AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Calabria || Erik & Lizbeth ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Infant

avatar

Messages : 34


MessageSujet: Calabria || Erik & Lizbeth ♥   Lun 27 Mar - 12:58

Les canons avaient arrêtés de rugir sous l’immense cape nuageuse qui régnait alors au-dessus de Londres. Il n’allait pas tarder à pleuvoir. L’eau, bien vite, allait drainer les restes de la bataille venant de s’achever, nettoyant le sol, glissant sur les cadavres. Bientôt, tout ne serait que vestige et rien de plus. Tout ceci n’intéressait en rien Flora. La demi-vampire laissa retomber le fin rideau qu’elle avait écarté de l’extrémité de son ongle. Rien d’intéressant dans la rue. Les gens allaient et venaient, sans doute à la recherche d’informations cohérentes avec le silence si abrupte qui avait régné en maître absolu aux abords de la cité il n’y a pas si longtemps encore.

Pivotant, la demoiselle tourna les talons en direction de la pièce de cette partie de la maison qui l’intéressait. La cuisine. Ce manoir semblait bien entretenu, quoi qu’elle n’avait pas encore été vérifié sous les meubles afin de vérifier le niveau de poussière accumulée ne dessous. Elle le fera peut-être… après. Mais place aux priorités avant toutes choses. Elle devait faire un thé à sa maîtresse. Initiative prise d’elle-même alors que Flora n’était même pas ici en domestique attitrée des lieux. Elle devait permettre à sa maîtresse, Dame Valentyne, de se reposer correctement et faire en sorte que son pardon muet soit entendu – si tel était le cas de la noble infant qu’elle servait corps et âme.

Pour l’heure, elle était condamnée à ne pouvoir rien faire de plus. Toutes deux ‘hôtes’ au sein du manoir de cet Andersson dont elle exécrait déjà la présence – ainsi que les autres vampires des lieux, par ailleurs – il n’était pas question de mettre un orteil au dehors. Qui sait ce que les maudits soldats, perfides humains, pourraient s’imaginer à voir la délicate rose ainsi errer dans les rues ? Flora ne souhaitait pas importuner sa maîtresse. Pas plus que ça n’avait déjà été le cas.

Mais elle fit rapidement face à un problème de taille. Comment faire chauffer de l’eau ici ? N’étant guère très au fait des us et coutumes britanniques – elle savait juste que son père l’était plus ou moins -, la servante commença alors rapidement à s’agacer. Rien ne paraissait utile dans cette fichue maison. Au moins, au Palais de Paris, elle savait o était quoi et pouvait donc servir sa maîtresse sans perdre une minute ! Présentement, la fausse bourgeoise avait surtout l’impression de perdre son temps. Et cela l’agaçait fortement.

Décidant, donc, de ne pas y aller par quatre chemins, elle remonta le fil de ses pas précédents pour aller interpeller le fameux Andersson. Elle se fichait pas mal des rangs de différences qui pourraient exister entre elle et lui – par ailleurs, s’il s’était présenté correctement, Flora n’en avait rien retenue. Ainsi, avec son air toujours aussi stoïque et détaché, elle délia ses lèvres en quelques paroles saupoudrées de contrariétés. « Comment faites-vous pour boire un thé respectable, ici ? Je n’ai rien trouvé qui me permettrait d’honorer cette tâche. »

Elle manqua de peu d’insister lourdement, comme si elle avait donné un ordre, mais se ravisa bien vite. Sa maîtresse seule était une noble, ici-bas. Flora ne pouvait dépasser ses libertés ; pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Vampire

avatar

Messages : 43


MessageSujet: Re: Calabria || Erik & Lizbeth ♥   Dim 9 Avr - 19:56

Flora de Gévaudan & Lizbeth C. Valentyne & Erik Andersson

Calabria

Après moult détours afin d’éviter autant que possible les groupes armés, ils avaient finis par arriver au manoir Andersson. Erik en tant que fauconnier de la cour, n’avait pas vraiment besoin de s’inquiéter par rapport à l’armée. Toutefois, ce n’était pas le cas de ses deux invitées, plus ou moins imposées. D’autant plus que le Seigneur Massacre avait fait le déplacement, et il n’était pas connu pour être…compréhensif.

Une fois au manoir il les avait installé dans le petit salon, adjacent à l’entré et les avait quitté pour aller tenir sa famille au courant des derniers évènements et du déroulement de la bataille. En temps normal il serait resté avec ses invitées pour les accueillir convenablement, mais là, la situation était un peu différente. Bien que les Andersson ne se soient pas mêlés à la bataille, son issue aurait des conséquences  pour tous les Londoniens, même nocturnes.

Lorsqu’il retourna auprès de ses invitées il fut surpris de n’en trouver qu’une seule dans le salon. C’était la petite rousse qui avait disparue, celle qui lui avait foncé dessus sur les remparts. Mais qu’est ce qu’elle était entrain de faire ?

Impassible, le visage fermé, il observa un instant celle des deux qui était la maitresse de l’autre s’il avait à peu près suivi. Elle était vraiment très belle. Très pâle et très belle. Il n’était pas du genre à s’extasier à la première jolie fille, mais sa beauté était vraiment transcendante. Il fut interrompu dans son admiration stoïque par la rousse.

Un thé respectable. Mais le thé était très bon ici, merci beaucoup. Pour qui se prenait cette petite vampirette de bas-étage ?

- Vous êtes toujours aussi agréable ? Lança le chef de maison avec un air renfrogné. Allez rejoindre votre amie, je vais m’occuper du thé.

Et sans lui laisser le temps de répondre il s’engouffra dans la cuisine, sortie la bouilloire et prépara la boisson. Agatha lui aurait surement dit que l’étiquette voulait qu’il l’appelle elle, pour s’occuper de cela, que personne n’était impressionner par un chef de famille qui faisait lui-même la cuisine et encore tout un tas d’autre chose sur son incapacité à se comporter en vrai leader.

Oui mais voilà, on n’est jamais mieux satisfait que par soi-même et Erik n’avait jamais aimé se reposer sur les autres, fussent-ils domestiques. Et puis là, c’était une question de fierté. Il allait montrer à cette insolente que le thé des Andersson était tout à fait convenable pour une grande et noble famille telle que la leur.

Il refit apparition dans le salon avec une théière et trois tasses sur un plateau qu’il posa sur la table basse. Il s’assit en faisant signe aux deux jeunes femmes d’en faire de même. Il versa du thé dans les trois tasses en porcelaine et entama ce qui s’annonçait comme les hostilités s’il en croyait le sale caractère de la rousse :  

-Bienvenue au manoir Andersson. Je suis Erik, l’aîné de la famille. Alors qui êtes vous et que faites vous à Londres en ces temps…troublés ?  

Là encore, si elle n’avait pas été entrain de parler de la guerre avec les autres, sa servante aurait levé les yeux au ciel. Erik n’était pas très fan du terme de « chef » qui selon lui était trop pompeux, même s’il était vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Calabria || Erik & Lizbeth ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erik Cole vs Michael Ryder
» Bienvenue Erik!
» Erik, guerrier divin d'Eta
» Carnet de Erik Lehnsherr
» Magnéto, Magnus : Erik Lensherr [Finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: l'Angleterre :: Le Pont des Ombres :: Le Manoir Biscornu-