AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Dorian Lynch || "My king is my only reason to become better everyday"

EX CATHEDRA :: Le Dénouement :: Administratifs
Invité
avatar
Invité

Mer 16 Aoû - 3:03

Dorian Lynch

ÂGE ─ 29 ans
ANNIVERSAIRE ─ 26 novembre
ORIENTATION SEXUELLE ─ Hétérosexuel
OCCUPATION ─ Garde du corps et confident du Roi d’Angleterre
PAYS ─ Angleterre
CLASSE SOCIALE ─ Noble as fuck
RACE ─ Humain
AVATAR ─ Hijikata Toushirou – Gin Tama

Profil Psychologique

Servir mon Roi, voilà la seule chose qui occupe mon esprit pendant plus de 90% de mon temps. Vu que je passe la plupart de mon temps avec lui, ce qui est normal en tant que garde du corps vous me direz, je n’ai guère le temps de me concentrer sur autre chose. Toutefois, quand l’occasion se présente à moi, j’aime beaucoup faire profiter de mon charme à ses demoiselles de la Cour, que ça soit un simple flirt ou que je me laisse aller au bout de mes conquêtes, toujours avec un petit espoir que la Reine l’apprenne pour qu’elle se sente agacée.

Concernant ma relation avec le roi qui est aussi mon frère, bien qu’il ne le sache pas, je suis à 100% dans mon rôle de garde du corps et m’adresse à lui comme à mon Roi, mais dès lors que nous sommes plus que nous deux à un endroit, notre amitié de longue date reprend le dessus et il n’est pas impossible que nous en venions à nous défier à l’épée pour faire ressortir nos vrais personnalités et simplement redevenir deux amis comme n’importe qui d’autre. Pas de rôle de roi ou de garde du corps, juste deux personnes lambda qui se parlent et se comportent comme tel. Cela me fait surement du bien de quitter mon rôle parfois, mais c’est surtout Philippe qui doit apprécier de retirer le masque de Roi. La pression qu’il a sur les épaules, surtout en ce moment, est constante et si je peux l’aider d’une quelconque façon, je n’hésiterais pas à le faire. Une fois encore, ma seule vraie préoccupation, c’est de servir mon Roi, de la meilleure façon possible. Si cela doit se traduire par ôter un nombre incalculable de vie sur un champ de bataille, ma main ne tremblera pas et mon épée atteindra toujours sa cible, d’autant plus que j’adore ça.

Le champ de bataille... Aussi malsain que cela puisse paraitre, j'éprouve un plaisir immense à me trouver dessus pour trancher la chair de mes adversaires. Même si je partage quasiment tous mes secrets avec Philippe, je ne pense pas que puisse lui parler de celui là. Cette ivresse du combat qui m'envahit lorsque j'ai mon épée en main, j'ai l'impression que rien ne peut la contenir ou la stopper. La couleur du sang, son odeur, ça me ferait presque douter de mes origines d'humain tout ça, haha... A mon humble avis, seuls les plaisirs charnels que je peux partager avec une femme me font sentir aussi bien en dehors des temps de guerre. Par ailleurs, dans le plus grand des secrets, il m'arrive parfois de me rendre incognito dans les rues de notre ville, traversant de sombres ruelles jusqu'à trouver l'entrée d'un lieu de combat entre monstres et humains, ou simplement chaque race l'une contre l'autre. Ce frémissement du combat, cette ambiance malsaine qui peut régner dans les arènes où seul la mort attend les combattants, c'est un peu une façon pour moi de garder mon esprit combatif près à tout moment pour défendre mon Roi. Mais ça, jamais il ne doit l'apprendre.

Malgré cet attrait un peu "spécial" de mon caractère qui n'est connu de nul autre excepté de moi, je suis un modèle pour bien des gens de la Cour. Certes, j'aime passer le plus clair de mon temps accompagné de belles demoiselles, mais cela ne m'empêche de parfois d'aller m'instruire sur de nombreux sujets, que ce soit via les livres de notre grande bibliothèque, quelques conservations avec des gens dont l'intelligence et l'éloquence ne sont plus à prouver, ou simplement en rejoignant certains de nos gardes pour m'entraîner à l'escrime. C'est mon côté à vouloir en faire toujours plus pour les autres et au nom de mon Roi qui fait que la Cour voit en moi un de ses membres les plus serviables et des plus désirables auprès de ces dames. Il ne faut uniquement compter sur son physique pour être un vrai bourreau des coeurs, tout cela est un jeu et jusqu'à présent, à ce petit jeu là, je reste imbattable, la Reine elle même pourrait vous le dire!
Histoire

Au début de mon existence, les choses étaient loin, très loin de ressembler à ce qu’elles sont aujourd’hui. Pour vous expliquer cela, vous devez d’abord comprendre d’où je viens et savoir qui était ma mère, celle qui m’a élevé dans les meilleures conditions possibles malgré notre pauvreté. C’est un fait : même avant ma naissance, ma mère était une pauvre, vivant au jour le jour et espérant simplement chaque jour qui suivait le précédent. Mon arrivée dans sa vie n’a rien arrangé, et elle vivait sans l’homme qui l’avait fécondé pour me donner naissance, mais ne regrettait en aucun cas de m’avoir pour enfant, c’était d’ailleurs le plus beau qu’on puisse lui faire dans un sens. Cela lui a donné le courage de se battre pour survivre et me faire survivre les premières années de ma vie, qu’importe à quel point ça serait dur au final.

Oui, ma mère était une guerrière à sa façon et c’est surement d’elle je tiens ce côté de ma personnalité, et non pas de mon insupportable enfoiré de géniteur. Qui est-il ? Ni plus ni moins que le roi d’Angleterre en personne, enfin l’ancien roi d’Angleterre, vu qu’à présent, c’est mon demi-frère qui règne sur le trône. Je suis donc de sang royal partiellement, une vérité qu’une poignée de gens savent pour être précis : ma mère a emporté son secret dans la tombe,  les quelques gardes qui sont venus me chercher à l’âge de cinq ans ne sont probablement plus tous en vie après les deux guerres que nous avons fait avec la guerre depuis, et notre cher Roi qui est aussi mon père est mort lui aussi. Autant dire qu’à part moi, personne ne connait la vérité et personne ne serait vraiment en mesure de le prouver de toute façon, mais à mes yeux, les paroles de ma mère sont paroles d’évangile, je ne vois pas l’intérêt qu’aurait eu mon histoire si tout cela n’était pas vrai.

Bien que petit, j’ai vite ressenti la tristesse de ma mère à l’idée qu’on me retire de sa protection pour me faire vivre au château, mais on ne lui a absolument pas laissé le choix. Je me souviens encore entendre ses pleurs parfois quand je revois la scène, surement mon souvenir le plus lointain si vous voulez tout savoir. Par chance, je n’ai pas eu à supporter si mal que ça la séparation avec ma mère, car j’ai pu rencontrer mon demi-frère et étrangement, nous sommes tout de suite devenus les meilleurs amis du monde. On m’a fait promettre de ne jamais lui dire ce secret, cela aurait pu l’affecter et son comportement envers moi aurait pu changer, ce n’était en aucun cas ce que je souhaitais, alors j’ai tenu ma promesse, et je la tiendrais quoiqu’il m’en coûte.

Malgré ma joie quotidienne de vivre avec Philippe qui était un garçon un peu plus âgé que moi mais incroyable par son courage et sa volonté de vouloir suivre vigoureusement les traces de notre Père pour devenir roi, ce dernier, dans mon cœur, devenait de plus en plus une personne que je détestais. Peu importe le temps qui passait, je n’obtenais jamais de nouvelles de ma mère, chose qu’un enfant devrait facilement avoir si tant est qu’il n’y a aucun raison de ne pas lui donner. Son comportement envers mon frère finissait lentement, mais surement, par se dégrader au fur et à mesure du temps qui passait, surtout lorsque sa femme, la Reine, succomba dans d’étranges circonstances. A nos yeux d’enfants, ce n’était qu’une simple mort et on aurait difficilement pu s’imaginer la folie dans laquelle serait entraîné notre père suite à cette mort.

Je voyais parfois le visage ou le corps de Philippe changer de couleur à certains endroits sous les coups de son nouveau bourreau. Ma colère ne cessait de s’amplifier envers ce maudit géniteur que nous partagions, mais je ne pouvais pas me permettre de causer des soucis à celui qui me chérissait comme un frère sans savoir que je l’étais vraiment. Mon meilleur ami. Mon confident. Mon frère. Résistant sans cesse à tout ce qu’on pouvait lui faire subir. Cette rage qui me rongeait a fini par me servir de moteur et j’ai sciemment jeté toute mon énergie pendant des jours, des semaines, des mois, des années même, dans un entraînement rigoureux et dans un apprentissage parfait des conditions pour devenir un noble distingué, un guerrier de renom, un solide appui qui serait infaillible à Philippe lorsque celui deviendrait Roi à la place de son père. Ça serait long, je le savais, mais un jour viendrait où il le remplacera et ce jour-là, je me dois d’être prêt à devenir son ombre, celui qui sera toujours là pour le soutenir et le protéger en toute circonstance.

La guerre déclarée aux Français quelques temps après la mort de la Reine nous avait obligés à prendre part aux champs de batailles, Philippe et moi, et nous avons pu commencer à nous distinguer des autres. Nos lames que nous avions affutées à force de nous entraîner ensemble étaient capables de transpercer la chair de bien des mangeurs de fromage, mais cela n’empêcha pas le roi de subir une attaque qui lui fut fatale. J’étais au côté de mon frère lorsque notre père est mort, il n’a même pas pu lui dire au revoir, et cela l’avait peut-être affecté plus qu’il ne le laissait paraître, c’est même sur à mes yeux. Toutefois, c’était à présent l’occasion rêvé pour lui d’entrer dans la lumière et de devenir un Roi d’Angleterre qui surpasserait largement notre père, il en est complètement capable. Et je serais là pour couvrir ses arrières, ma place à ses côtés semblait s’être gagnée au fur et à mesure que je fournissais effort, aussi bien pendant la guerre qu’auprès de la Cour où on vantait mes louanges, hommes comme femmes.

Depuis, rien n’a vraiment changé, si ce n’est un événement qui a marqué un certain changement dans ma vie : ma rencontre avec celle qui est devenu la femme de mon frère, la Reine Victoria. Je dois avouer que… *tousse* j’ai le sentiment d’être plus attendri par ses yeux que par ceux de n’importe quelle autre femme. C’est assez compliqué à expliquer, mais dans tous les cas, c’est la femme de Philippe et ma Reine, il est hors de question d’imaginer quoi que ce soit la concernant. Du coup, je profite amplement de mes « sentiments » à son égard pour jouer avec elle de temps à autre, tout en restant à ma place de garde royal, évidemment. Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve la concernant, mais je ne trahirais jamais mon roi pour de futiles sentiments, bien que mon cœur semble me jouer des tours à ce sujet là…
Questionnaire

ÊTES-VOUS AU COURANT DE L'EXISTENCE DES VAMPIRES ET LYCANS?Evidemment, je me dois de défendre Philippe de tous les dangers.
QUE PENSEZ-VOUS DES LYCANS/VAMPIRESMon point de vue ne diffère pas de celui de mon Roi. Je les tolère du moment qu’ils ne causent aucun problème. Dans le cas contraire, je vous prie de croire que je les exterminerais moi-même.
ÊTES VOUS SATISFAIT(E) DE VOTRE VIE ACTUELLE? Taquiner la Reine et servir mon Roi sont deux passe-temps qui me conviennent parfaitement.
VOTRE POINT DE VUE SUR LE MONDE CONNU? ─  A mon sens, ce monde ne pourra jamais atteindre la perfection, mais avec Philippe en tant que roi, je peux au moins m’efforcer à le rendre meilleur (pour l’Angleterre du moins) en mettant mon épée et ma vie à son service.

Joueur

PSEUDO ─ Accel
ÂGE ─ 23 ans
SEXE ─ Masculin
LA COULEUR DE TON PYJAMA ─ Couleur piment d’Espelette
Victoria England Nightray
avatar

Mémoire de vie
Race: Humain
Métier/Rang: Reine d'Angleterre
Inventaire:
Humain
Humain
Messages : 42
Âge du personnage : 23 ans

Mer 16 Aoû - 11:33
Bienvenue officiellement Dorian yay bouboules  omg
Oui je suis joie 8D

Exprimer sa joie ♥:
 

J'ai donc lu ta fiche! Elle est très bien, mais j'aimerais repasser sur quelques petites choses si tu veux bien :3 En ce qui concerne l'histoire, elle me convient très bien! Juste un petit détail, il est embarqué à 4 pas 5. Mais ce n'est vraiment qu'un détail xD
Pour ce qui est du caractère, je trouve ça dommage que tu ne t'appropries pas plus le personnage. S'il est certes correct, il ne fait que reprendre les traits évoqués du prédéfini, cependant c'est un personnage important et plus profond. J'aimerais de ce fait que tu complètes un peu ce caractère, que tu rajoutes quelques traits, détails. Sinon tout est bon!

Bon courage ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Mer 16 Aoû - 12:55
Pour ce qui concerne le point d'histoire que tu soulèves, je vais citer la présentation du prédéfini:

"Enfant, Dorian a vécu dans une humble maison, avec sa mère, sans jamais connaître son père, ni même son identité, et ce jusqu'à ce qu'il ait quatre ans. Lui et sa mère vécurent au jour le jour, ayant à peine de quoi manger, mais gardant toujours espoir. Lorsqu'il apprit que son père n'était autre que le Roi d'Angleterre, Dorian se mit à le détester si intensément qu'il se jura que s'il le rencontrait, il le tuerait. Mais il n'eut pas à le faire puisqu'à l'âge de cinq ans, Dorian rencontra Philippe et connu enfin ce frère dont il avait tant rêvé. Tous deux grandirent ensemble, se disant tout, s'entraînant, se soutenant, et ce quelques soient les circonstances. Dorian alla par la suite vivre au château et apprendre les bonnes manière."

Dans la logique des phrases, ce n'est pas indiqué qu'il est embarqué à 4 ans, simplement qu'il a vécu avec sa mère dans une humble maison jusqu'à 4 ans, par la suite il va vivre au château, et cette phrase est mise après qu'il ait fait sa rencontre avec Philippe à ses 5 ans. De ce qu'on peut donc en comprendre, il vient au château à 5 et pas à 4, il faudrait donc modifier ça dans l'histoire du prédef. (De plus, pourquoi rencontrer Philippe à 5 ans s'il est embarqué vers le château à ses 4 ans? Sauf s'il est embarqué ailleurs, mais dans ce cas où?)

Pour le psychologique, je vais essayer de peaufiner, mais le soucis, c'est que j'avais besoin de faire un premier jet d'écriture pour savoir si oui ou non j'étais assez collé au personnage, histoire de savoir si je fais du hors sujet ou pas. J'vais donc aller modifier de ce pas! :D

En tout cas, merci pour l'accueil! ♥️

EDIT: J'ai rajouté du contenu pour le caractère, enjoy!
Victoria England Nightray
avatar

Mémoire de vie
Race: Humain
Métier/Rang: Reine d'Angleterre
Inventaire:
Humain
Humain
Messages : 42
Âge du personnage : 23 ans

Mer 16 Aoû - 14:11
Autant pour moi, c'est une confusion. Ma mémoire me fait défaut et comme je disais: c'est un détail!

Prends le temps que te faut pour les modifications à apporter au caractère :3 Et si tu as des questions, n'hésites surtout pas.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Mer 16 Aoû - 14:20
Y a pas de soucis, j'ai déjà fait la modification pour le caractère (j'ai du éditer pendant que tu écrivais ton message) o/ A votre service ma Reine!
Victoria England Nightray
avatar

Mémoire de vie
Race: Humain
Métier/Rang: Reine d'Angleterre
Inventaire:
Humain
Humain
Messages : 42
Âge du personnage : 23 ans

Mer 16 Aoû - 14:32
••• Bienvenue parmi nous


C'est tout simplement parfait et j'apprécie que tu aies rajouté de la noirceur au personnage!
Tu voilà dooonc validé! ♥

Le test d'entrée passé, te voilà désormais une NOBLE HUMAIN.
Tu peux dés à présent aller recenser ton avatar, chercher des partenaires de rp et poster une fiches récapitulative de tes relations que nous te conseillons d'aller consulter pour une intégration rapide.

N'hésites pas, également, à apporter ta pierre à l'édifice d'Ex-Cathedra, nous comptons sur toi.  Bon séjour parmi nous et n'hésite pas à nous solliciter si le besoin en est.
Victoria.

_________________

Victoria murmure en #6699CC
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» le portrait de Dorian Gray
» I'm Back [Dorian & Enora]
» lion king spirit of war
» Dorian Syrdahar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: Le Dénouement :: Administratifs-
Sauter vers: