AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au coeur de la neige, un vampire se terre [Pv : Ishayu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vampire

avatar

Messages : 23


Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Marquis
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Au coeur de la neige, un vampire se terre [Pv : Ishayu]   Mer 26 Oct - 12:11

Au coeur de la neige, un vampire se terre
   ••• C'était la soif qui t'avais poussé à sortir de chez toi. Tu avais comme souvent, réclamé à ta mère si elle voulait bien te nourrir. Dit comme ça, cela peut paraître étrange, mais si on se penche sur ta véritable nature, cela prend un tout autre sens. Le sang d'Alexia était quelque chose que tu adorais, qui t'attirait irrémédiablement, mais tu n'avais pas le droit de toujours lui demander. Parce que de un, elle ne voulait pas, de deux, tu n'avais pas à lui imposer ça en voulant te nourrir d'elle comme tu le ferais d'un simple humain, et puis de trois, tu ne voulais pas être indépendant et incapable de te gérer. Le sang des Lycans est quelque chose de terriblement délicieux, et capable de couper ta faim bien plus rapidement que n'importe qui, mais depuis que tu sais trouver ta propre nourriture, tu espaces alors les demandes de ce genre, le demandant qu'en cas d'urgence, ou alors comme qui dirait pour une occasion, comme un repas de fête rare et qui se mérite. Alors tu étais sortit. Tu n'avais pas voulu la croiser ou demander à une domestique de se laisser mordre, tu te disais certainement que tu trouverais ton bonheur dans la ville non loin. Alors tu avais enfilé ton manteau, rabattu ta capuche sur ta tête pour te protéger du froid et tu étais partis en cette fraîche soirée. La neige recouvrait le sol et les arbres, de quoi se perdre, de quoi perdre la route si cette dernière n'était pas dessiné par l'alignement peut naturel des plantations. Mais de toute façon, ce n'était pas quelque chose qui te dérangeait, tu es né dans cette région et tu as eut depuis le temps eut maintes occasion de parcourir ce paysage glaciale. Et faut avouer, tu t'y sent comme chez toi, le climat d'ici fait partit de ceux que tu préfères, peut-être est-ce propre à ta race, ou alors une simple habitude tu ne sais pas trop. En tout cas, cela ne te posais plus de problème depuis longtemps, une bonne marche de quoi te faire oublier. Ici, inutile de faire semblant à être présentable, tu vis dans une tanière aux loups après tout...

Et c'est ainsi que les premières lueurs de la villes apparurent à tes yeux. Concrètement vous n'habitiez pas très loin de cette dernière, le seul défaut étant que le paysage alentour et les bois autours ne rendait pas votre demeure des plus facile à trouver. Comme cela, on évite le plus possible de croiser trop d'humain quand il ne faut pas certainement.... Mais tu y était. Le soleil n'éclairait presque déjà plus le ciel, mais en même temps, les journées pouvaient tomber vite ici, pourtant il n'était pas si tard, la populaces encore animée le prouvait bien. Pourtant, la présence d'humain n'était pas agréable. Ton odorat s'affolait et les battements de ton cœur te secouaient la cervelle. Tu avais l'impression de trembler de tout ton corps, tellement soudainement l'envie de plonger tes crocs dans quelque chose se faisait forte. Pourtant, tout ça, c'est dans ta tête. Tu ne trembles pas du tout en vérité, tu as peut-être juste l'air fatigué, mais cela ne se remarque pas depuis sous ta capuche... Ton regard perçant se mit à la recherche d'une proie. Il te fallait attirer quelqu'un à l'écart. Ne surtout pas commettre la moindre erreur en public, ce serait un coup à attirer l'attention sur toi et sur l'ensemble de la meute. Et c'est à cet instant qu'une pression se fit sentir sur ton bras, quelque chose tirait la manche de ton long manteau noir. Ton regard se baissa, et tu pouvais alors remarquer un enfant. Ses vêtements laissaient entendre qu'il faisait partit de la « populace » mais était loin d'être des plus démunit. Ton regard se posa sur ses yeux bleus et sa petite bouille, avant de finalement glisser sur sa nuque. Tu avais l'impression de voir à travers sa peau son sang couler. Ce dernier t'attirait. Mais tu n'as rien fait, tu as sourit. Tu n'allais pas dévorer un gamin comme ça qui cherche son chemin si ? Oh. Faut l'avouer, pendant un instant, tu t'es dit pourquoi pas. Mais tu as sortit ça de ton esprit au moment où tu t'es agenouillé devant lui.

« Tu es perdu ?

Le gamin hocha la tête en reniflant. Avant de reprendre d'une petite voix triste.

« J'étais avec ma maman. Et je l'ai perdu de vue. J'étais trop occupé à regarder un monsieur tout bizarre tout sombre.
« Sombre... ?
« Oui ! Et j'ai perdu ma maman... Vous voulez bien m'aidez hein dites.. ?

Tu avais soupiré. Intrigué par cette drôle d'histoire de « monsieur tout sombre » tu avais tout de même attrapé l'enfant pour la soulever. À cet instant, sentir son odeur de si près t'avais confirmé que ce n'était pas une bonne idée, pourtant tu l'avais porté pour lui dire que tu allais l'aider. Et c'est ce que tu as fait. Ce n'était pas bien difficile, la mère en question était partout en train de rameuter tout le monde pour retrouver son enfant chéri, et ta venue fut alors vu comme le cadeau des Dieux, quelle ironie. Mais de quoi bien te faire voir et ne rien ternir... Elle avait fait tant de courbette devant toi, espérant alors sans cesse que son fils ait été polie avec le Marquis Rozanovski comme elle disait. Et qu'elle était prête à lui rendre la pareil si jamais c'était possible. Et faut l'avouer. Sa gorge parla encore pour lui. Songeant alors au fait qu'il pourrait le dévorer... Mais il fût bien vite arraché de ses pensées par l'enfant qui pointa du doigt une silhouette.

« Là ! Le drôle de monsieur tout sombre !

Et son regard fatigué c'était détourné de sa potentielle proie, pour enfin voir de quoi il parlait. Il n'y a nul monsieur tout sombre ici... Non ? En tout cas, son odorat ne lui indiquait que des humains dans les environs.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Au coeur de la neige, un vampire se terre [Pv : Ishayu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ✚ Je suis de mon coeur le vampire, l'un de ces grands abandonnés... (eden) - uc
» Coeur briser
» Etalon au coeur d'or? Ah bon... Que fera-t-il face à l'Ombre grise?
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: La Suède :: Les Landes Suédoises-