AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les 'Rangs' de Naissance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Reine des Reines

avatar

Messages : 290
Âge du personnage : c


Mémoire de vie
Race:
Métier/Rang:
Statut amoureux:

MessageSujet: Les 'Rangs' de Naissance.   Sam 30 Jan - 21:34

Les titres

Car nous ne naissons tous égaux devant la société



Source
En effet, comme vous vous en doutez très certainement, il existe plusieurs ‘rangs’ sur le forum. Le plus haut gradé est bien sur le Roi, mais il n’y a pas que lui et que seraient les Cours et Pays de ses Majestés sans le florilège de personnes différemment perçues à leurs côtés ? Ici seront décrits les Rangs du plus haut –après la famille royale - au plus bas afin de vous aider à faire votre choix, si nécessaire ! ♥️

Le Duc/La Duchesse ;
Un duc, du latin dux, ducis signifiant « meneur, chef », est le titulaire d'un titre de haute noblesse attribué par plusieurs monarchies européennes depuis le Moyen Âge. À l'origine, c'était une charge militaire puis politique et militaire associée au commandement dans une région frontalière de l'Empire romain. De nos jours, ils sont les grands pontes des Cours Européennes et sont bien souvent ceux et celles possédant le plus de richesses et de poids lorsque des négociations s’engagent avec d’autres nobles. En tête de ligne des personnes à compter à la Cour, ils sont également très souvent les premiers au courant de tout ; bals comme déplacements royaux. A la tête d’un Duché duquel il n’est pas rare de les voir déléguer le commandement en leurs absences, ils doivent cependant rendre des comptes au Roi de leur pays avant toutes prises de décisions importantes – comme la mise sur pieds d’une petite armée, par exemple. Ci-dessous, la liste des Duc et Duchesses ainsi que leurs Duchés.

S. Glenn Fawkes - Duc à la tête du Duché de Leisteister {Angleterre}



Le Marquis/La Marquise ;
Le marquis est avant tout un comte, mais le fief — soit un bien, un droit ou revenu qu'un personnage noble tenait de son seigneur — qu'il administre, le marquisat, est proche d'une frontière du royaume, ainsi, afin de parer à toute invasion, le marquis est doté de pouvoirs militaires qui lui permettent de par lui-même de lever une armée, sans attendre l'ordre du Roi ou du Duc, ce qui lui permet de réagir rapidement lorsque la frontière de son comté ou marquisat se trouve menacée. De plus, en plus d’être suffisamment riches pour être connus – même s’ils le sont souvent moins que les Ducs et Duchesses – ils jouissent de la possibilité de devenir un ‘émissaire’ pour le Roi lui-même, lors de missions aussi bien sur le territoire natal qu’à l’étranger. La parole du Roi est ainsi portée par une tierce personne, qui représente la France lors d’excursions en des terres autres. Le statut de marquis confère donc une grande possibilité de mouvement et de décisions sans craintes de représailles.

Mezariel D. de SaintLouis - Marquis à la tête du Marquisat de Cassagne-Miramon {Auvergne}



Le Comte/La Comtesse ;
Comte (du latin comes, comitis « compagnon, personne de la suite »1, puis plus tard « compagnon de l'empereur, délégué de l'empereur ») est un titre de noblesse dont l'origine remonte aux premiers empereurs romains. Il s'agit du plus ancien titre de haute noblesse conféré en Europe et toujours l'un des plus élevés de la hiérarchie nobiliaire européenne.

S’ils ne possèdent pas ni Duchés, ni Marquisats, les Comtes et Comtesses possèdent tout de même quelques terres, souvent agricoles où dédiées aux entraînements militaires des armées, royales ou locales. Influent, ils sont bien souvent connus pour leurs maîtrises des villages présents sur leurs morceaux de territoires. Certains sont appréciés par la population, d’autres moins –tout dépend de la manière dont ils gèrent leurs possessions. Ils aident énormément à la circulation de l’information au sein de Royaume en faisant parvenir leurs registres concernant leurs villages aux administrations royaux afin que soient enregistrés les naissances et décès recensés.

Exemple 1 : Nom 1



Le Vicomte/La Vicomtesse ;
Le titre de vicomte — du latin vicecomes, littéralement vice-comte — est une ancienne fonction personnelle d'officier qui portait sur un territoire appelé vicomté et qui est devenue un titre de noblesse héréditaire. Un vicomte était soit un officier de judicature du duc ou du comte, pour le gouvernement d'une ville ou d'une province (chefs-lieux d'un pagus) secondaire, ou pour l'administration de la justice, soit le seigneur d'une terre titrée « vicomté ». Ils sont les nobles rattachés directement à la hiérarchie nobiliaires de par leurs fonctions et peuvent, en certaines occasions, veiller sur la demeure du Comte sous lequel ils servent lors des absences de ce dernier. Amené à être aisément en contact avec la population, ils peuvent, parfois, organiser des séances de ‘requêtes’ afin de savoir ce qui ne plaît pas à la population et rapporter – ou non – les résultats au Seigneur des lieux.

Exemple 1 : Nom 1



Le Baron/La Baronne ;
Baron est un titre de noblesse, tout comme baron d’Empire. Un baron est le seigneur d’une baronnie. Il s’agit d’un espace limité, le plus souvent la forêt et les collines bordant un Château sur des terres qui auraient été reçues du Roi ou des prédécesseurs de ce dernier. Cependant, si les Barons et Baronnes possèdent un Château où ils logent la majeure partie de l’année, cela ne les empêche guère de le quitter temporairement afin de se rendre à la Cour du Roi et d’accompagner les déplacements de cette dernière, comme tout noble se respectant. De même, il a déjà été noté que des Barons et Baronnes peuvent se voir remettre les clefs du Château Royal en de rares occasions lorsque sa Majesté se déplace en petit comité. Dans ce cas de figure, c’est à eux qu’ils échouent la lourde responsabilité de prendre soin du château et de sa gestion toute entière. Ils peuvent ainsi espérer entrevoir la perspective d’une montée en grade dans la noblesse après pareil faits loin d’être anodins.

Exemple 1 : Nom



Le Banneret ;
Le banneret est un jeune noble qui, ayant déjà acquis des fiefs (par héritage, mariage ou autrement), se présente à l'armée avec plusieurs vassaux sous sa bannière. C’est en général un individu militaire, très apprécié de ses suiveurs. Il doit montrer l’image d’un chef respecté et est directement sous les ordres du Seigneur propriétaire des terres où il réside. S’il ne possède pas de Château, il peut être propriétaire de quelques luxueux manoir, leurs allures dépendant bien souvent de l’état des finances de la famille du banneret. Il commande à une dizaines d’hommes environs, les rassemblant sous son égide, eux-mêmes à la tête d’une petite armée personnelle ou pastorale. Si on l’envoie à la guerre, il sera bien souvent en première ligne afin de défendre l’honneur de la France, du Roi mais avant tout, de son fief. S’il est reconnu par des haut-faits, il peut obtenir la grâce du Monarque et monter dans l’échelle sociale nobiliaire.

(A noter que le titre est exclusivement masculin. Des femmes ne peuvent pas être bannerette ! Cependant, il est possible pour une femme de se travestir et de tout faire pour protéger son identité, sinon elle risque la peine de mort par pendaison.)

Exemple 1 : Nom



Le Chevalier ;
Le  Chevalier  est un combattant à cheval, détenant également un titre de noblesse. Les chevaliers servent dans l'armée de leur suzerain féodal, c'est-à-dire leur seigneur, roi ou empereur. Ils suivent un code d'honneur, inspiré des vertus chrétiennes, consistant en principe à protéger le faible et l'opprimé. Ils s'équipent eux-mêmes, leurs armures, armes et destriers étant entièrement à leur charge. Ils sont le statut nobiliaire le plus ‘bas’ dans la hiérarchie noble, voici sans doute pourquoi beaucoup tente de se démarquer afin d’obtenir plus de pouvoirs et de richesses. Ils ne possèdent pas de terres et demeurent être les ‘nobles’ à être le plus en contact avec la population lambda. Ils sont la frontière entre ce qui est noble et ce qui ne l’est pas.

Entraînés très jeunes, ils subissent une éducation rigoureuse. Ceux qui parviennent à briller peuvent espérer être affecté à la cavalerie personnelle du Roi – dans le meilleur des cas – d’un Duc, d’un Marquis ou d’un Comte local. Il leur faudra, dans ce cas-ci, prononcer de nouveaux vœux de fidélité, avec l’accord de leurs anciens ‘Seigneur’ – un Chevalier ne pouvant rompre le pacte de servitude de lui-même, officiellement.

(De même que pour le banneret, il n’existe supposément pas de femmes dans cette profession. Cependant, si elles sont très discrètes, elles peuvent se fondre dans la masse. Mais si elles sont découvertes, c’est le piloris qui les attend à coup sûr.)





Le bourgeois/La bourgeoise ;
S’ils ne sont pas nobles à proprement parler, les Bourgeois peuvent connaître gloire et succès auprès de ces derniers. En effet, ce rang regroupe les commerçants et artisans qualifiés d’une part – et donc tout ce qui peut être en mesure de plaire aux plus hautes fortunes dans le commerce – ainsi que les domestiques en charge d’une maison entière – ces postes, très prisés, ne sont pas accessibles à tout le monde. Par mariage, une bourgeoise ou un bourgeois à la possibilité de devenir noble, tant que l’autre parti n’est pas d’une caste sociale beaucoup plus élevé que la sienne.

Exemple 1 : Nom



La « populace » ;
Ce n’est pas un Rang à proprement parler mais est regroupée sous cette appellation la majorité de la population. Les plus pauvres et les plus démunis, paysans mais aussi chasseurs, voleurs, serviteurs sans sang privilégié, et caetera. De même, les personnes officiant comme ‘simples’ soldats dans les armées, les miliciens et autres acrobates ne sont pas considérés autrement qu’ainsi. Il en est de même pour les propriétaires de maisons closes qui, s’ils ne sont pas nobles, sont très mal vus - ainsi que leurs filles et garçons.

Variante propre au Royaume de Prusse :

Spoiler:
 



Dernière édition par L'Oracle le Sam 17 Sep - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-cathedra.forumactif.org

Reine des Reines

avatar

Messages : 290
Âge du personnage : c


Mémoire de vie
Race:
Métier/Rang:
Statut amoureux:

MessageSujet: Re: Les 'Rangs' de Naissance.   Sam 17 Sep - 13:44

Les titres

Car les possessions existent à cette office



Comme il est bon de se savoir rattaché à un chez-soi, n’est-ce point ? Une terre d’accueil dont les portes nous serons toujours ouvertes, quelle superbe aperçu que voici !
Comme vous avez pu le constater, ici-bas il est possible d’incarner un membre de la noblesse et donc, par conséquent, d’être rattaché à certaines terres, si voulu.  Si tel est votre cas, nous vous invitons à vous plonger dans la lecture des quelques liens ci-après et de faire parvenir à Mezariel, par MP le nom de vos terres, sous réserves qu’elles ne soient pas déjà possédés par quelqu’un d’autre, par souci de cohérence, bien sûr ! Ceci fait, vous serez ajoutés au post ci-dessus très rapidement.



Bien évidemment, tous ces liens sont en rapport plus ou moins direct avec la base du forum. Cependant, si vous trouvez un autre article pouvant se révéler utile à cette section ou que vous souhaiteriez voir apparaître un autre lien pour étoffer les définitions, n'hésitez pas à nous le faire savoir ♥

En espérant vous avoir satisfaits,
L’Oracle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-cathedra.forumactif.org
 
Les 'Rangs' de Naissance.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bannières/Gifs/rangs/design...
» Rangs, PM, Renommée & Évolution du Personnage
» Les rangs
» Tableau de rangs.
» Changer les rangs des loups ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: Prémices :: La Genèse :: Les Annexes-