AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ma passion ••• Belladona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Infant

avatar

Messages : 42


MessageSujet: Ma passion ••• Belladona   Mer 12 Juil - 23:42

Elle attendait sagement. Flora avait accompagné sa maîtresse en mission, comme à l’accoutumée, et devait maintenant patienter que l’entrevue avec la personne visitée se termine. Elle n’avait pas sa place dans ces... négociations – ou quoi que ce soit d’autre – et n’en demeurait ni froissée ni curieuse. Elle ne faisait que suivre les ordres de Lady Valentyne, rien de plus, rien de moins. Le reste du monde lui apparaissait superflu en tout point. Une idée lui vint alors. En arrivant en ville, la bourgeoise au nom usurpé avait remarqué un petit marché modeste. Des artisans de tout bois seraient sans doute présents, aussi songea-t-elle à l’idée de partir à la recherche d’un cadeau pour sa maîtresse ; plutôt que de rester là, assise sur un tonneau pour tout perchoir.

Jetant un coup d’œil à travers la vitre de la maison où se trouvait la marquise, Flora estima que cette dernière ne serait sans doute pas libre dans l’immédiat ; aussi avait-elle un peu de temps pour lui préparer une surprise digne de ce nom. Sortant donc de sous ses épais jupons une modeste bourse joliment cousue, Flora fit une rapide œillade au contenu de cette dernière. Elle avait suffisamment, sans doute, pour trouver quelque chose de correct ici-bas.

Sautant donc de son actuelle assise, la bourgeoise obliqua donc vers le petit marché qu’elle avait aperçu peu de temps auparavant et laissa son regard vert défiler sur les horizons à portée. La mer se dessinait un peu plus loin et l’air marin parvenait jusqu’aux sens de la demoiselle, laquelle n’en fut en rien perturbée, bien au contraire. Elle avait passé plus de dix ans en mer, aux côtés de son père pirate, après tout. Même si cette vie tendait parfois à lui manquer, sans lui à ses côtés, Flora ne se sentait plus capable de naviguer. Pas dans l’immédiat, en tous les cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Vampire

avatar

Messages : 67
Âge du personnage : On ne demande pas son âge à une -vieille- femme..


Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang:
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Ma passion ••• Belladona   Ven 28 Juil - 10:50


Flora.
Flora avait été blessée.
Sa fille, sa progéniture.
La chair de sa chair.

La seule vie précieuse pour laquelle elle donnerait la sienne. Blessée sans qu’elle ne puisse s’y opposer,  sans pouvoir la protéger comme à chaque fois qu’elle avait du se blesser depuis le jour où elle avait foulé cette terre.  Depuis le jour  où elle lui avait été arrachée par son propre père. Cet humain répugnant.

Elle devait bien lui reconnaître qu’il avait été plus malin qu’elle pour la tromper de la sorte. Enfin, c’était sans compter sur sa naiveté d’antan qu’il avait su exploiter. Elle avait été sotte de croire en des sentiments crédules, mais elle n’avait alors qu’un âge dérisoire au moment des faits. La jeunesse amenait souvent à espérer les choses les plus folles. De plus, c’est depuis cette époque  qu’elle ne se laissait plus berner par ces choses fragiles que les émotions. Aussi volatiles que dangereuses car elles amenaient à l’irraison.

Cette douloureuse expérience dont elle avait fait les frais lui avait suffit pour en tirer une leçon et bien que cela remonte à présent, dans l’esprit de la vampire le souvenir de ce jour demeurait aussi vif que s’il était arrivé la veille. Elle revoyait souvent ce visage tantôt aimé, tantôt hait, jusqu’au jour de son exécution, lorsque son regard d’outremer s’était plongé dans le sien une toute dernière fois avant de se figer à jamais. Plus qu’à cet humain qu’elle exécrait, elle s’en voulait à elle-même d’avoir été faible.

Tout ceci pour constater que sa mort n’avait pas suffit à apaiser la rage qui l’animait. Il y avait toujours ce sentiment d’injustice qui persistait en elle. Même si le voir mourir l’avait profondément réjouie, elle aurait aimé lui faire payer plus longuement son crime. Parce que cela en était un que d’arracher un enfant à sa mère qui l’avait porté en elle, à chérir sa venue. Elle avait beau le maudire de tout son saoul,  elle ressassait un passé que rien ne viendrait plus changer. Vivre avec des regrets n’était pas souhaitable, et pourtant elle regrettait son impuissance à protéger la seule chose qui avait su éclairer son existence.

Nilith.
Un prénom dont elle-même ne doutait pas qu’elle tenait toujours fermement serré dans le creux de sa paume, gravé dans l’or précieux d’un bracelet qu’elle lui avait fabriqué.

Ce n’est pas de la sorte qu’elle désirait la revoir ni comme cela mais les circonstances précipitaient quelque peu leur rencontre. Plus que ses propres désirs de la faire hériter de la tête du clan un jour, c’était en tant que mère qu’elle avait besoin de se rassurer aujourd’hui et depuis plusieurs jours. Précisément depuis qu’on l’avait informé de l’incident qui s’était produit il y a un moment déjà.

Peut-être qu’au fond d’elle depuis le jour ou elle avait retrouvé sa trace elle redoutait leur face à face. Bien que sa détermination était inflexible et son désir de la voir enfin ardent, la crainte demeurait plus vif que n’importe quel autre ressenti. Une chose étrange qui n’était pas pour lui plaire, elle n’était pas coutumière à l’angoisse d’une rencontre. Elle savait « Flora » blessée pour protéger sa mécréante maitresse, au point d’être alitée à ses couches pour se remettre de ses blessures, et cela l’avait empêché de venir lui rendre visite, mais désormais qu’elle semblait aller mieux la vampire était bien décidé à ne pas la laisser lui filer entre les doigts.

Juste une fois, pour une seule fois elle se présenterait à elle comme n’importe quelle autre inconnue, peu avant de lui révêler son véritable visage. Raison pour laquelle elle l’avait suivit ce jour là, guettant l’instant ou elle lâcherait enfin celle qu’elle servait avec tant de dévotion. Glissée sous une cape pourpre Belladona masquait son visage des lueurs du jour, laissant seul ses cheveux immaculés pendre sur sa poitrinne, onduler sous le va et vient de ses pas. Son cœur se pinca et son regard devint fixe. Elle avait son odeur imprimé en mémoire ce qui lui permettait de garder sa trace. Une fine odeur de sang en émanait.

À ce moment précis alors qu’elle foulait le sable de la plage qui bordait les ruelles que Flora arpentait, Bella’ s’immobilisa quand le regard de sa fille s’arrêta dans sa direction. Dès lors elle releva ses orbes sanguines dans les siennes peu avant de s’avancer vers elle cette fois.

L’avait-elle vu ? Ou passerait-elle son chemin ? Faudrait-il qu’elle vienne à elle ?
Ses doigts se serrèrent imperceptiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Infant

avatar

Messages : 42


MessageSujet: Re: Ma passion ••• Belladona   Mer 16 Aoû - 1:03

Flora était en pleine réflexion. Son cerveau travaillait à plein régime avec une seule et unique motivation : faire plaisir à sa maîtresse ; douce et précieuse marquise Valentyne. A ses yeux, plus rien ne comptait davantage, il fallait donc faire preuve d’une justesse à toute épreuve pour faire plaisir à la notable au sang si similaire au sien… Mais pourtant si étranger également. La bourgeoise soupira prestement ; elle n’avait pas la moindre idée de ce qui pourrait faire réellement plaisir à sa maîtresse. Rien ne lui venait. Elle cherchait quelque chose d’original, de tout sauf courant…

Car les bijoux, les fleurs et autres atours de cajoleries, la marquise en recevait d’autres personnes. Et, non pas que cela enchante spécialement Flora, mais elle s’était faite à l’idée que le cercle social de la marquise était par au moins trois fois plus imposant que ne l’était le sien – qui se résumait à moins de dix personnes, si l’on prenait large pour œuvrer à la comptabilité de ce dernier. Soit. La marquise pouvait bien recevoir tous les cadeaux de la terre, mais Flora ne voulait pas donner l’impression de n’être qu’un numéro à la suite de ces avalanches de présents. Il lui manquait quelque chose d’unique.

Ses yeux s’arrêtèrent un instant sur une perle joliment ouvragée au centre d’une modeste parure. Un bijou pour sa Lady ? Non. Ce n’était définitivement pas cela qu’elle recherchait. Ainsi son périple continua encore un peu plus loin, sans qu’elle ne sache après quoi elle courrait. Tant d’hésitation avait le mérite de la mettre d’humeur bougonne. Pourquoi la terre entière semblait savoir quoi offrir à un tiers quand elle ne savait même pas ce qui pourrait plaire à sa maîtresse ? Elle se sentit l’âme d’une servante ratée et étouffa comme elle le pu un frisson, ce qui eut le malin plaisir de raviver un peu les restes de blessures qui statuait encore sur son derme après les événements de Paris. Elle était presque guérit, désormais, mais les quelques centimètres encore non parfaitement refermés la lançait parfois ; comme pour lui rappeler qu’ils étaient toujours là malgré tout.

C’est à cette occasion manquée de ne plus évoquer pareil souvenir que ses yeux verts émeraudes rencontrèrent deux autres agapes, rouges, cette fois-ci. Flora s’arrêta dans son mouvement, flairant un parfum qui n’avait rien d’humain. Mais cette fois-ci, rien à voir avec cette créature au sang bizarre, qu’elle avait rencontré il y a peu. C’était une fragrance plus définie, plus… pure. Une vampire.

Sur ses gardes, Flora n’en demeura pas moins observatrice. De ce qu’elle pouvait en distinguer par-delà l’obscurité de la capuche rabattue sur la tête de l’inconnue, elle semblait être très belle. Mais le regard que cette dernière lançait à Flora ne lui plaisait en rien. « … Oui ? » Timide, ce petit mot était ainsi jeté, pareil à un pavé dans la mare. Dans la tête de la bourgeoise, il n’y avait pas de raison que cette femme lui veuille quoi que ce soit. Et bientôt, elle pourrait repartir où bon lui semblait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ma passion ••• Belladona   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma passion ••• Belladona
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma nouvelle passion : le patchwork
» Comment votre entourage vit-il votre passion?
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir
» [Arcani] Une passion qui coûte cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: Rôle-plays-