AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Humain

avatar

Messages : 42
Âge du personnage : 26 ans


Mémoire de vie
Race: Sorcier
Métier/Rang: Ancien Bibliothécaire royal, devenu officieusement soigneur de peur
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Mar 13 Juin - 19:46


Prénom

ÂGE ─ 26 ans
ANNIVERSAIRE ─ 7 Octobre
ORIENTATION SEXUELLE ─ Hétérosexuel
OCCUPATION ─ Notable et ancien bibliothécaire du roi.
PAYS ─ Angleterre
CLASSE SOCIALE ─ Riche
RACE ─ Humain/Sorcier
AVATAR ─Kuroro/Chrollo Lucifer-HunterxHunter

Profil Psychologique

C'est souvent un livre à la main que je vais vous accueillir à mes côtés ou plus rarement dans ma demeure. Le regard livide, neutre et sans émotion, je vous fixerais si vous m'adressez la parole. Je ne vous couperais pas la parole un seul instant, ayant un profond respect pour le genre humain tout sexe confondu. Il n'en est pas autant pour le reste de ces êtres vivants qui grouillent sur notre terre. Je n'ai que faire de ces vulgaires buveurs de sang qui pensent avoir un droit légitime sur nos vies. Quant à ses loups malformés et repoussants, je ne vois en eux qu'une erreur que la nature ne saurait endiguer. Enfin si l'on oublie bien évidemment l'existence de leur engeance mi-monstre mi-humaine, bien sûr. Je ne les catégorise pas avec la plus grande des gentillesses, même si moi-même, je ne suis aucunement un ange. Pourtant, leur intentions me restent assez obscurs, peut-être en apprendrais-je plus en rencontrant l'un d'entre eux, à distance. Ou alors cet être des cieux porte aussi bien son auréole et une aile faite de plumes que des cornes, une queue pointues et une aile de démon. La noirceur est mon manteau le plus agréable, le calme mon cocon de soulagement. Je ne parle que s'il le faut et je ne remets en question un jugement princier ou royal que si je juge que mon intervention est utile et non futile. Après ces temps de guerre, ma terre natale et celle de la fleur de lys ne sont pas en bons termes. Personne n'aimerait devenir l'allié de son ancien ennemi, après tout. Pourtant, à l'étonnement de beaucoup, je ne pense pas cela impossible. On ne peut être ennemi d'un être dont nous connaissons la force, la dignité et la hardiesse au combat, indéfiniment.

Il m'arrive d'oser le charme, la séduction et la candeur de cette tension palpable avec des femmes de tous bords et de tous horizons. J'admire la chair, je profite de la vue sans véritablement consommer plus que de raison. Je ne suis pas pur et souiller ces représentantes aux courbes désorientant le plus stoïque des puissants, ne serait qu'un affront de plus. Alors, je les couvre de présence, de cadeau et de mot tendre et flatteur, mais leur couche me sont rarement acquises. Il m'arrive d'accepter l'offre alléchante comme tout homme le ferait dans le consentement, mais je passe toujours sous silence le reste.  Personnes, pas même vous n'avez à savoir ce qui se passe sous ses draps de coton, de lin ou de soie. Il y a des secrets que même le bon dieu lui-même ne sait, alors c'est mieux ainsi. Si la littérature est un péché mignon dont je ne boude que rarement les reliures et les douces proses, il peut m'arriver de rester immobile dans ma bibliothèque dans le noir sans rien dire. Certains y verront une transe lugubre, d'autres une envie de procrastination majeure, mais il n'en est rien. C'est ma façon de me ressourcer afin de retrouver ma concentration et mes pleins moyens. Le fait de manipuler aussi aisément, mais pas sans danger toutes ces horreurs m'a ôté des sentiments primaires et pour beaucoup importants. Je ne connais ni la colère ni le sentiment de déception quelle que soit la situation. Cela ne fait que me rendre encore moins humain, cela va de soi et je ne peux aucunement changer cela. Je vous offrirais mes conseils, mon sens du jugement et mon intellect si vous le demandez avec clarté et politesse. Je ne possède peut-être pas le trône d'un pays majeur, mais je ne suis pas un vulgaire moins que rien pour autant. Alors, respectez-moi à ma juste valeur ou vous ne dormirez plus pendant longtemps soyez en sûr.
Don de sorcier

Ce qui va vous être raconté sur moi n'est pas à glisser dans toutes les discussions et aux oreilles de tous. Je ne suis pas le mal incarné dans toute sa magnificence ni un démon sous ma chair humaine. Pourtant, l'on me craint autant qu'on me voue un culte ou du respect. Culte que je n'ai jamais voulu, mais que pourrais-je faire contre un fanatisme qui me rapproche des cieux me direz-vous ? Vous, eux, et même moi, nous possédons tous des peurs nocturnes, nos frayeurs inavouées. Que ce soit de ses rampants qui causeraient des maladies, de ses nuisibles s'immisçant sous la chair ou encore de l'otage grondant dans le ciel sombre et menaçant. La peur à mille visages et autant de raisons d'exister dans notre esprit et nos cœurs. Il est difficile d'avouer ce que nous craignons sans sentir la honte, les moqueries ou un manque crucial de confiance en nous, mais heureusement, je suis là. Vous me haïrez sans aucun doute très rapidement, moi qui ferai revenir vos anciens démons comme s'ils avaient désiré prendre de vos nouvelles. Que ce soit d'un regard durable de plusieurs minutes entre vos yeux et les miens ou d'un simple toucher, vous vous sentirez oppressé, perdu et c'est là que votre peur la plus terrible s'abattra sur vous telle une épée de Damoclès sans pitié.

Je suis considéré par beaucoup comme la cause même de l'enfer qu'est leur propre vie quand d'autres me remercient encore de mon geste. Voyez-moi comme votre pire cauchemar ou votre sauveur, je ne me blâmerais aucunement du résultat. Vous ne pourrez aucunement me cacher ce qui vous effraie, vous pousses dans vos retranchements les plus obscurs. Je le saurais, je les trouverais et je vous ferais subir leur courroux jusqu'à ce que vous cédiez ou au contraire puissiez les combattre. Je suis cette sélection naturelle dans les phobies et ce qui en découle. Soit je vous rends plus fort et plus courageux, soit vos peurs vous dévoreront jusqu'à la dernière minute avant que vous ne deveniez fou voir pire, que vous succombiez à elles. Je pourrais vous rassurer en vous parlant de la mort n'est pas une option, mais à quoi bon ? Je ne suis pas un bon samaritain qui sauve la veuve et l'orphelin pour un simple sourire. Je fais ce qui doit être fait, je déverse mon don sur le monde et j'en observe silencieusement le résultat sans jamais en dire quoi que ce soit. Il y a pourtant un revers à la médaille quand on manipule littéralement et sans scrupule les spectres et l'effroi de ceux qui sont touchés par votre capacité. La torpeur ne m'est pas souvent réparatrice, le silence est mon cocon le plus imperméable et il arrive que je subisse moi aussi les frayeurs de mes cobayes. Personne n'est à l'abri de craindre la peur, pas même son plus grand artificier et maître de l'horreur en personne. Jugez-moi si cela vous chante, raillez-vous et parlez dans mon dos, mais n'oubliez pas une chose : si vous ne savez rien de moi, je connaîtrais vos peurs même les plus secrètes et je saurais en faire mon atout contre vous.
Histoire

C'est dans un monde abject où horreur, guerre et maladie que je suis né. Engeance de la noblesse, poupon doux, délicat à la peau si blanche, j'ai souri à la vie. C'est ce qui a été ma naissance et mon enfance, de la joie et beaucoup de bonheur. Puis la Peste comme une sombre malédiction a choisi d'emporter dans la tombe ceux qui m'avaient mis au monde. Il y a des fractures dans le cœur et l'esprit qui ne peuvent avoir de guérison si l'on ne le désire pas. Ainsi, une petite partie de ma jeunesse, de mon adolescence n'a été que solitude, silence et douleur. J'avais par chance l'avantage d'avoir été dans les bonnes grâces de la famille royale de par mon nom et ma lignée. Alors, je pleurais peut-être contre des coussins brodés et dans du marbre ou de la dorure, mais la tristesse restait la même. J'en venais à me demander ce qui avait pu m'éviter la mort quand mes géniteurs n'avaient pas pu y résister ou encore ce que le pouvoir pouvait bien apporter à ceux qui le possédaient. Je voyais parfois de la joie ou de l'allégresse sur les visages royaux en dehors des représentations publiques. J'avais des privilèges que d'autres me jalouser comme celui de partager la table du roi et de la reine du pays même d'où j'étais. Je ne voyais cela que comme une grâce qui m'était accordé plus que comme une chance ou un cadeau.

Quand je ne partageais pas un repas ou que l'instituteur royal ne me donnait pas des cours particuliers, je passais la plupart de mes journées dans la bibliothèque de la reine. Rempli d'ouvrages du monde entier, j'engrangeais un savoir qui n'avait été au début d'un monticule de notions toutes plus abstraites les unes que les autres. Du candide, je passais au fur et à mesure du temps et des mois s'écoulant à un jeune homme plus adroit de la langue et des lettres que je n'aurais pu le penser. Je me surprenais à partager des discussions sur la mondanité les règles de bienséance ou encore la politique avec ni plus ni moins que son altesse. Je savais la barrière de valeur et de statut social entre elle et moi, mais cela n'empêchait ni le respect ni les dialogues entre elle et moi. Sachant que son mari était tout de même le roi d'Angleterre, j'avais malgré tout, des peurs en moi. Tout le monde savait la bonté de ce couple et de leur lien si fort, mais personne ne voulait tout de même froisser la couronne. Ce fut alors que je devenais un homme plus autonome que je me voyais être convié dans la salle du trône, seul. Face à moi, assis sur ce qui faisait de lui le roi et habillé de ses atours, le roi lui-même s'adressait à moi. Je l'écoutais d'un silence religieux sans jamais quitter son regard du mien ne sachant pas s'il valait mieux le soutenir ou le fuir. Il me parlait d'un manque important d'érudit dans sa demeure et du fait qu'il avait eu vent de mes discussions régulièrement avec la reine. Je déglutissais en sentant mon heure arriver, mais ce fut une autre surprise que la mort. Je me voyais charger d'être le bibliothécaire attiré de son altesse et de sa femme. Moi simple jeune homme orphelin, j'étais donc un notable aux yeux du roi ? Je ne sus répondre qu'un merci monocorde en m'inclinant bien bas avant de pouvoir reprendre mes activités.

Suite à ce flagrant changement dans mon existence, j'apprenais également ma véritable nature. Moi qui avais toujours été fui par les autres enfants, qui ne provoquais que la peur d'après eux, je comprenais un peu ce que j'étais. Je ressentais la peur de ceux qui m'entouraient et comprenais un peu plus la fragilité du couple royal. Le roi n'était pas si imbu que j'aurais pu le penser, mais avoir comme beaucoup de roi, peur de l'échec. Quand à sa femme, je ne savais dire ce qui se catégorisait chez elle comme un peur. N'y avait-il pas de confiance même dans un couple tel que celui-ci ? Il fallut que je rencontre en personne l'apprenti cuisinière de la reine pour que mon don soit, on ne peut plus, clair. Elle qui n'avait pas la force d'affronter l'obscurité et qui devant un peu trop d'ombre défaillait, elle allait changer. Je la poussais dans ses retranchements à chacune de nos rencontres allant de l'enfermer dans sa chambre, sans moyen de l'éclaircir à lui cacher volontairement les yeux. Ce n'était que des actes odieux, mais qui allaient porter leur fruit. Ainsi, au bout de plusieurs mois et non sans rage, pleurs et haine envers moi, elle était nouvelle. J'avais aussi pu comprendre que mon simple regard ou mon toucher pouvaient faire ressortir ces peurs comme si elles surgissaient des limbes du cerveau des gens. Je n'étais donc pas qu'un simple humain, j'étais un pratiquant de choses au-delà du réel, un sorcier. J'effectuais rapidement mon travail de bibliothécaire, ramenant de divers pays avec l'autorisation du couple royal, des recueils de pays lointain ou de province acceptant de faire don de leurs ouvrages à la bibliothèque royale.

Sachant l'influence de mon titre de bibliothécaire, je me permettais aussi de faire venir des répertoires de sciences occultes. Cela me permettait d'en apprendre plus sur ce que j'étais, mais aussi les secrets de ce que l'on nous cachait à tous. Nous n'étions pas seuls, bien au contraire, des êtres existants et sévissaient sur terre depuis des siècles voir des millénaires. Vampire, lycans et sorciers. Le massacre violent et surprenant d'un village tout entier ou encore un troupeau éventré avec violence n'avait été que l'œuvre d'un vampire et d'un lycan. J'en aurais mis ma main aux feux, mais je n'avais ni la pouvoir, ni les moyens de prouver mes théories. Je savais pourtant que leurs légendes n'étaient que réalités tout comme mon don. Je me doutais que Drake ne serai pas un nom sur toutes les bouches, mais que mettant mon don aux services des autres, j'allais me faire une renommée. Ainsi que ce soit le simple roturier, le noble ou le puissant, chacun pouvait apprendre à combattre ses peurs ou au contraire à y succomber. Je n'ai jamais eu de remords à voir certaines personnes mourir par ma faute. La mort est une fatalité qui nous prendra tous un jour ou l'autre. La seule question qui persiste actuellement est la suivante : et si toi spectateur de mon histoire, tu étais la prochaine personne à passer entre mes mains, que ferais-tu, combattre ou mourir ?

Questionnaire

ÊTES-VOUS AU COURANT DE L'EXISTENCE DES VAMPIRES ET LYCANS?Je ne sais que trop bien ce qu'ils sont même si je ne saurais vous qui ma réaction face à l'un d'eux.
QUE PENSEZ-VOUS DES LYCANS/VAMPIRESLes lycans ne sont que des aberrations quand aux vampires je les préférais mort et loin de moi, que soit disant maître autoproclamé de nos vies humains. Malgré tout, je veux en apprendre plus d'eux, je ne juge que des écrits après tout.
QUEL EST VOTRE POINT DE VUE A PROPOS DES INFANTS ET DES SANG-MÊLES MAUDITS?//
ÊTES VOUS SATISFAIT(E) DE VOTRE VIE ACTUELLE? Je trouve votre question futile. Si vous voulez une réponse malgré tout, je dirais que ma vie est ainsi,
alors m'en satisfaire vraiment je ne dirais pas que ce soit possible alors non.

SI NON, QUE VOUDRIEZ-VOUS CHANGER?  ─ Que le monde soit au courant de ces créatures et non pas qu'il l'apprenne par les livres. Et également que ces dites créatures ne soient plus.
VOTRE POINT DE VUE SUR LE MONDE CONNU?
Rien en pourra le changer et si nous trouvons un remède à nos fléaux vivants, ils trouveront une parade. Le bien à besoin du mal et inversement.

Joueur

PSEUDO ─ Irishboy
ÂGE ─ 25 ans
SEXE ─ Homme
LA COULEUR DE TON PYJAMA ─ Noir


Dernière édition par Edward S. Drake le Ven 16 Juin - 23:46, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Infant

avatar

Messages : 460


Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Marquis
Statut amoureux: En couple

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Mer 14 Juin - 16:45

OMG, bienvenue à toi!
Ce personnage à l'air magnifique! Il me tarde d'en apprendre plus à son sujet *-*
♥♥♥
Si tu as des questions, n'hésites pas à me mp, j'y répondrais avec grand plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine des Coeurs

avatar

Messages : 76
Âge du personnage : 26 années


Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Gérante de la Maison de Close de Stockholm
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Mer 14 Juin - 18:19

Bienvenue parmi nous ♥

_________________
~ L'amour est un sacrement qui doit être pris à genoux ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 15
Âge du personnage : 18 ans


Mémoire de vie
Race: Humain
Métier/Rang: Reine de France
Statut amoureux: Marié(e)

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Mer 14 Juin - 21:06

Parce que faut que je passe sinon c'est pas drôle.

Bienvenue toi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 42
Âge du personnage : 26 ans


Mémoire de vie
Race: Sorcier
Métier/Rang: Ancien Bibliothécaire royal, devenu officieusement soigneur de peur
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Mer 14 Juin - 22:35

Merci mon chère Mezariel ~

Merci charmante Rena ~

Merci toi ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 53
Âge du personnage : 26 ans


Mémoire de vie
Race: Sorcier
Métier/Rang: Fugitive de l'Ordre
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Jeu 15 Juin - 21:36

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche! De même que Charles, je suis à disposition pour répondre à tes questions, si tu en as.

Je suis assez intriguée par ton personnage je dois bien te l'avouer *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 42
Âge du personnage : 26 ans


Mémoire de vie
Race: Sorcier
Métier/Rang: Ancien Bibliothécaire royal, devenu officieusement soigneur de peur
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Ven 16 Juin - 16:57

Merci Pandore ~

Je vous annonce que ma fiche est terminée, bonne lecture chers amis. ~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Vampire

avatar

Messages : 50
Âge du personnage : On ne demande pas son âge à une -vieille- femme..


Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang:
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Ven 16 Juin - 19:56

Bienvenue parmi nous !
( J'apprécie beaucoup. beaucoup. ton avatar =u= )

_________________
Autres portraits ( merci meli & ed pour le vava ~ ) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 42
Âge du personnage : 26 ans


Mémoire de vie
Race: Sorcier
Métier/Rang: Ancien Bibliothécaire royal, devenu officieusement soigneur de peur
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Ven 16 Juin - 20:20

Merci et doucement nous nous connaissons à peine ~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 42
Âge du personnage : 23 ans


Mémoire de vie
Race: Humain
Métier/Rang: Reine d'Angleterre
Statut amoureux: Marié(e)

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Ven 16 Juin - 22:46

Bonsoir Edward! J'ai laissé Pandore pour revenir sous les traits de ta reine huhu!
J'ai donc lu ta fiche, j'adore ton point de vue et la façon que tu as de dépeindre ton personnage *-* Malheureusement quelques points m'empêchent de te valider tout de suite.

Premièrement au sujet du pouvoir, je n'ai pas de problème en soit avec celui-ci, simplement même si il a une contre partie, je trouve que l'idée qu'un simple regard suffise est un peu trop. Je pense qu'il faudrait qu'il se concentre un  moment sur la personne.
Deuxièmement, au sujet du roi et de la reine, tu as fais une erreur ;w; Je pense que tu confonds Charles et Diane avec Philippe et Victoria. Le couple des souverains anglais est tout sauf instable, bien au contraire. Ils ne s'aiment pas d'amour, mais sont unis par une amitié et un respect démesuré. Chacun sera là pour l'autre jusqu'au bout. D'ailleurs ils ne sont pas craints de leur peuple, bien au contraire :3
A ce sujet, nous ne pouvons pas accepter son anoblissement de cette façon, en ayant fréquenté la Reine et la bibliothèque royale. Il peut devenir bibliothécaire royal par ce biais, mais ça ne fait pas de lui un duc. Surtout en sachant que c'est le titre de noblesse le plus élevé. Il peut cependant avoir étais adopté (ce qui te permettrait de cumuler des terres, ce qui serait ultra intéressant) ou avoir accomplit un exploit ou autre, plusieurs possibilités s'offrent à toi.
Ensuite, avant de se rendre compte de sa nature ou tout du moins, de mettre des mots dessus, je pense qu'à la manière des vampires et lycans, il serait intéressant qu'il fasse quelques lectures à ce sujet. Ou la rencontre d'un autre sorcier peut-être? owo

Bon courage à toi, je reste disponible pour tes questions! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 42
Âge du personnage : 26 ans


Mémoire de vie
Race: Sorcier
Métier/Rang: Ancien Bibliothécaire royal, devenu officieusement soigneur de peur
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Ven 16 Juin - 23:14

Bonsoir Victoria du coup !
Pour ce qui du pouvoir tout d'abord même si je ne l'ai sans doute pas bien explicité ce n'est juste en te regardant dans les yeux. Il doit pouvoir garder un contact prolongé avec ta personne pour voir ta peur ou te toucher. Je l'ai donc rajouté plus clairement.

Pour ce qui est du couple royal j'ai modifié ce qui n'allait pas à ton sens et au moins. Pour le titre j'ai été au plus simple, c'est à dire lui retirer. Comme j'avais mis cela dans un aspect plutôt de bonus, qui pouvait très bien ne pas apparaître dans sa vie c'est retirable.

J'espère que cette fois ci la fiche ira et désolé, j'avoue que je ne suis pas spécialement calé en couple royal dans l’histoire d’Angleterre donc désolé de ce faux pas fâcheux. A vrai dire j’ai écrit dans un aspect historique des couples pas des personnages du forum pour être honnête.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 42
Âge du personnage : 23 ans


Mémoire de vie
Race: Humain
Métier/Rang: Reine d'Angleterre
Statut amoureux: Marié(e)

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Sam 17 Juin - 2:09

Alors j'ai bien vu toutes tes modifications, tout me semble bon, sauf un point que je n'arrive pas à comprendre. (C'est peut-être l'heure tardive pardon pardon ;w;) Est-il noble ou bibliothécaire? ou les deux? Parce que du coup, tu as retiré le duc, mais je lis toujours quelques éléments qui m'amènent à cette conclusion. Si c'est un héritage familial pas de problème, sinon il pourra seulement un bourgeois aisé :3 Ce qui est déjà beaucoup pour un bibliothécaire, même royal!

On éclaircit ce point et c'est bon!

_________________

Victoria murmure en #6699CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 42
Âge du personnage : 26 ans


Mémoire de vie
Race: Sorcier
Métier/Rang: Ancien Bibliothécaire royal, devenu officieusement soigneur de peur
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Sam 17 Juin - 5:30

J'avoue te répondre depuis mon lit et sur portable donc la qualité de la réponse sera somme toute pas terrible... si ça concerne la fin de son histoire je dis simplement qu'il ne va pas aider que les rois ou les nobles mais aussi les autres.

Il est notable donc disons qu'ayant été bibliothécaire du couple royal d'Angleterre, il a gardé une renommé donc en somme il reste un bourgeois aisé. Ps : J'ai bien marqué ancien bibliothécaire dans le sens où il a quitté cette fonction même si je me doute qu'il ait gardé contact avec Victoria et Philippe enfin sauf si cela vous dérange.

Ses parents étaient des nobles qui avaient quelques relations avec Victoria et Philippe. Par relation j'entend qu'ils avaient des titres de noblesse par leur "aide" envers la couronne.

J'espère que mon explication est clair malgré l'heure et désolé j'avoue que ne pas faire une fiche qui soit dans les exigences ça me fait faire des bêtises.

Sur ceux je retourne au lit...x.x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 42
Âge du personnage : 23 ans


Mémoire de vie
Race: Humain
Métier/Rang: Reine d'Angleterre
Statut amoureux: Marié(e)

MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    Dim 18 Juin - 16:22

••• Bienvenue parmi nous


Très bien, je te valide donc! Attention tout de même de ne pas t'avancer sur d'éventuels liens avec des personnages existants sans avoir échanger avec eux à ce sujet. Ou avec le staff! Bon jeu ♥
Tu es donc validé! ♥

Le test d'entrée passé, te voilà désormais une NOBLE HUMAIN.
Tu peux dés à présent aller recenser ton avatar, chercher des partenaires de rp et poster une fiches récapitulative de tes relations que nous te conseillons d'aller consulter pour une intégration rapide.

N'hésites pas, également, à apporter ta pierre à l'édifice d'Ex-Cathedra, nous comptons sur toi.  Bon séjour parmi nous et n'hésite pas à nous solliciter si le besoin en est.
Victoria.

_________________

Victoria murmure en #6699CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward Terminé | Né un lundi, mort un dimanche, Edward comme Salomon vit avec nonchalance.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le café doit être noir comme l'enfer, fort comme la mort et doux comme l'amour. [Tous]
» Vous ne passerez pas ! [PV Edward] [Terminé]
» Adieu Cardigan [Libre]
» Dans l'antre de Douce Poésie [PV Etoile de Feu ]
» Esquisse d'un Sourire. ▲ "Le thé à la menthe doit être amer comme la vie, mousseux comme la mort et sucré comme l'amour. " ▲ UC. ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: A chaque coeur son ouvrage :: Entités nouvelles :: Les Âmes Damnées-