar

Messages : 33
Âge du personnage : Un peu plus de neuf cent ans.


Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Mercenaire.
Statut amoureux: Veuf/Veuve

MessageSujet: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   Sam 2 Sep - 18:21



❝ Pleased to meet you
again.
with Magnus




La nuit était tombée depuis un certain temps sur la capitale anglaise, habillant Londres d'un voile sombre accompagné des rires qui se réverbéraient de temps à autre contre les quelques bâtiments entourant la Grande Place, afin de s'insinuer jusque dans les ruelles alentours.
Au creux d'une des veines de la ville, Aranea esquiva souplement une lame grossièrement destinée à sa poitrine, glissa le long de l'arme. Frappa. Une fois.
Sa dague mordît l'aine de son adversaire, remonta jusqu'à sa taille pour pivoter en un arc de cercle calculé au millimètre près, chuinta.
Un soupir excédé traversa les lèvres de la mercenaire et elle se décala sans un regard à l'homme qui s'effondrait à sa droite, face contre le sol humide des ruelles pavées. S'il avait de la chance, un chien finirait sûrement par venir l'achever.

Peu désireuse d'assister à un quelconque spectacle de la sorte, Aranea essuya sa lame contre les vêtements de sa victime puis l'enjamba afin de s'engouffrer dans une ruelle adjacente. Plus que l'idée de l'état dans lequel finirait cet homme, ce fût l'odeur du sang qui l'amena à légèrement grimacer. Elle n'avait pas « faim ». Loin de là, même. Le monstre qui vivait en elle trouvait son plaisir au creux de la gorge d'un certain roi là où elle se perdait dans ses bras et, quand bien même elle se retenait de ne pas l'amener à la syncope, la dose de sang qu'elle engloutissait lui suffisait bien assez pour lui éviter des nuits qu'elle jugeait un peu trop sauvages.
Elle s'était habituée à s'affamer, parce que le goût du sang à même un corps la faisait frissonner. Parce que le contact, quel qu'il soit, la dégoûtait. Sauf lorsque son esprit s'éloignait assez de sa conscience pour se perdre dans la sauvagerie.

Un vent frais souleva l'odeur de la mort qu'elle avait laissée derrière elle et, doucement, Aranea frissonna. L'air humide de l'Angleterre fît courir une légère chair de poule sur sa peau glacée, caressa ses joues.
Ignorant ses canines légèrement lancinantes, elle s'étira paresseusement avant de ranger sa dague à sa ceinture, à la recherche d'une quelconque distraction pour le reste de sa soirée. Son dernier contrat effectué, elle n'avait désormais plus la moindre raison d'abattre le premier innocent qu'elle croiserait et, si Aranea n'était pas une femme de justice, elle ne voyait aucun intérêt à tuer sans raison.
Résignée, elle se laissa donc aller à parcourir le petit dédale de ruelles dans lequel elle s'était aventurée, ignorant les quelques ivrognes, aimables comme des fonds de tonneaux, qui tendaient parfois des mains aussi maladroites que mal intentionnées. Alternant esquives souples et coups de pieds bien sentis, Aranea se fraya un chemin en direction la taverne la plus proche et... Se figea.

« Surprenant, songea-t-elle avec un sourire ironique à peine dissimulé. »

Son regard se perdit alors un court instant sur la silhouette, familière, qui se dessinait sous ses yeux, remonta de son torse à sa mâchoire et ne s'arrêta que lorsqu'elle rencontra la tignasse ébène – et bordélique – qui lui servait de cheveux. Voilà qui promettait d'être intéressant.

Toute de finesse et de discrétion, Aranea se coula derrière son semblable, bien consciente qu'il la sentirait sûrement venir à des kilomètres, et s'empara machinalement de l'épée sanglée à sa ceinture afin de calmement la sortir de son fourreau.

— Tu as des jouets remarquables, Magnus. Tu m'en voudras, si je te l'emprunte pour une durée indéterminée ?
© Ran


Dernière édition par Aranea K. Owens le Sam 9 Sep - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   Sam 2 Sep - 22:02

Pleased to meet you...AgainIl était assis tel un pacha sur un tonneau, le rire présent dans sa gorge, un sourire sur le visage. Encore une autre nuit à courtiser la femme timide ou naïve, à rire avec elle, à plein poumons et à prendre son innocente confiance dans le creux de sa main. Il y avait les hommes vils, il y avait les charmeurs puis au-dessus, se trouvait Magnus. Il avait de la drague, des bonnes grâces auprès des femmes, un art dont il avait le secret. Si seulement ces dernières savaient le sort qu'il avait réservé à leur mari, futur fiancé ou simple amoureux. Qui contrariait les plans d'un vampire qui voulait l'amusement, ne récoltait que douleur et sang. Alors, il était évident que l'homme de la douce et candide demoiselle quelque peu frêle qui discutait avec Magnus, se trouvait non loin ; dans une ruelle, la gorge sanguinolente et la vie ayant quitté sa chair, mais revenons donc à la scène principale. Encore sur son tonneau, il continuait son petit jeu non sans finir par la fixer dans un long soupir. Si elle lui avait paru amusante, attirante au départ, elle commençait à user la patience du vampire qui sans autre forme de procès, la laissait pantoise devant le bar en lui faussant compagnie. Il n'était pas pour les longs discours et n'ayant pas envie pour cette soirée, de briser sous sa botte un autre cœur, il avait préféré partir. Il n'était pas plus agréable ou plus noble, mais parfois même lui épargnait un peu le genre humain. Il entendait bien la jeune femme l'appelait, mais ne se retournant pas, il savait que quelqu'un viendrait ramener son nez dans ses affaires.

Ni une ni deux, une main massive venait de se poser sur son épaule. Il soupirait en se tournant vers un homme qui avait de quoi le dépasser de quelques centimètres. Après tout, Magnus n'était pas un homme d'une taille menue bien au contraire. Il chassait la main sur son épaule en fixant son interlocuteur en l'écoutant d'une oreille peu enclin à être poli.

« Hey le ténébreux d'opérette, ça t'amuse de faire pleurer ma frangine ? »
« Elle est ennuyeuse votre sœur, vous savez. Je ne suis pas un ténébreux d'opérette et avant que vous ne pensiez à l'ouvrir, pour prouver au reste du monde autour de cette taverne que l'intelligence a été donnée à votre sœur et non à vous, soyez moins téméraire. Sachez que, j'ai approximativement besoin de dix secondes pour sortir mon arme, vous refaire vos bijoux de famille ainsi que votre dignité, sommes toute ridicule et de ranger ma lame. Alors, réfléchissez bien avant de porter la main sur moi, grand bêta au visage digne d'une jument en plein ébat, car si vous me ratez, ça ne sera point mon cas. »

Il croisait les bras et évitait de justesse le coup portait par l'homme en face de lui avant de s'exécuter. Ainsi, le mastodonte venait de subir le traitement qu'avait si calmement décrit Magnus, il y avait encore quelques minutes. Chaque geste avait été vif, calculé et en l'espace du temps cité, ce qui avait été menaçant vers le vampire, était maintenant sur le sol en train de grimacer. Il époussetait son manteau sans dire un mot en laissant la jeune femme le croiser pour filer vers son frère pendant qu'il allait vers la taverne. Il se stoppait encore, car un parfum de femme bien plus connu, que les autres lui effleurait les narines. Il fronçait les sourcils, car si c'était bien celle dont il avait deviné la présence, il était quelque peu surpris. Elle aussi, avait choisi de rester un peu en Angleterre alors ? Hum étrange, mais aucunement dérangeant pour le vampire. Enfin, jusqu'à ce qu'elle ne lui prenne son arme avec arrogance et le fixe. Il soupirait un peu en posant ses yeux elle et tout le charme dont elle était pourvue. Aranea, difficile d'oublier une femme telle qu'elle. Sans gêne, arrogante, mais joueuse, comme il avait pu le découvrir. Il secouait la tête et tendait donc la main doucement.

« Aranea ma chère, ne m'oblige pas à mouiller ce charmant cul que tu possèdes en te faisant tomber pour récupérer ma lame. Rends-la moi gentiment que nous puissions boire un verre ensemble voir plus qu'un seul. Ce serait dommage que tu tombes comme l'immense balourd qui a cru bon de me chercher il y a quelques minutes. »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vampire

avatar

Messages : 33
Âge du personnage : Un peu plus de neuf cent ans.


Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Mercenaire.
Statut amoureux: Veuf/Veuve

MessageSujet: Re: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   Dim 3 Sep - 17:43



❝ Pleased to meet you
again.
with Magnus




— Oh, allons. Je t'ai connu beaucoup moins prétentieux que ça.

Difficile de prononcer le mot « prétentieux » avec plus d'arrogance. Le sarcasme en lui-même valait plus pour elle que pour lui. Si elle ne doutait absolument pas de la capacité de son cher ami à la faire atterrir fesses les premières sur le sol humide de la Grande Place, Aranea n'en était pas moins toute aussi persuadée de pouvoir s'éviter une humiliation aussi cuisante que désagréable sur le long terme. Perspective qui eût le mérite de donner des accents un peu plus narquois à son sourire déjà mutin et elle détourna son attention de Magnus pour la reporter sur l'épée qu'elle venait de poliment lui dérober.

Semblant ne pas lui accorder plus d'attention, la mercenaire fît glisser son index le long de la lame qu'elle tenait entre ses mains, joua avec en feignant l'envoyer terminer sa course contre la jugulaire d'un ivrogne grossièrement avachi, à sa droite. Loin d'être aussi légère que ce qu'Aranea pensait, elle n'en demeurait pas moins relativement agréable en main, et la mercenaire se plût même à songer à l'éventualité de revoir ses propres compétences à l'épée. Pourquoi pas, après tout. Un poignard lui était utile mais moins pratique, si elle ne voulait pas d'altercations trop rapprochées. Et pour aussi résistante qu'elle était, les coups auxquels elle avait été confrontée par le passé avaient gravé le mot « mesure » en lettres de feu dans son esprit.

— Pas mal. Quoique... Elle n'est pas un peu trop lourde, pour toi ?

Tentative grossière de remettre en doute sa carrure ? Évidemment. Si Magnus n'était pas spécialement faible et maigrichon, il n'en était pas plus une montagne de muscles fermes et prononcés et Aranea n'était pas celles qui se garderaient de le souligner. Quand bien même elle s'en fichait sûrement autant que lui s'en fichait. Le dialogue lui plaisait, simplement.
Toutefois, plutôt que de s'attarder sur ce détail, elle jeta un coup d'oeil rapide à l'intérieur de la taverne qui s'ouvrait sur un spectacle relativement amusant, un peu plus loin, reportant ensuite son attention sur son semblable en croisant ses bras sous sa poitrine.

— Je constate que tu as encore fait des dégâts, ceci dit. La femme de qui as-tu tenté de voler, cette fois ?

Si tant était que « voler » fût le mot et Aranea ne doutait absolument pas du fait que Magnus n'avait pas à forcer les femmes à tomber dans ses bras. Indéniablement séduisant, il était doué d'une telle utilisation des mots que les dames les plus à la recherche d'aventures « sauvages » devaient s'agglutiner autour de lui comme des mouches au derrière d'une vache. Image pour le moins ridicule mais non moins vrai. Magnus n'était pas plus flagorneur que pieux. Du moins à sa connaissance.
© Ran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   Dim 3 Sep - 20:26

Pleased to meet you...AgainIl ne pouvait que rire devant le sarcasme et l'arrogance dont faisait preuve Aranea face à lui. Il savait toutes la non-gêne dont elle était capable et c'était aussi ce qui les rapprochait tant : ce manque de tact et le fait de n'avoir de limite que leur propre mot. Il recevait les mots de son amie vampire sans rien dire, souriant simplement encore plus à chaque pique qu'elle lui lançait avec une certaine insistance. Il en fallait bien plus pour le désarçonner, lui qui avait tout de même remis à sa place des puissants. Il devait reconnaître le flegme de la femme face à lui, un flegme qui lui rappelait le sien quand il avait réussi à se faire bien voir de la famille impériale de Chine tout en ayant copulé copieusement avec la moitié des femmes du palais. Il riait aux mots de son amie avant d'avancer d'un pas. Son regard, bien plus sérieux, contrastait avec son air toujours enjoué, son sourire malicieux et sa gestuelle. Difficile de savoir ce qu'il était en train de préparer dans sa mémoire. En tout cas, cela ne réservait rien de sec et commode pour la belle femme qu'il connaissait depuis déjà un moment. Aux jeux du plus malin, il lui laissait toujours une marge d'avance avant de frapper. Là encore, il était question de ce jeu entre eux, et même s'il laissait du leste à la jeune gemme, il allait bientôt frapper comme il aimait faire à chaque fois. Comme mise en bouche, il s'approchait encore d'un pas en posant sa main volontairement sur la lame.

« Un riche notaire qui m'a traité de rustre et m'a comparé à un… Vendeur de cochon. Je n'aime pas que l'on me compare à ce que je ne suis pas. Non ma lame est aussi équilibrée pour mes mains, que lourde dans tes frêles doigts ma chère Aranea. Donc, tu veux jouer avec le feu encore ? Tu sais que tu vas perdre. Ne m'en veux pas si je mouille un si joli cul en cette belle soirée, mais il y a des objets que j'aime avoir sur moi et ne pas voir… Dans d'autres mains. »

Il finissait à peine sa phrase que son bassin cognait celui de la belle suffisamment pour la faire chuter sur son postérieur. Magnus rattrapait alors sa lame avant qu'il ne s'assoie donc sur le ventre du vampire, les yeux dans les siens. Il avait un sourire amusé, voyant bien qu'encore une fois, il avait réussi à prendre Aranea dans son propre jeu. Il l'appréciait tout autant que cette tension et ses jeux entre eux à vrai dire. Toujours sur elle, il sifflotait avant de pencher la tête dans un air serein. Il lui arrivait parfois, sans avoir forcement de raison, d'admirer le visage de son amie. Nul n'avait besoin de raison pour avouer qu'Aranea, en dehors de son caractère des plus horripilant, était une femme des plus désirable et sublime. Même Magnus dans tout son ego n'aurait pu nier la chose et c'est en posant un coude sur elle, la tête contre sa main qu'il continuait de la fixer longuement comme pour l'agacer. De son autre main, il frôlait alors sa joue avant de rire aux éclats avec peu de discrétion sentant bien les regards autour de lui. Il tournait bien vite la tête, lame encore à la main et étrangement la populace curieuse se ravissait en retournant à sa discussion. Il y avait aussi du bon à être un Aergirsson. Il avait l'aura de cette famille, l'art aussi bien de courtiser que de se faire respecter. Son regard avant suffit à dissiper les curieux après tout. En le reportant sur la vampire, il ne pouvait retenir un autre rire avant de pencher la tête habilement avec calme. Puis se lever en tendant la main vers elle.

« Maintenant que tu as mollement perdu et que j'ai profité de ma position pour admirer la femme que tu es, allons donc boire un verre. Et ne t'avises plus de me voler mon épée, sinon tu vas vite tomber à terre ma chère Aranea. Si tu veux en avoir une toi aussi, je te montrerais une bonne adresse avec mes compliments, mais cesse de jouer à la maligne. Il m'est désagréable de faire tomber la jolie femme que tu es, souvent sur ce charmant fessier. »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vampire

avatar

Messages : 33
Âge du personnage : Un peu plus de neuf cent ans.


Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Mercenaire.
Statut amoureux: Veuf/Veuve

MessageSujet: Re: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   Lun 4 Sep - 1:14



❝ Pleased to meet you
again.
with Magnus




Au final, sa prétention n'avait de bon que l'amusement qu'il lui procurait. Les conséquences, elles, n'en demeuraient pas moins affreusement désagréables. Preuve en était le fait qu'elle avait effectivement fini par atterrir les fesses les premières sur les dalles et Aranea ne pût s'empêcher de laisser une petite grimace déformer son visage. Vaguement agacée.
Elle s'était attendue à un fauchage, à un coup, fourbe, en direction des genoux et, de fait, s'était préparée à bondir ou à reculer. Le coup de bassin qu'il lui avait envoyé n'entrait cependant pas dans ses hypothétiques coups et Aranea se retrouva forcée de reconnaître sa défaite lorsque Magnus prît place sur son ventre, les yeux rivés sur elle.

La tête inclinée, la mercenaire plissa alors légèrement les yeux, partagée entre l'envie de le provoquer et celle de le frapper. L'une comme l'autre lui arracheraient des réactions qui ne manqueraient pas d'exaspérer la jeune femme et elle roula simplement des yeux avant de les glisser sur les quelques abrutis alentours, visiblement désintéressée... Jusqu'à ce qu'il soit question des doigts de son semblable contre sa joue. Si le rire de Magnus ne fît ni chaud ni froid à Aranea, le contact entre leurs deux peaux lui arracha un frisson aussi vague qu'indescriptible et elle tourna légèrement la tête afin de saisir d'un des doigts du vampire entre ses canines. Délicatement mais non moins fermement. Sa frustration se transforma en une morsure aussi brève qu'intense et elle lui adressa un regard torve avant de le relâcher sèchement, lorsqu'il se redressa. Elle n'avait pas pour but de lui faire mal, de toute manière.
Ses fesses, en revanche, lui faisaient mal.

— Tu as de la chance que ce pantalon soit en cuir, déclara-t-elle simplement en glissant sa main dans la sienne, afin de se relever.

L'envie de l'obliger à sèchement rejoindre le sol lui traversa l'esprit. S'évapora. Magnus n'était malheureusement pas stupide. Pas autant que ce qu'elle croyait en tout cas et, si l'idée lui semblait séduisante, les éventuelles représailles achevèrent de la dissuader et Aranea se redressa en époussetant silencieusement son fessier. Cuir ou pas, elle était mouillée et la sensation n'en était que plus désagréable, couplée à l'humiliation.

— Je n'ai pas besoin de tes compliments pour me procurer une épée, Magnus, je suis une grande fille, je sais nouer mes corsets toute seule. Trouver une arme est à peine moins désuet.

Soupir, et elle passa brièvement sa main sur ses fesses, afin de calculer l'étendue des dégâts.
Ravie de constater qu'elle n'avait été que peu touchée par une des flaques creusées dans les pavés, Aranea haussa nonchalamment les épaules, s'étira.

— J'admets que tes coups de bassin semblent redoutables, ceci dit.

Ses mots furent suivi d'un sourire arrogant et elle le contourna souplement pour s'engouffrer dans la taverne, les yeux rivés sur le spectacle ridicule qui s'étendait sous son nez.

— Et évidemment, tu ne peux pas t'empêcher de toujours trop en faire, souligna la mercenaire en croisant ses bras sous sa poitrine. Et elle englobait là aussi bien les regards qu'ils s'étaient attirés que le pauvre homme probablement défait de sa potentielle descendance, à quelques mètres de là. Susceptible et excessif. Voilà une facette que je ne te connaissais pas.
© Ran

_________________

Avoir peur de la mort ? A quoi bon. C'est moi qui serait la tienne, pour de bon.

Thanks Magnuuus. ♥️

Aesthetic par Mezamour de ma vie. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   Mar 5 Sep - 18:59

Pleased to meet you...AgainAprès avoir reçu encore une fois les remarques de son amie, il l'avait aidé à se remettre sur ses jambes non sans ricaner du fait de lui avoir mouillé l'arrière-train. Il s'était retenu de sortir une remarque des plus fines quant au rapprochement entre cet état et quelque chose de non-conventionnel et de plus intime. Il avait parfaitement ressenti la désagréable sensation qu'avait vécue Aranea à se faire mettre au tapis aussi vite et avec tant de ridicule. Pourtant, en humble ami, il n'avait pas relevé afin de ne pas plus entacher l'ego de la vampire. Il la suivait en recevant toujours ses paroles on ne peut plus sarcastique et cassante, sentant bien qu'elle n'avait pas du tout apprécié de se faire avoir comme une bleue. Il ne faisait donc que la suivre avant de tourner la tête vers l'homme encore sur le sol en soupirant un peu, les bras lui aussi croisé.

« Je ne l'ai frappé que parce qu'il allait le faire avant moi et qu'il n'a pas écouté mes menaces. Tu voudrais qu'un sot aussi rustre qu'une porte de WC publics salies, ait des enfants peut-être ? J'en doute. »

Il la suivait toujours en ayant ri volontairement de sa remarque sur l'humidité de son pantalon autant que de la voir inspecter justement cette dernière pour vérifier ses propres dires. Sa remarque sur son coup de bassin fit encore plus sourire le vampire avant qu'il ne décide de lui emboîter le pas pour entrer dans la taverne. Comme toujours, l'agitation était à son comble, entre ivrognes bruyants, homme sur le sol et bagarre dans le fond. D'ailleurs, ce fut quand il s'y attendait le moins, alors qu'il allait s'adresser à Aranea que Magnus recevait un coup. Le poing de l'alcoolique n'avait fait que se heurter à la dure mâchoire du Suédois, qui ne se privait pas de renvoyer la donne, expédiant donc celui qui avait frappé le premier, au fond de la pièce, dans un fracas et un bruit de heurt contre le mur. Il remettait sa veste correctement puis tournait enfin la tête vers elle avec calme.

« Je ne suis excessif que quand on me cherche voyons. Comme cet ivrogne par exemple. Ton pantalon va avoir le temps de sécher pendant la soirée. Je pourrais te dire de le faire sécher en l'ôtant, mais cela ferait plaisir à bien trop d'hommes dans cet endroit de désordre, où j'aime boire malgré tout. Quant au susceptible, tu aimerais-toi qu'on t'insulte sans vergogne? J'en doute encore plus. »

Il avançait vers le comptoir de la taverne en intimant son amie de le suivre, commandant donc de quoi se rassasier avant de se permettre du bout du pied de faire tomber un homme totalement saoul plus loin. Il tapotait alors le siège en bout, encore anciennement tronc de bois ou souche en la fixant, elle. Il n'avait pas perdu de sa superbe, ni de son air enjoué, mais une teinte plus morne venait alors se perdre dans le regard du Suédois. Quelque chose que devinerait peut-être la femme dont il était l'ami. Il l'attendait et quand elle prenait place à côté de lui, il levait son verre, mais étrangement son sourire s'effaçait bien vite, trop même. Il n'était pas rare de voir Magnus sérieux, de le savoir concerné, mais là, c'était différent. Une pensée avait fauché la joie de vivre qu'il pouvait démonter si souvent, comme un épi de blé. Il déglutissait en restant face à la femme, particulièrement sérieux. Il pianotait la table lentement en continuant de la fixer avant de finalement délivrer ses mots, sans nul doute surprenant.

« Je ne sais quoi penser du fait que tu sois aussi en ville. Je pensais que tu étais en voyage, donc soit c'est un bon soit un mauvais présage. Quant aux épées, je n'ai pas dit ça en voulant te chaperonner, mais pour te protéger. Nul doute, que tu as tes méthodes, tes relations, mais certains nous traquent et d'autres nous surveillent. Je sais qu'un assassin de mon frère me piste, et même s'il finira par succomber sous ma lame tôt ou tard, il nous a vu ensemble. Cela finira par remonter aux oreilles de mon cher frère. Tu me trouves excessif et susceptible, alors tu ne l'as pas vu lui. Il serait prêt à me trancher la gorge si je n'avais plus aucune utilité dans la famille et dans ses projets. Alors, sans tabou, je n'aimerais pas qu'une lame que ce soit la sienne ou celle de ses sous-fifres, termine sous ta gorge. Et avant que tu me dises que tu pourrais t'en défaire, c'est moi qui les ai entraînés. »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vampire

avatar

Messages : 33
Âge du personnage : Un peu plus de neuf cent ans.


Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Mercenaire.
Statut amoureux: Veuf/Veuve

MessageSujet: Re: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   Mer 6 Sep - 1:43



❝ Pleased to meet you
again.
with Magnus




Magnus avait raison. Nul besoin d'être une lumière pour deviner qu'Aranea, en dépit de son comportement désinvolte, avait un certain mal à supporter les insultes à son égard. Si elle n'y répondait habituellement que par des regards insolents ou des sourires désuets, ses envies de meurtre n'en demeuraient pas moins prononcées et il lui était arrivé bien trop souvent d'écraser son talon dans des mâchoires ou des parties intimes pour calmer certaines ardeurs. Elle se fichait qu'on use de son statut de femme pour l'insulter. Elle aimait moins, en revanche, que certains mastodontes décérébrés se permettent d'aller trop loin dans leurs manquements au respect.

Et comme pour appuyer ses propos, voilà que l'un d'entre eux valdinguait sur quelques mètres suite à un crochet étonnamment bien calé. Si Aranea avait pu faire preuve d'un semblant de bonne foi, elle aurait applaudi le coup. Néanmoins, elle ne se contenta que d'un léger sourire amusé face à l'étendue des dégâts, glissa un regard en coin à son ami et semblable.

Alors permets moi de saluer ta mesure et ton calme à toute épreuve, Magnus. Cela dit, sarcasmes mis à part... J'admets que j'aurais sûrement réagi avec autant d'ampleur que toi, si ce n'est plus. Tu commences à bien me connaître, tu m'épies à ce point-là ? Et quant à mon pantalon... Au pire des cas, je poserai mes fesses sur ta veste si la sensation devient un peu trop désagréable. Tu es galant après tout... Non ?

Ses mots se teintèrent de la même ironie que son sourire et ce fût sans un mot de plus qu'elle s'installa près de Magnus, lorsqu'il tapota le semblant de siège près de lui. Magnus et galant sonnaient étonnamment faux dans la même phrase, toutefois, Aranea choisît de garder pour elle cette remarque ci. L'atmosphère ne semblait plus propice à la provocation et, verre aux lèvres, Aranea attendît patiemment qu'il daigne lui avouer ce qui semblait lui alourdir le cœur. Pour peu qu'il en ait un. Les mots lui tombèrent sur le crâne comme une tempête en pleine mer et elle soupira légèrement en reposant la chope qu'elle tenait entre ses mains. Prétendre pouvoir s'en défaire ? Si elle avait le mérite de pouvoir s'en sortir avec une arme entre les doigts, Aranea n'était pas assez dupe pour s'imaginer tenir tête à une « portée » d'assassins d'une famille de vampires premiers. Ni assez vaniteuse.
Si elle jouissait d'une agilité couplée à une force et une vitesse relativement prononcées, son endurance lui faisait cruellement défaut et elle n'avait aucun doute quant au fait qu'elle pourrait aisément se faire avoir à l'usure. Plus encore s'il était question d'être entraînés par Magnus.

Blasée, Aranea prît une nouvelle gorgée de sa boisson puis s'accouda sur le comptoir, les yeux dans ceux de Magnus.

Je suis en Angleterre depuis un certain temps déjà et si j'admets être relativement surprise de t'y revoir, je suppose que j'aurais du m'y attendre. L'éternité m'aurait laissée de quoi te retomber dessus un jour ou l'autre mais...

Elle ferma les yeux un court instant, se pinça l'arête du nez. Dans quels draps venait-elle encore de se jeter ? Pas dans ceux de Magnus en tout cas. Et pour le coup, l'idée l'aurait sûrement bien plus séduite que celle de finir avec un poignard sur la gorge. Assurément même.

Je n'ai pas peur de mourir, Magnus. L'idée que ce soit de la main d'un des lèches bottes de ton frère me laisse un goût relativement amer dans la bouche, cela dit. Qu'est-ce qu'ils me voudraient de toute manière ? Je ne représente aucun intérêt pour ton frère. À moins qu'il ne soit question d'un énième « premier » aussi capricieux que vaniteux.

Ses yeux roulèrent si violemment qu'elle en aurait presque atterri sur la Lune. À croire que Magnus s'était décidé à tout faire pour tuer sa bonne humeur dans l'oeuf. Pour peu qu'elle l'eût été.

Je suis moi aussi ravie de te revoir Magnus. Encore plus maintenant. 

Ironie à peine voilée. Si le fait de le revoir n'avait pas manqué de lui arracher un sourire un peu plus vrai que les habituels, la nouvelle qu'il venait de lui envoyer en travers de la face n'avait pas manqué de lui tomber sur la tête comme une douche aussi glacée que les pluies londoniennes.
Ceci dit, et parce qu'elle se connaissait, Aranea agrémenta ses mots d'un haussement d'épaules aussi désinvolte que léger. Elle risquait de mourir ? Soit. Au moins, sa vie serait sûrement un peu plus palpitante.
© Ran

_________________

Avoir peur de la mort ? A quoi bon. C'est moi qui serait la tienne, pour de bon.

Thanks Magnuuus. ♥️

Aesthetic par Mezamour de ma vie. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   Mer 6 Sep - 15:51

Pleased to meet you...AgainIl avait eu un sourcil quand elle avait répliqué à sa comparaison et au fait de souligner d'un homme aussi idiot que le frère de celle qui l'avait courtisé ne méritait pas d'enfanter ou de donner lieu à des enfants. Il avait aussi bien remarqué par la suite de ses propres mots les réactions de la belle femme qu'était Aranea. Elle n'avait pas l'air d'avoir pris de suite conscience de l'ampleur du danger qui malgré eux ne cessait de se profiler à l'horizon. Il y avait des dangers dont Magnus se fichait royalement comme les bêtes sauvages ou les ivrognes agressifs au coin d'une rue, mais pas son frère et ses assassins. Il serrait le poing en compressant légèrement sa chope d'alcool entre ses doigts non sans écouter les paroles de son amie qui se voulait comme toujours arrogance et sarcastique, sentant tout de même l'appréhension de cette dernière. Il avait bien remarqué qu'elle se pensait inintéressante aux yeux de Cadis et c'est dans sa franchise de toujours que Magnus allait encore s'illustrer. Il se mettait alors de côté en tenant toujours sa chope, son pied écrasant la jambe de l'ivrogne sur le sol avant qu'il ne le décale en entendant l'humain. Son visage restait calme, revenu d’un coup après ses paroles plus joyeux, même si se ne devait pas être difficile pour Aranea de savoir qu’il l’utilisait afin de la rassurer plus que par envie. Le moment n’était pas pour la rigolade ni la joie, mais il devait garder la tête froide pour deux. Il était question de leur survie et non simplement d’une mise en garde jeté sur la table à la va-vite entre deux gorgées d’un breuvage alcoolisé.

« Je ne sais pas si la galanterie est ma meilleure qualité, mais de toute façon, si tu le veux, tu viendras de toi-même t’asseoir sur mes genoux. Tu te fiches autant que moi de ce que peuvent penser les gens. Oh tu ignores beaucoup sur Cadis, dont le fait qu’il a toujours aimé les femmes plantureuses, avec un caractère bien trempé. Tu es largement son type, mais s’il ne peut pas t’avoir, il veut peut-être te tuer pour que personne ne t’ait. Il n’est pas partageur pour un sou, alors bon. Malgré tout, je reste perplexe qu’on nous attaque aussi prestement, ce n’est pas son genre une attaque presque frontale. »

On pouvait sentir dans les paroles de Magnus que plus qu'un aveu sur son frère, il était bien question de mettre en garde encore une fois Aranea. De plus, il devait l'avertir et lui expliquer qui était le personnage même s'il se doutait qu'il y avait très peu de chance que Cadis vienne en personne en Angleterre pour courtiser Aranea. Il avait laissé bien trop de documents et de directives en suspend pour laisser son frère se balader et conter fleurette comme lui. Aegirsson ou non, Magnus n'oubliait jamais qu'il n'avait aucune envie de toujours laisser la main mise à son frère sur toutes ses allées et venues, alors il laissait des soucis par-ci par-là qui ne le mettait jamais en face des problèmes avec Cadis. Après tout, il utilisait Magnus, alors ce dernier ne se gênait pas pour lui mettre deux trois bâtons dans les roues en continuant son existence loin de sa famille. Le vampire terminant sa chope d'une traite en se levant pour aller se resservir avant de finalement emmener littéralement l'une des cruches d'alcool sous les yeux du tavernier. Il ne lui avait bien évidemment pas demandé son ami, mais en tapotant son épée d'un sourire, il avait fait passer le message. Ce n'était pas une proposition, le tavernier n'avait pas le choix. En retournant s'asseoir à côté d'Aranea, il soupirait.

« Je suis vraiment ravi de te revoir sinon Aranea. Je n'aime pas annoncer de telles nouvelles, mais je préférais te le dire rapidement. Et oui, je commence à te connaître, car c'est un de mes principes : J'apprends à connaître mes amis encore plus que mes ennemis, car si la situation dégénère je préfère pouvoir compter sur ceux qui méritent confiance, comme toi. Foncièrement, que l'on veuille ou non, on est fait à se revoir souvent Aranea, sinon on ne se retrouverait pas la plupart du temps dans une taverne. D'ailleurs, restes-tu plus qu'une soirée cette fois en ma compagnie ? Non pas que j'ai des projets gargantuesques dans la tête, mais il est vrai que la chasse que j'avais dans l'horizon serait aussi sympathique, si toi, tu y participais. »

Il prenait alors deux autres verres avant de poser sa chope dans un son de bien-être dû au breuvage qu'il avait bu avant de soulever l'ivrogne par le col pour le poser plus loin, sur une table vide afin d'avoir la paix. Il était maintenant presque appuyé sur la table, en fixant Aranea en silence profitant aussi bien de ses grimaces, dont il s'amusait que d'attendre pour avoir ses paroles encore une fois. Il est vrai que sa galanterie lui faisait défaut, car il aurait pu proposer la place à Aranea avant de s'asseoir tout comme lui demander ce qu'elle voulait boire. Il allait de ça de là et avait souvent perdu son éducation, mais il restait fidèle à ses principes et en amitié. Espérant que la vampire se rappelle que même bourré de tant de défauts, il restait quelqu'un de confiance si on le respectait.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vampire

avatar

Messages : 33
Âge du personnage : Un peu plus de neuf cent ans.


Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Mercenaire.
Statut amoureux: Veuf/Veuve

MessageSujet: Re: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   Ven 8 Sep - 18:12



❝ Pleased to meet you
again.
with Magnus




Aranea éclata d'un rire aussi clair que passager, altéré par le sérieux dont Magnus semblait faire preuve depuis le début de leur conversation.

— Cadis ? Sérieusement ?

Ce nom résonnait dans sa tête comme un lointain écho, un nom qu'elle avait glissé dans un coin de sa mémoire et qui remuait, parfois, les souvenirs dont elle tenait la nouvelle cicatrice barrant sa taille. Si elle pouvait se vanter d'un corps avantageux, sa peau n'en était pas moins constellée de multiples marques d'affrontements passés et elle avait grimacé lorsqu'elle avait constaté l'étendue des dégâts dans son miroir, la première fois. Résultat d'une énième altercation avec un lycan, cette marque sur son ventre s'était accompagnée de quelques autres blessures toutefois moins importantes et elle avait à peine eu le temps de tenter d'en calmer les saignements qu'elle s'était effondrée. À moitié morte et pourtant plus sereine que jamais.

Lorsqu'elle s'était réveillée, Cadis était là. Et elle s'en était détournée. Elle n'avait retenu que son nom et son visage, plus par soucis de reconnaissance que parce qu'elle en avait réellement envie et, quand bien même elle aurait voulu l'oublier, la dague sanglée à sa cuisse ne manquait jamais de le lui rappeler. Un cadeau. Qu'elle garderait tant qu'elle en verrait l'utilité.

Aranea soupira, se reprît au mieux en achevant sa propre bière.

— Je connais ton frère, Magnus. Et pour aussi... Mielleux qu'il ait été avec moi, je doute qu'il ait pour but de me passer la bague au doigt et, si c'est le cas... Ma foi, rien ne l'empêche d'essayer. Il me tarde de voir jusqu'où un vampire prétendument désireux de m'avoir peut aller.

Si la perspective attisait sa curiosité, elle n'avait pas manqué de jeter un léger froid sur sa fausse bonne humeur. Elle n'aimait pas qu'on la veuille, qu'on la convoite et sûrement même encore moins qu'on veuille la posséder, à la manière d'un objet.
Amoureuse de sa liberté, Aranea avait rejeté la plupart des hommes ayant tenté de l'enchaîner avec un mépris non feint et s'était affirmée à travers une femme aussi indépendante qu’insaisissable. Image qu'elle aimait. Et qu'elle entretenait.

— Il va falloir qu'on m'explique ce que les hommes ont à vouloir me posséder, sérieusement. Enfin, passons. Je n'avais pas fait le rapprochement, je te l'avouerai mais je ne pense pas que ton frère attende quoi que ce soit de moi.

Elle ne s'en était pas doutée, dès le départ. Le nom Aergisson n'avait pas éveillé le moindre soupçon en elle pour la toute simple et bonne raison qu'elle ne serait pas étonnée d'en croiser un héritier à chaque coin de rue... Et que c'était le cas pour toute la ribambelle qu'étaient les FANTAST. Elle s'en contrefichait, éperdument. Si bien que l'idée que Magnus et Cadis soient frères n'avait même pas effleuré son subconscient. Ils étaient de la même famille, elle le savait, mais le reste lui passait au-dessus des sourcils comme sa première tétée.

Un peu plus calmée, Aranea chassa le souvenir de Cadis dans un coin de sa tête et se servît librement au tonneau que Magnus avait apporté près d'eux. Elle se douterait que son annonce jetterait un froid sur la conversation. Son « vieil » ami ne semblait pas porter son frère dans son cœur et, au vu de leurs deux caractères, le contraire l'aurait étonnée.
Néanmoins, elle préféra passer l'affaire sous silence et s'accouda calmement au bar, les yeux rivés dans ceux de Magnus.

— Dans tous les cas, et pour répondre à ta proposition... Je n'ai pas chassé depuis un certain temps et je dois admettre que la faim commence un peu à me tirailler. Tu as une idée d'où aller ?

Elle n'aimait pas la chasse. Exécrait les frissons qui parcouraient la peau des hommes dans les cous desquels elle plantait ses crocs, lorsqu'elle n'arrivait plus à se retenir de les dévorer. Elle l'exécrait mais, quitte à faire d'une pierre deux coups, elle pouvait bien s'y atteler.

« De toute manière, je fais ce que je veux. »
© Ran

_________________

Avoir peur de la mort ? A quoi bon. C'est moi qui serait la tienne, pour de bon.

Thanks Magnuuus. ♥️

Aesthetic par Mezamour de ma vie. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   Ven 8 Sep - 22:38

Pleased to meet you...AgainAu rire de la belle vampire, Magnus se demandait si en pensant voir juste il n'était pas à côté de la plaque. Après tout, la dague qu'il avait plus d'une fois remarqué à la ceinture d'Aranea était une preuve qu'elle connaissait Cadis. Pourtant, les mots qu'elle lui délivrait eurent le mérite d'éclaircir la situation sur le fait que non elle ne s'était pas livrée à lui comme une vulgaire proie. Il restait perplexe malgré tout en se servant un verre encore une fois tout en écoutant calmement Aranea. Elle semblait partager un avis tout à fait acerbe de Cadis, ce qui avait le don d'amuser Magnus. Frère ou pas, cela n'empêchait aucunement l'un de ne pas aimer l'autre. Il remarquait malgré tout, que cela n'était jamais vu à l'idée d'Aranea de concevoir que Cadis et lui pouvaient être frère. En dehors de leur nom, ils étaient tellement différents dans les manières, l'attitude que les méthodes. Ce que ne privait jamais le vampire d'avouer d'un air dédaigneux et désagréable. Il avait fini par être las de faire la basse besogne pour son frère, mais comme il trouvait dans ce rôle plus de plaisir que de corvée, il continuait, non sans apporter un lot d'ennui. Des ennuis si mineur que Cadis ne bougeait pas pour les régler ou user d'autres personnes pour le faire. Il se jouait de lui, mais assez finalement pour que les dérangements restent loin de sa tente.

« Si je savais ce qu'il te voulait ou plutôt ce qu'ils te veulent tous, je te le dirais Aranea. J'ai beau aimer les femmes autant que l'ivresse d'une pinte, je ne saurais te dire ce qui les alimente en audace. Peut-être tes formes, et même si je sais que tu dois avoir autant prit des années et des combats, tu ne peux nier Aranea : tu es une belle femme. Farouche, avec un caractère plus dur que cette table en chêne, mais désirable tout de même. Et je ne dis pas ça pour te caresser dans le sens du poil. Pour ce qui est de Cadis, il a profité de ta faiblesse ou d'un incident où tu étais en péril pour venir faire son brave sauveur avec un truc comme te comparer à sa promise ou que sais-je encore. Le même discours pour toutes femmes, c'est pire qu'un livre aux pages usées m'enfin. »

Il avait senti que son amie avait pris le temps de reprendre son calme et ne s'était tout de même pas privé de lancer une pique acérée sur son frère dans le plus grand des calmes et de la franchise. L'amour fraternel n'avait jamais été de mise entre eux. Reposant ses iris sur elle en finissant un énième verre d'alcool, il souriait quant à la réponse positivement d'Aranea vis-à-vis de la chasse à venir. Il aurait pu lui proposer de chasser l'humain comme de nombreuses fois à d'autres occasions avec elle, mais pour cette fois, il avait d'autres plans. En se levant d'un coup de sa chaise de fortune, en voyant l'homme ivre, encore sur le sol tenter de lui prendre sa place, il frappait du pied, le voyant fuir. Il riait avant de poser plusieurs pièces sur le comptoir du bar afin de prendre deux chambres. Il aurait pu se permettre pour cette fois, de contraindre la belle vampire à dormir en sa compagnie, mais quitte à ce que ce soit le cas, il préférait que cela se fasse dans une logique des choses. Dompter la liberté même armée de crocs et de charme, ce n'était pas donné à tout le monde, pas même à Magnus lui-même. Il se penchait en retournant près d'Aranea, le visage près de son oreille afin de lui parler discrètement. Il préférant que ses paroles ne coulent que dans les oreilles de la vampire et personne d'autres.

« J'ai payé pour deux chambres au cas où tu changes d'avis après la chasse. D'ailleurs, nous n'allons pas chasser de l'humain, mais du gibier, du gros gibier. Il est dit dans la ville que des ours terrorisent les vagabonds qui s'aventurent dans la forêt. Autant je me fiche royalement du sort de tous ses humains plus idiots les uns que les autres, autant ces ours m'intéresse. Nous aurons des adversaires de poids et de taille, en plus de faire un peu de sport ? Alors, voilà mon vrai programme pour ce soir, alors je ne suis pas responsable de ce que donnera une soirée où le sang va couler. Nous avons toujours eu d'étranges retrouvailles, autant ne pas changer les habitudes du temps, ma chère Aranea. »

Il se décalait lentement d'un pas en reculant avant de sortir de la taverne, main sur le pommeau de son épée, un sourire sur le visage. Il se doutait qu'elle allait lui emboîter le pas tôt ou tard dans les plus brefs délais. Personne, pas même Aranea n'avait refusé un peu d'amusement en compagnie de ce bon Magnus et elle avait déjà dit oui en partie. Il ne cherchait simplement qu'à rendre la chose plus attrayante et agitée pour la belle femme qu'elle était.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vampire

avatar

Messages : 33
Âge du personnage : Un peu plus de neuf cent ans.


Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Mercenaire.
Statut amoureux: Veuf/Veuve

MessageSujet: Re: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   Sam 9 Sep - 12:20



❝ Pleased to meet you
again.
with Magnus




Les mots de Magnus résonnèrent à l'oreille d'Aranea comme une succession de lettres dénuées de sens et de définition.
Cupidité. Luxure. Envie.
Trois constantes qui, après mûre réflexion, parurent presque évidentes aux yeux d'Aranea. Ce n'était pas elle qu'ils désiraient posséder : c'étaient ses gémissements et ses soupirs, sa sauvagerie et, sûrement, l'indépendance qui guidait ses actes, quels qu'ils fussent. Au final, les réponses de Magnus l'éclairèrent d'une façon aussi vague que prévisible et elle soupira légèrement en vidant sèchement son verre, avant de le reposer. Sa langue se glissa entre ses lèvres pour les humecter, récupérant discrètement ce qu'il restait d'alcool aux coins de sa bouche et elle s'étira vaguement. Presque à la manière d'un chat.

— Je me doute que tu ne dis pas ça pour me caresser dans le sens du poil, Magnus. Auquel cas ce serait relativement imprudent de ta part. Tu es un bon ami, évite de te hasarder sur le chemin glissant de la flatterie quand il est question de ma personne. Et quant à ton frère... Il m'a simplement aidée après une confrontation un peu trop houleuse avec un lycan.

Son habituel air arrogant avait repris place tant sur ses lèvres que dans sa voix, lourd d'une sincérité aussi cinglante que cynique. Elle savait aussi bien que lui qu'il n'était pas question de la moindre « courtoisie » entre eux, le fait qu'il lui ait proposé ses genoux à défaut de sa veste le lui prouvait bien assez et, si elle devait admettre préférer sa grossière franchise à une fausse galanterie, elle n'en était pas moins légèrement sur ses gardes, lorsqu'il était question de Magnus. De Magnus et d'elle-même.
Elle se savait capable de résister à l'appel de la chair, sans le moindre problème. Elle était moins sûre, en revanche, des instincts presque animaux qui guidaient ses actes lorsqu'elle se perdait dans l'ivresse de la chasse et ce fût donc avec un léger sourire satisfait qu'elle observa son ami leur réserver deux chambres après avoir fait déguerpir le déchet, rond comme une queue de pelle, qui reposait jusqu'alors à leurs pieds.
Elle pouvait bien se permettre plus d'un verre en sa compagnie, peut-être même presque assurer qu'elle en avait envie.

— Oh, des rugissements, du sang et... Des poils. Quel premier rendez-vous fort galant.

Elle n'avait pas bronché, les yeux rivés sur un point visiblement plus intéressant à sa droite tandis qu'elle écoutait calmement Magnus s'éloigner. Elle aurait pu le faire languir, un peu. Faire mine de ne pas l'accompagner et même complètement s'évader. Après tout, la fenêtre ouverte face à elle lui offrait les bras d'une nuit calme et bercée d'un sommeil reposant mais Aranea avait besoin de palpiter. D'exalter. Et la proposition de Magnus était une promesse d'adrénaline et de muscles noués qu'elle ne pouvait décemment pas refuser.
Ses yeux roulèrent alors doucement dans ses orbites et, amusée, elle se redressa de sa chaise en esquivant souplement un ivrogne qu'un autre, plus loin, avait envoyé contre une table.

— Hé, la femelle. Pousse-toi si tu veux pas qu'on t'abîme tes jolies cuisses.

Aranea ne cilla pas, glissa à peine son regard sur l'homme qui, à tout juste deux mètres d'elle, reposait sa choppe dans un geste aussi sonore que grotesque.
Sa voix fût aussi sèche qu'un feulement.

— Oh mais je t'en prie, ne te gêne pas, rétorqua-t-elle dans un sourire insolent.

Son vis-à-vis laissa entendre un reniflement aussi écoeurant qu'agacé, brandît sèchement son poing en s'écartant de la table où il s'était moyennement vautré, avança d'un pas.

— Dépêche-toi, ceci dit, j'ai un ami qui m'attend et j'aimerais que cette entrevue ne dure pas plus de quinze secondes. Tu viens d'en perdre cinq.
— Et toi c'est ta tête et ta dignité que tu vas perdre !

Sa main, rugueuse, s'aventura pour se saisir du col d'Aranea. Échoua.
Elle pivota souplement sur ses hanches, releva sa main. Ses doigts raidis s'enfoncèrent dans la gorge de son adversaire avant que son coude ne frappe, une fois. Directement dans le plexus solaire.
L'homme s'effondra dans un gargouillis immonde de bière à peine digérée et Aranea se décala soigneusement en évitant l'ampleur de ses propres dégâts.

— Même pas dix.

Elle l'enjamba sans plus de cérémonie, étira doucement ses muscles à peine sollicités en rejoignant Magnus à l'extérieur, le visage illuminé d'un air amusé. Derrière elle, quelques insultes toutes plus grossières les unes que les autres fusèrent et elle se contenta d'un haussement d'épaules blasé, cala son poing contre sa hanche.

— Avant que tu ne te risques à revenir sur ma remarque quant à l'excès, je ne suis ni susceptible, ni excessive. J'apprécie simplement le respect. Allons donc chasser l'ours, Magnus, je veillerai à ce que ma lame ne te confonde pas avec l'un d'entre eux, promis.
© Ran

_________________

Avoir peur de la mort ? A quoi bon. C'est moi qui serait la tienne, pour de bon.

Thanks Magnuuus. ♥️

Aesthetic par Mezamour de ma vie. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pleased to meet you... Again. - PV Magnus. [Finished.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: l'Angleterre :: La Grande Place :: La Taverne-