AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Infant

avatar

Messages : 40


MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   Lun 29 Mai - 21:30

Flora était tendue. Sa maîtresse lui avait – encore – faussée compagnie alors qu’elle était dans le même appartement que la connaissance anglaise de cette dernière. Non pas que Flora se sentait d’humeur à dire quoi que ce soit ; en vérité, sa maîtresse pouvait bien faire ce que bon lui semblait, en qualité de servante et domestique, la rousse n’avait rien à redire. Sa place ne le lui permettrait pas et jamais elle n’oserait mordre la ligne d’elle-même. Pas avec la Marquise Valentyne. Jamais. Déjà qu’elle se trouvait fort déplaisante de se permettre les familiarités que lui autorisait sa dame, inutile d’en rajouter.

Mais la voici, perdue au milieu de la foule, bousculée çà et là pas la cohue. L’Infant repéra sa maîtresse sans perdre trop de temps et fut prise d’une furieuse boule à l’estomac en voyant cette dernière être trainée par un homme qu’elle identifia comme étant le garde-manger vivant de lady Valentyne. Comment osait-il, ce rustre, ce sans manière ?! Traiter ainsi sa maîtresse de la sorte ! Flora ne put retenir une bouffée de rage s’emparer d’elle. Toute son attention était ciblée sur le semi-loup, occultant donc tout le reste.

Un anglais voulu la saisir par son vêtement, mais elle détacha les attaches de sa capuche pour ne lui laisser entre les mains que le morceau de tissu. Enfin, elle entama une course aussi folle que possible, s’apprêtant à hurler à qui de droit que personne n’approchait ainsi de sa maîtresse sans en avoir reçu l’invitation par la concernée au préalable !

Mais elle n’en eut pas le temps. Une détonation la ramena à la réalité et son instinct la fit se mouvoir de telle sorte qu’elle fit barrière entre sa maîtresse, le marquis et l’estrade détruite. L’onde de choc la propulsa à l’intérieur de la cathédrale de Notre-Dame, l’assommant presque. Pendant un instant, sa vision se fit trouble, et elle avait du mal à respirer.

Flora ne le voyait pas encore, mais des morceaux de l’estrade était venues mordre ses chaires, l’entaillant en une certaine mesure. Sa clavicule, ses bras, ses chevilles et son bas-ventre étaient désormais hérissés d’épines de bois. Là, elle la ressentit clairement ; pour la première fois depuis des mois.

La douleur.

« Maîtr-…esse… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 146
Âge du personnage : 28 ans


Mémoire de vie
Race:
Métier/Rang:
Statut amoureux:

MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   Lun 29 Mai - 21:59

Lorsque Charles termina sa tirade, il aurait voulu pouvoir se reposer un peu. L’effort demandé avait été un trop plein après ses tortures, lui-même le reconnaissait en dépit de ses élans guerriers habituels. Mais son sang ne fit qu’un tour en voyant le canon, au loin, être armé. Notre Dame paya de sa chaire de pierre le premier impact et le Roi de France, loin d’être dupe, savait bien que cela ne s’arrêterait guère ainsi.

« ATTENTION ! » Hurla-t-il plus qu’il n’énonça son propos, en poussant Annibal et ses comparses aussi puissamment que sa force encore présente le lui permis. Son seul bras valide, pour le moment, ne lui permettait guère d’autres prouesses.

S’il ne fut pas percuté de plein fouet par la pièce de métal rugissante, Charles n’eut point le temps de s’enfuir ou de sauter de l’estrade pour s’en éloigner le plus possible. Il ferma les yeux un instant, s’effondrant avec l’édifice de bois.

Lorsqu’il put ouvrir brièvement les yeux, ce ne fut que pour voir une onde rouge traverser son champ de vision. Il ne tint guère longtemps avant de refermer les yeux, harassé par l’épuisement, le bourdonnement à ses oreilles et le choc essuyé.

C’est ainsi que le Roi s’évanouit, enseveli sous des décombres de l’estrade.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Vampire

avatar

Messages : 54
Âge du personnage : 886 ans


MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   Mar 30 Mai - 0:10

hrp:
 

Le Roi était détaché et entamait son évacuation. Soit, le Vampire allait donc devoir s'occuper de l'escorter en lieu sûr enfin... pas pour le moment... pour l'instant, il était entouré de 4 gardes. Encore de la difficulté, ces créatures qu'ils s’exhibaient lui faisait déjà peur sans même qu'ils ne s'en servent. Son sourire fut plus mauvais, les deux lames furent dégainé et déjà il se défendait contre les assauts des soldats. Il ne devait pas perdre son protégé de vu. Le ramener à bon port était d'abord le premier plan. Esquive, parade, tout ce combat se passait au  ralentit pour se défendre, ils étaient si lent. Évidemment, c'était inhumain.

Le Russe évita un mouvement et contre-attaqua soudainement pour mettre hors de combat le premier, coup à la cuisse qui le fit chuter le premier, une parade de la rapière et une frappe à la cuisse d'un autre. Rapidement, tous furent mit simplement hors combat. Pas de mort inutile. Ainsi il laissa les hommes blessés et se dépêcha de rejoindre le Roi pour l'aider à sortir de l'estrade.

Heureusement pour lui, l'eau bénite avait volé et ne l'empêchait plus d'approcher.


Dernière édition par Alexander J. Ghelal le Jeu 1 Juin - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Infant

avatar

Messages : 30


MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   Mer 31 Mai - 19:35


L’objectif premier de la jeune vampire était de mettre de ce Roi mal-aimé en sécurité. Non pas par amour de son souverain mais bien pour le faire souffrir elle-même et ce point était très important, si important qu’elle n’avait cessé de le souligner dans son esprit jusqu’à ce qu’on la tire de ses pensées alors que l’on saisissait son poignet. « Mezariel. » fut toute constatation intelligente qu’elle pu faire à voix haute alors que son amie la tirait vers la cathédrale, précisément l’endroit où elle désirait conduire le Roi pour le mettre à l’abri. Mais son ami ne semblait pas l’entendre de cette oreille, hélas.

« Je n’ai pas besoin qu’on me protège ! » protesta la jeune femme pile au moment où les canons commençaient à hurler, à détruire. Elle ne put qu’assister, impuissante, à l’impact que Flora avait subi pour les protéger tous les deux –bien qu’elle ne désirait surement pas protéger son ami, un coup du sort, sans doute. Elle jeta un regard sur l’estrade et, d’un geste brusque, libéra son poignet de l’emprise de son ami. Tant pis pour le Roi, il n’était clairement pas sa priorité. « Flora ! » hurla la jeune femme tout en se rendant auprès d’elle. Elle attrapa sa main, n’osant toucher à ses blessures. Ses connaissances médicales étaient approximativement égal à zéro. « Ne bouge pas… » Elle regarda tout autour d’elle, avant de surprendre des religieuses se cachant timidement, pour éviter la menace anglaise, sans doute. « Pouvez-vous l’aider ? » quémanda-t-elle alors.

_________________

Thank you Charles pour le Kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 38
Âge du personnage : 27 années (25 décembre)


Mémoire de vie
Race:
Métier/Rang:
Statut amoureux:

MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   Jeu 1 Juin - 15:46

la débacle des faux-semblantsevent 1 le retour
NOM
Prénom
NOM
Prénom

La panique, la peur et l'effroi. Voici des sentiments que je voulais bannir hors de moi. Cette énième guerre était celle de trop. L'armée française avait perdu, mon frère et mes amis ont maintenant disparus, blessés ou peut-être pire, purement et simplement morts. Les anglais sont à Paris pour humilier le roi, capturé. J'ai dû fuir le Palais après que la douce Reine soit mise en sécurité mais je ne peux pas l'accompagner. Aussi fou que cela puisse être, je veux retrouver Charles-Henri, Mezariel, Katherine que je n'avais plus vu depuis un long moment et qui me semble être une éternité.

Je sais que le Roi sera humilié et tué sur la place de cathédrale Notre Dame tel un vulgaire pantin de carnaval mais je sais que les grands du royaume, prisonniers de guerre, seront forcés d'une manière ou d'une autre à regarder ce macabre spectacle. Il faut que je les retrouve quitte à me battre et à tuer. Je ne veux pas que mes amis meurent, je ne veux pas les perdre...

Me voici donc encapuchonnée, une dague dans le revers de la cape, me faufilant à travers la foule. Je me méfie de tout le monde et me méfie de moi-même, j'aimerais éviter les faux-pas et les maladresses à travers cette foule. Je n'ose regarder vers l'estrade, le roi a fauté, qu'il paie. Mais cette tension est insupportable. Je me sens observée de toute part. J'ai peur.

« Où es-tu mon Frère... »

Finalement, je tends l'oreille et entends les diverses rumeurs sur les lieux où les chevaliers et nobles ont été enfermés. J'aimerais tant savoir si Charles-Henri y est mais je ne distingue aucun nom et quand je réussis enfin à localiser l'endroit, j'entends dire qu'ils se sont échappés. Mais je dois vérifier si mon cher frère y était ou y est toujours.

*BOOM*

Des coups de canons, un vent de panique saisit la foule. Au moment où je veux me glisser vers l'endroit où la chevalerie française s'est échappée, je me sens happé et tiré vers l'arrière. La panique me gagne aussi et je ne sais où aller. Je me laisse porter et me dirige irrémédiablement vers l'estrade et la cathédrale, un frisson me parcourt l'échine quand je vois les blessés et tout ce sang mais au moment je tente de me dégager, je reçois un violent coup de coude d'un homme visiblement enragé et totalement paniqué qui cherche lui aussi à s'extirper pour se mettre à l'abri. Je vois trouble tant le choc a été violent et je finis par tomber à la renverse, inerte. Fragile que je suis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 17


MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   Ven 2 Juin - 20:43

Il aurait été un euphémisme que de dire qu’Annibal ne voulait croiser Rosemonde en ce lieu sordide. Rien que le fait qu’elle ait un enfant aurait dû la contraindre à rester en sécurité, près de lui. Malgré les nombreuses plaintes qu’il pouvait faire entendre –davantage pour la forme que pour le fond en réalité- il s’était attaché à ce petit être nommé Alfonse et n’avait aucunement envie de le voir devenir orphelin. Il écouta, comme tout un chacun, le discours de son Roi et ami, avant de lui servir de support à nouveau. A présent il fallait mettre tout ce beau monde en sécurité, pour mieux retourner sur le front et faire déguerpir ces anglais qui n’avaient rien à faire ici.

Il capta sur lui le regard d’un jeune homme blond qu’il ne compris pas immédiatement. Il ne lui fallut guère plus de quelques secondes avant de se tourner vers sa sœur, qui avait sans doute encore fait des prodiges en se faisant passer pour lui. Elle n’avait pas le luxe d’en avoir eu le choix. En tant que femme, elle était bien obligée de se faire passer pour un autre sur le front. Mais pas aujourd’hui, alors que le peuple même se soulevait.

C’est là que les explosions commencèrent à fuser. Il ragea de s’être ainsi fait sauver par Charles, alors qu’il était de son devoir de le protéger et non l’inverse. Il n’était qu’un pion, une unité remplaçable. En revanche, la France ne pouvait se permettre de perdre son souverain. Ignorant la panique, il se précipita vers l’estrade pour venir en aide à un homme qui se battait avec les décombres pour faire sortir le souverain de là.

Si Annibal eu la chance de ne pas se faire blessé par cette attaque –et tout le mérite revenait à Charles- Allister, elle, reçu un débris de bois qui vint se planter dans son ventre. La douleur lui fit se tordre en deux et perdre l’équilibre. Mais elle se fit violence pour se redresser et tenir à peu près debout. Ce n’était pas le moment de faillir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Infant

avatar

Messages : 440


Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Marquis
Statut amoureux: En couple

MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   Sam 3 Juin - 12:35

Mezariel aurait volontiers répondu à Lizbeth qu’il n’était pas le moment de faire l’enfant, que sa sécurité n’était pas une affaire de débrouillardise ou de caprice du même genre ; mais il n’en eut guère le temps. Le souffle de l’impact provoqué par le boulet de canon lancé sur l’estrade le balaya plus loin, jusque dans les entrailles de la Cathédrale. Déjà, Mezariel s’attendit à ressentir les morsures de bois qui auraient pu légitimement lui ronger les chaires, mais il n’en fut rien.
Il y eut la douleur, oui, mais d’une essence différente e celle à laquelle il s’était attendue. Une empreinte de souffrance cisailla son oreille droite, du coup de son unité qui avait essuyé la lourdeur de l’impact de plein fouet. Du sang en goutait en abondance de son lobe et il tenta, vainement, de minimiser sa douleur en apposant sa main dessus. Entreprise inutile, bien évidemment, mais qui lui avait paru logique jusque-là. Un sifflement strident l’accompagna dans sa démarche alors que dans le même temps, il peinait à se remettre correctement à genoux. Son sens de l’équilibre désormais biaisé, il était encore plus vulnérable qu’alors.

Il constata ensuite avec horreur les blessures de la demoiselle servant Lizbeth. Elle les avait tous les deux protégés de l’impact et des projectiles de bois en faisant barrages de son corps. Quelle horreur, tout ce sang sur le sol de Notre-Dame…

Sa tête lui tournait mais Mezariel ne voulait pas se laisser aller à la faiblesse et la facilité. Son seul œil ouvert croisa le regard des nones du saint établissement. Elles approchèrent, d’abord incertaines. L’une d’elle voulu s’occuper de lui mais il la repoussa aussi doucement que possible. « Cette jeune femme d’abord… »

Il souffla difficilement. En regardant le massacre qui statuait toujours à l’extérieur, en dépit de sa vision trouble, Mezariel leur intima d’aller d’abord s’occuper des blessés plus graves, là-bas. Flora et les autres passaient d’abord. Lui pouvait attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine des Reines

avatar

Messages : 279
Âge du personnage : c


Mémoire de vie
Race:
Métier/Rang:
Statut amoureux:

MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   Sam 3 Juin - 12:39

IT CONTINUES!

Event Majeur #1

Partie deux : La France

C’est dans une apparition aussi guerrière qu’angélique qu’une silhouette que tous aurait volontiers oublié en ces temps troubles du fait de sa discrétion ordinaire, fit son apparition. Diane de France. La jeune reine n’était jamais apparue si déterminée auparavant, si sûre de ce qu’elle était en train de faire.

Son regard bleu, d’ordinaire aussi doux que l’azur, se faisait glacial. L’on pouvait en comprendre aisément l’essence. La lionne de France, pour la première fois, dévoilait ses crocs. Suivie de plusieurs fantassins français, lesquels étaient venus la libérer de son cachot de cristal, elle semble… changée. Différente. Plus prompte à rayonner comme jamais elle ne l’avait fait auparavant. Elle refusait d'être encore protégée comme une faible chose.

« Soldats britanniques ! Je suis Diane de France, Reine de ce pays dont vous martyrisé le Souverain sans une quelconque once d’humanité. En conséquence, vous me voyez dans l’obligation de vous sommer de partir, maintenant. Dans le cas contraire, et cela m’attristerai par deux fois, vous pourriez ne plus revoir vos familles restées chez vous. »

Ses mains tremblent été pourtant son regard est de glace. Sous la pression de la guerre s’est élevé un diamant.

L'assaut est lancé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-cathedra.forumactif.org

Humain

avatar

Messages : 6
Âge du personnage : 22 ans


MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   Sam 3 Juin - 15:11

Quand bien même j’avais fait mon possible jusqu’ici, les choses ne prenaient pas pour autant le tournant escompté. Ma diversion avait fonctionné certes mais au détriment de quoi ? Je n’ai pas même le temps de rejoindre le Roi, je n’étais pas assez proche pour pousser qui que ce soit, non. Voila que j’assistais impuissante à ce boulet livré par les bons soins de ces anglais. L’impact m’oblige à me protéger à l’aide de ma cape et je me rends bien compte que malgré tout, j’avais été assez près pour mon propre bien. Je regardais ce qu’il restait du groupe que je devais rejoindre, ce groupe qui s’était éparpillé face à Notre-Dame et moi j’avais mal. Cependant, je ne souffrais pas autant pour eux que je pouvais le faire pour moi actuellement le fait étant donné que le bras qui me servit de protection face au choc était à présent l’hôte d’un bout de bois, dernier vestige de cette estrade détruite.

Pourtant, je ne pouvais point rester là à me plaindre j’avais choisi d’être ici au détriment de mon fils et pour cela, il fallait que j’aille jusqu’au bout de ce que j’avais entrepris. Je déchirais un pan de ma cape et retirais d’un geste vif ce pieu logé dans ma chair non sans m’arraché un cri de douleur que j’aurai aimé étouffer. J’essayais maladroitement la sueur commençant à perler mon front avant de nouer le bout de tissu comme je le pouvais sur la plaie. Malgré tout, mon bras restait pénible et surtout douloureux à bouger bien que cela soit toujours plus aisé qu’avec ce corps étranger.

Je me décidais alors d’avancer entre les derniers fuyards pour m’arrêter aussitôt en percevant le discourt au timbre familier de la Reine de France. Je ne sais pas si j’étais rassurée ou non par cette entrée mais je n’y prêtais pas plus attention au final. La cavalerie était arrivée n’est-ce pas ?

Mon devoir était avant tout de retrouver Charles malheureusement, lorsque j’aperçu au loin Annibal s’activer je compris directement mon inutilité à la tâche et revanche … Je ne pus manquer de remarquer la détresse d’Allister vers qui je décidais alors de me diriger.

« Tu peux tenir debout ? »

Question stupide quand l’instant d’après je remarquais les ravages de l’estrade sur elle. Je lui proposais dès lors mon aide afin d’évacuer les lieux restant peu sûrs. Cette journée n’épargnerait que peu d’entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Infant

avatar

Messages : 40


MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   Dim 4 Juin - 14:20

Sa respiration était difficile et sa conscience semblait se déchirer comme un voile trop fragile frappé de l’embrassade d’une lame aiguisée. Le mal qu’elle ressentait n’avait d’égal que l’inquiétude qu’elle ressentait à l’égard de sa maîtresse ; la seule personne qui comptait réellement pour elle depuis qu’elle avait été tiré de sa prison, de sa geôle du Gévaudan.

Elle entendit la voix de cette dernière capter son esprit, le peu qu’il lui restait encore à disposition. Ah, Dame Valentyne semblait allait bien ; c’était là l’essentiel – ce pourquoi Flora misait sa vie sans la moindre hésitation. La bourgeoise offrit un sourire en coin à sa maîtresse. Tant que le sang de cette dernière ne coulait pas alors rien d’autre ne comptait vraiment. Mais Flora avait réellement besoin de se rassurer quant à l’état de sa précieuse supérieure.

« You… You are… All right ? » Elle toussa du sang, forcée de reprendre son souffle avant de continuer en anglais ; langue natale, langue de dernier recours. « Tell me… Tell me you… you are okay… Milady…. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine des Reines

avatar

Messages : 279
Âge du personnage : c


Mémoire de vie
Race:
Métier/Rang:
Statut amoureux:

MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   Ven 16 Juin - 21:18

IT ENDS!

Event Majeur #1

Partie deux : La France

La Reine avait parlé et immédiatement, les fantassins mais également les tristes spectateurs parisiens, jusque-là muselé dans un mutisme et une inaction à peine croyable semblent se réveiller d’un long sommeil. Armés parfois de choses que l’on aurait jamais pu imaginer devenir dangereux entre des mains humaines – un collier de bovin, une brique de terre compressée – ou encore de fourches, de marteaux ou encore d’épées, tous et toutes vont à l’assaut de l’ennemi anglais. Les britanniques ont fait montre d’une violence bien trop extrême et les mots de la Reine ont résonnés comme les cloches sacrées de Notre Dame dans le cœur des parisiens.

Tandis que certains tâchaient de repousser l’envahisseur, d’autre s’acharnaient à essayer de porter secours aux blessés et inconscients. Le Roi fut dégagé de son cocon de bois brisé et les nonnes du couvent tout proches firent de leur mieux pour assister et soigner ceux et celles qui avaient besoin de l’être.

En définitive, les anglais – parfois fait prisonniers quand ils n’eurent pas le temps de fuir -, quittèrent la Capitale de la France tard dans la nuit, alors qu’une chape de ténèbres voilait déjà le ciel. Des torches furent allumées et les dégâts, déjà, étaient comptabilisés. Beaucoup de vies avaient encore été perdues en ce jour, bien que le chaos ne règne en rien comme ce fut le cas sur les côtes anglaises. Toutefois, ce n’est pas réellement dans leur chair que les français se sentaient blessés, mais dans leur fierté. L’Angleterre, par le biais de méthodes impies, avait su s’attirer les foudres de tout un peuple. Cela ne restera nullement sans conséquence, c’était certain.

[L’event prend ainsi fin, la timeline du forum avance donc désormais officiellement à la fin de la guerre.]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-cathedra.forumactif.org


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT MAJEUR *1* - LE RETOUR!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La cité d'Atlantide [Event Majeur]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: La France :: La Cathédrale Notre-Dame-