AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Balade sur ma Péniche [PV Wolfyiel]

EX CATHEDRA :: Le Dénouement :: Rôle-plays
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Invité
avatar
Invité

Ven 7 Juil - 18:10
Le Vampire fit un signe de la tête au Loup. Il était vraiment temps que la livraison se fasse, voila que des chasseurs se mettaient à les prendre en chasse... C'était une situation anxiogènes qui éveillait fortement sa paranoïa et ses craintes.

"Ne me remerciez pas, c'est ma mission, vous vous doutez bien..."

Il souffrait encore de ses blessures, c'était tellement douloureux... heureusement que l'argent ne lui était pas fatale. Pourtant, imaginer que le loup avait des ennemis disposé à l'éliminer.

"Vous vous êtes attiré les foudres de personnes très importante pour qu'un chasseur soit déjà à notre poursuite... j'espère que tout s'est bien passé en Prusse durant notre absence"

Alexander termina de défaire les quelques vêtements qu'il lui restait pour examiner la totalité de ses plaies. "Vous avez fait un travail correct, vous manquez quand même de pratique pour recoudre une plaie. Faudrait que je vous apprenne cela, ça serait toujours utile. Cela vous intéresse ?"

Le Vampire tenta de sourire malgré la douleur et finalement retourna s'installer sur le lit, une bonne nuit lui ferait le plus grand bien.
♕ • Sang-Pur • ♕
Wolfyiel Sweihtter
avatar

Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Duc de Schleswig en Prusse
Statut amoureux: Célibataire
♕ • Sang-Pur • ♕
Messages : 80
Âge du personnage : 307 ans

Ven 21 Juil - 19:52
« Vous vous êtes attiré les foudres de personnes très importantes pour qu'un chasseur soit déjà à notre poursuite... j'espère que tout s'est bien passé en Prusse durant notre absence. »

Cela faisait des mois que le noble avait quitté le duché pour se rendre jusqu'en Suède, là où son cher frère résidait depuis quelques temps déjà. Et si quelqu'un l'avait piégé des mois auparavant, si quelqu'un avait récemment attenté à sa vie, qu'en était-il de sa mère bien aimée qu'il n'avait revue depuis qu'il avait mit les pieds en dehors du territoire prussien ? Il était inquiet. Non pas pour sa vie qui tant de fois avait déjà été mise en jeu, mais bien pour celle d'une mère qui l'attendait. Elle était tout ce qui lui restait en Prusse, il ne voulait pas la perdre.

- Je l'espère également ... » s'inquiéta t-il en s'adossant contre l'encadrement de la porte.

Lorsqu'il leva son regard songeur, ses yeux cristallins s'attardèrent un moment sur le vampire qui se dévêtait. Celui-ci avait beau être blessé, il n'en demeurait pas moins endurant et il n'en perdait pas moins son charme et son charisme. Cette admiration, si ce n'était de l'attirance, était quelques peu troublante pour le Loup qui se trouvait face à Alexander. Sans doute était-ce un reste d'effet secondaire du sang qu'il avait ingurgité en tout début de soirée.

« Vous avez fait un travail correct, vous manquez quand même de pratique pour recoudre une plaie. Faudrait que je vous apprenne cela, ça serait toujours utile. Cela vous intéresse ? »

Le prussien se concentra à nouveau sur la discussion. Il était vrai qu'il manquait de pratique, rares avaient été les fois où il avait eu l'occasion de recoudre des plaies. Une formation lui serait sans doute utile et la proposition d'Alexander ne pouvait se refuser.

- Je ne saurais refuser. » lui répondit-il avec un sourire discret. « En attendant, reposez vous. »

Il se redressa lorsque le vampire s'allongea puis il quitta les lieux pour rejoindre sa propre chambre. La nuit n'était pas encore finie, tout deux avaient besoin de repos, et nul n'était en mesure de prévoir comment la journée du lendemain se présenterait. Wolfyiel se débarrassa donc du pantalon qu'il avait emprunté à Alexander un moment plus tôt, et il se coucha dans son lit. Il ne se reposa cependant que d'une oreille, à l'affût du moindre danger qui pouvait les guetter, et il fut d'ailleurs le premier levé lorsque le jour daigna enfin se montrer.

Il en profita ainsi pour se baigner, se peigner, s'habiller, et lorsque tout cela fut terminé, il se rendit dans la salle à manger pour prendre un petit déjeuner. Il en profita d'ailleurs pour envoyer une servante chargée d'un petit déjeuner jusqu'à la chambre du vampire. Le plateau resterait sans doute plein et la servante reviendrait peut-être fatiguée … Peu lui importait.

_________________
Merci Stani chérie <3
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Dim 23 Juil - 20:56
Le Sommeil se faisant, le Vampire put dormir convenable, ça faisait du bien... un long repos... comme il se doit. Il pu même rêver, fait rare quand on ne dort jamais sur ses deux oreilles.

Alexander se réveilla quand une servante pénétra dans sa chambre, venu lui apporter un petit déjeuner, quelle chance... elle avait avec elle un petit plateau de victuaille pour se remettre de ce qui allait lui arrivé. A peine eut elle posé le plateau que l'homme était derrière elle et elle n'eut guère le temps de refuser que sous son influence et sous son corps elle s'offrait à lui sans prendre la peine de retirer quelques vêtements.

Il la laissa dans le lit béate et fatigué tandis que lui rejoignit la salle principale, bien plus en forme et réveillé.

"Merci pour le petit déjeuner" dit il au capitaine qui prenait justement le sien. Le bateau avait reprit sa route et une boule au fond de sa gorge n'avait pas pu quitter celle ci. Qu'en était il de la Duchesse... Peut être devrait il leur faire finir à pied ?... Il fallait s'assurer de son état au plus vite.

"Capitaine, j'aurais besoin d'une carte et d'un cap, il va me falloir déterminer où nous sommes de la Prusse et plus précisément des terres de notre hôte"

Sitôt fourni, l'homme prit rapidement conscience qu'ils pouvaient rejoindre les lieux à pied en usant de leur pouvoir... ça serait éprouvant et il devrait courir à pleine vitesse pendant un moment, mais si il passait à travers bois, ils arriveraient directement au duché des Sweither.

Alexander prit le plan et partit rejoindre Wolfyiel pour lui exposer l'idée. Le loup avait le droit d'avoir son avis sur la chose.
♕ • Sang-Pur • ♕
Wolfyiel Sweihtter
avatar

Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Duc de Schleswig en Prusse
Statut amoureux: Célibataire
♕ • Sang-Pur • ♕
Messages : 80
Âge du personnage : 307 ans

Mer 26 Juil - 22:20
Une tasse de thé de laquelle une délicate odeur parfumée se dégageait et quelques fruits de saisons formèrent le petit déjeuner du noble apprêté et attablé dans la salle à manger, pendant que la servante remplissait son office dans la chambre du vampire. Il fut par ailleurs même rejoint par le capitaine du bateau alors qu'il terminait de déjeuner, mais la conversation fut brève et dénuée d'intérêt aux yeux du Loup si peu disposé à converser en cette mâtinée.

De ce repas il n'en resta plus qu'un vulgaire trognon de pomme légèrement oxydé, abandonné au milieu de quelques miettes et aux côtés d'une tasse vide dont la porcelaine était dénuée de toute chaleur. La faim du prussien était apaisée, son humeur s'était enfin améliorée. Il quitta la salle à manger alors que le capitaine s'apprêtait à commencer son repas, puis il remonta les escaliers en bois pour rejoindre le pont du bateau. Une fois de plus, le bois se plaignit sous ses pas. Et une fois encore, Wolfyiel ignora ses suppliques inutiles.

C'est un ciel clair et un soleil timide qui l'accueillirent lorsqu'il sortit sur le pont du bateau immobile, mais les yeux du prussien balayèrent rapidement les environs. Aucune présence familière, aucune odeur qui lui rappelait celle de la chasseuse de la veille. Elle avait fuit … et c'était sûrement elle qui finirait par le retrouver. Qui était-elle ? Pour qui officiait-elle ? Il n'avait ni nom ni visage, juste une odeur et deux carreaux en argent qu'Alexander avait reçu à sa place. Peut-être pourrait-il se rendre à nouveau sur les lieux, suivre la trace olfactive de cette femme pendant que la piste était encore fraîche et que le vampire était occupé ? Non, le risque était bien trop grand … il ne pouvait se laisser aller à ce genre de curiosité alors qu' Alexander avait risqué sa vie pour lui. Ils se retrouveraient, et cette fois-ci elle n'aurait pas autant de chance. Il la tuerait.

- Vous voici en bien meilleure forme, Sir Ghelal. » déclara t-il en adressant un regard au vampire qui venait de le rejoindre.

Une carte, un trajet bien plus court qui coupait au travers des bois. Ces même bois dans lesquels il avait poursuivit la chasseuse. Pouvait-il seulement faire d'une pierre deux coups ? Non. Il devait abandonner cette idée, rejoindre sa mère qui l'attendait au manoir familial. Et l'idée qu'Alexander venait de lui proposer lui plaisait bien plus que de naviguer des heures encore sur les eaux.

- Qu'attendons-nous dans ce cas ? Quittons ce bateau et mettons nous en route. »

_________________
Merci Stani chérie <3
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Jeu 27 Juil - 16:09
Le Loup avait l'air songeur quand il entra, pensait il encore à ce qu'il s'était passé la veille ?

"Vous voici en bien meilleure forme, Sir Ghelal."
ça le fit sourire, il s'inquiétait donc pour lui.

Le plan dévoilé, le loup sembla impatient, évidemment, rentré vite en se dégourdissant les pattes, ça lui ferait plaisir, mais contrairement à ce que le loup pensait, ce serait quasiment l'opposé de là où s'était passé la rixe de la veille au soir, ils allaient courir... longtemps...

"Très bien, je vais préparer mes affaires, faites les vôtres, je les porterais et nous ferons au plus vite pour y être d'ici ce soir"

Alexander fit un signe de la tête et quitta les lieux pour faire ses affaires. La route ne serait pas courte.

Quelques minutes après, le Vampire s'équipa, ses affaires tenaient dans une sacoche épaisse et solide en cuir, le bateau terminerai sa route seul et le Vampire ne prit même pas la peine d'en informer le capitaine, afin d'éviter un informateur à bord du bateau. Une fois le loup près, le vampire laissa aller sa force et d'un bond sauta du pont sur la berge, sans élan et ayant laissé une impact dans le bois du bateau au moment de l'impulsion. Un regard pour le loup, il devait bien y avoir 10m et pas de place pour de l'élan, il peut être devrait il faire trempette ?
♕ • Sang-Pur • ♕
Wolfyiel Sweihtter
avatar

Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Duc de Schleswig en Prusse
Statut amoureux: Célibataire
♕ • Sang-Pur • ♕
Messages : 80
Âge du personnage : 307 ans

Dim 30 Juil - 15:59
« Très bien, je vais préparer mes affaires, faites les vôtres, je les porterai et nous ferons au plus vite pour y être d'ici ce soir. »

Le prussien attendit sur le pont du bateau, car des affaires il n'en possédait pas. Tout ce qui lui avait appartenu avant sa capture avait été confisqué, revendu ou réutilisé, et les seules affaires qu'il possédait à bord étaient les vêtements qu'il portait sur lui. Il attendit ainsi le retour du vampire, mais lorsque ce dernier fit son apparition, ce fut pour sauter par dessus bord et atteindre la terre ferme.

Comment allait-il faire, lui qui n'avait pas même la place de prendre assez d'élan pour sauter de l'autre côté ? Il soupira, légèrement embêté de si bon matin. Allait-il vraiment devoir se mettre à l'eau ? L'homme se débarrassa de sa chemise qui le gênerait sans doute plus qu'autre chose pendant la nage, puis il plongea dans l'eau. Elle était fraîche, sa peau se mit à frissonner. Il nagea ensuite jusqu'à la rive et il se hissa sur la terre ferme à force de bras.

- Hâtons nous, l'eau était bien plus fraîche que je ne le pensais ... »

Trempé de la tête aux pieds, il marcha vers le bois aux côtés d'Alexander. Et lorsqu'ils furent à l'abri des regards, Wolfyiel ôta le dernier vêtement qu'il portait et il se transforma sous les yeux de son compagnon de voyage. Du noble il ne resta plus qu'un Loup immense et recouvert d'une épaisse fourrure blanche, dont les jaunes jaunes se posèrent sur le vampire esseulé. Il était temps de se mettre en route, car seulement quelques longues heures le séparaient maintenant de sa demeure. Sans attendre, le Loup prit une soudaine impulsion et ses pattes agiles le propulsèrent rapidement à travers les bois. La route serait longue, sûrement épuisante, mais la récompense était grande.

Ils parcoururent ainsi le bois épais toute la mâtinée durant. Puis, le soleil arrivant enfin à son zénith et l'animal sentant un brin de fatigue s'abattre sur lui, ils décidèrent de se reposer un moment avant de reprendre la route.

_________________
Merci Stani chérie <3
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Ven 15 Sep - 23:42
Heureusement qu'ils étaient loin d'être humains et d'êtres humains, leur nature les favorisant, leur force leur donnant cette capacité à gagner toujours plus de vitesse dans un bois ardu et feuillu,
Heureusement, il profitait de la hauteur pour continuer à se repérer, l'aube arrivait vite et le Vampire voulait l'éviter, il détestait ça... bien trop désagréable malgré sa capacité à y survivre.

Le Vampire s'arrêta un instant repérant son chemin et les étoiles, il siffla pour indiquer son déplacement au loup qui de toute façon ne devait surement pas le suivre mais grâce à la hauteur et ses impulsions il pouvait beaucoup plus vite se repérer par rapport à son plan.

Le Soleil se levait derrière eux alors que le domaine du Duché s'étirait devant lui, encore moins de 20min et il ferait déjà trop chaud pour lui. Il sauta au pied de l'arbre et d'un dernier sifflement reprit la course pour finir cette course déjà bien trop longue. Au moins... ils étaient... enfin arrivé.

Il reconnut la demeure qu'il avait visiter il y a quelques semaines où l'ordre de mission était partit. Il s'arrêta quelques mètre avant l'entrée attendant le loup à ses cotés et lui permettre de se changer avec les habits qu'il avait sur lui.

"Je pense que vous devriez vous habiller avant de rentrer"
♕ • Sang-Pur • ♕
Wolfyiel Sweihtter
avatar

Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Duc de Schleswig en Prusse
Statut amoureux: Célibataire
♕ • Sang-Pur • ♕
Messages : 80
Âge du personnage : 307 ans

Mar 10 Oct - 0:20

L’aube pointait déjà à l’horizon tandis que le manoir, fièrement dressé au milieu du bois, commençait enfin à se dessiner sous leurs yeux. Il s’agissait d’un beau bâtiment autour duquel des clôtures en fer forgé hérissées sur de charmants murets en limitaient l’accès, et devant lequel un portail resté ouvert en désignait l’entrée. Au sommet de ceux-ci, de terribles pointes défiaient quiconque de les surmonter.

Lorsque le sifflement retentit, le Loup arriva à pas feutrés, agile sur ses pattes élancées, face à l’entrée de la propriété qu’il n’avait revue depuis déjà une bonne année. Il huma tout d’abord cet air si familier, sa queue remuant doucement sous la joie qu’il éprouvait, puis il s’arrêta aux côtés du vampire auquel il adressa un regard.

"Je pense que vous devriez vous habiller avant de rentrer."

Il y avait si longtemps qu’il n’avait revu n’étaient-ce que les dépendances de cette propriété, destinée à être la sienne lorsqu’il aurait enfin choisi une compagne à ses côtés. Il quitta ainsi son apparence de bête, et, nu comme un vers, il s’habilla de ce pantalon et de cette chemise en lin qui avaient soigneusement été séchés et gardés par son compagnon de voyage, puis il arrangea sa chevelure en bataille. A présent plus présentable, un brin d’hésitation se lisant dans ses prunelles bleutées, il passa enfin le portail et il traversa la grande cour dans laquelle se trouvait l’écurie. L’odeur des chevaux lui rappela aussitôt ses premiers pas dans le domaine équestre au sein du manoir, ses longues chevauchées dans les bois, son fidèle destrier qui l’attendait peut-être encore dans l’un des quelques box.

Bientôt, ils ne furent plus qu’à quelques pas de la porte massive en bois et délicatement sculptée.

Il était nerveux, son cœur battait à tout rompre. Il y avait si longtemps qu’il était parti, si longtemps qu’il n’avait revu sa mère bien aimée, qu’il se sentit soudainement bien peu présentable et bien peu méritant, lui qui avait quitté le domaine familial pour rejoindre son frère et qui n’avait trouvé que la puanteur et la saleté des arènes françaises dans lesquelles il avait été jeté. Qui était-il pour reprendre la main de ce duché, s’il n’était pas même apte à se protéger ? Le doute l’envahit, une multitude d’incertitudes tandis que sa main se rapprochait de l’épaisse poignée.

Mais la porte s’ouvrit avant même qu’il n’eut posé la main sur celle-ci.

Une belle silhouette féminine se dessina alors devant lui. Il s’agissait de la duchesse de Schleswig, sa mère. Elle portait une robe blanche en soie brodée de filins d’or, qui épousait ses formes et un corset qui remontait sa poitrine. Ses longs cheveux blonds soigneusement ondulés retombaient délicatement sur ses épaules et ses yeux d’un vert émeraude pétillaient d’intelligence. Lorsqu’elle découvrit le vampire puis son fils qui se trouvait à ses côtés, elle s’empressa aussitôt de le serrer dans ses bras et les larmes montèrent dans ses yeux.

« Mon fils … j’ai bien cru que jamais plus je ne te reverrais ... »

L’héritier du duché serra tendrement sa parente dans ses bras. Il inspira longuement, huma doucement son odeur à la fois sauvage et florale tandis qu’il retrouvait un certain apaisement. Elle lui avait tant manqué qu’il ne parvenait toujours pas à croire qu’elle était là, contre lui.

- Mère … »

Gabrièle quitta à regret les bras de son fils pour adresser un regard gratifiant à Alexander, et, prenant doucement sa main dans les siennes, elle le remercia avec un sourire radieux aux lèvres. Mais l’heure n’était plus aux remerciements et aux retrouvailles sur le pas de cette porte, l’aube se levait déjà et elle savait de surcroît le vampire désappointé par l’arrivée de l’astre solaire. Elle les invita donc à entrer dans la demeure puis elle se dirigea vers le salon dans lequel Friedrich, le majordome, se trouvait. Laissant le soin à Alexander de fermer la porte, le prussien suivit et retrouva sa mère.

« Friedrich, pouvez-vous préparer du thé ? »

« Certainement, madame. » Il s’inclina devant Alexander, puis devant Wolfyiel. « Bon retour, jeune maître. »

- Il est bon de vous revoir Friedrich. »

Le majordome eut un sourire aux lèvres avant de regagner les cuisines pour préparer le thé demandé, tandis que mère et fils prenaient place sur le grand canapé du salon, face à la cheminée et  autour duquel se trouvaient également deux fauteuils. Une petite table basse en bois était également disposée entre le mobilier.

« Que s’est-il donc passé ? » demanda t-elle, inquiète à l’idée de découvrir leur récit.

_________________
Merci Stani chérie <3
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Mar 10 Oct - 23:29
Quand elle le remercia, il prit le temps de mettre genou à terre devant la Duchesse, elle qui méritait son titre et son rang. Il se releva, tenant ses deux mains des siennes en signe d'acceptation et la relâcha tout aussi vite.

La duchesse était d'une beauté lunaire sans pareille, cet atour physique si parfait des loups qui la rendait irrésistible, même pour lui, humble vampire qu'il était. L'écart d'âge dans ce genre de situation ne l'intéressait pas, c'était une magnifique femme en beauté qui ne méritait que son attention.

La Porte close, il suivit le groupe, saluant également le maitre de maison qui semblait avoir une place particulière, peut être un loup qui avait accepté son rang. Au bruit, il entendait quelques bruits, mais très peu, des servantes, des hommes de maisons.

"n'avez vous pas fait venir la garde du Duchet comme je vous avais conseillé de le faire ? Vous avez été frappée en votre coeur, Milady, vous ne devez pas ignorer que vous pouvez être une victime également." fit le Vampire en prenant place sur un fauteuil.

"J'assurerai votre protection durant mon séjour ici, mais de grâce, appelez des hommes et des protections efficaces."
Le regard du Vampire se voulait vraiment inquiet.

Après un instant, il reprit. "J'ai trouvé votre fils prisonnier en France, comme nous le suspections, j'ai pu débloquer quelques sommes auprès de la cours de Russie pour pouvoir payer sa libération rapidement, nous avons fait taire quelques gardes, et pu fuir Paris très rapidement." Il sourit à Wolfyiel. "Après quelques jours de navigation sur la Seine, nous avons atteint un second navire qui nous a permis de rejoindre la Prusse, par chance, nous avons pu faire une halte et nous avons terminé à pied pour rentrer au plus vite."

Il sourit à la femme "Milady Sweihtter, je voulais savoir si ma demande était prise au sérieux, afin d'éviter tout problème pour vous... et même si je comprend la réticence, sachez que la mienne n'est pas mieux, celle ci vous assurerait une certaine tranquillité le temps que votre fils trouve une fiancée" de nouveau adresser à Wolfyiel, le regard d'Alexander était chaleureux. "Vous savez que vous aller devoir devenir Duc, Sir Sweihtter ? Pour le bien de votre famille ?"
♕ • Sang-Pur • ♕
Wolfyiel Sweihtter
avatar

Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Duc de Schleswig en Prusse
Statut amoureux: Célibataire
♕ • Sang-Pur • ♕
Messages : 80
Âge du personnage : 307 ans

Dim 19 Nov - 18:11
La duchesse de Schleswig croisa gracieusement ses jambes tandis qu'Alexander prenait place sur le fauteuil qui se trouvait de son côté. Un sourire ravi ornait ses lèvres délicates et sucrées, ses yeux luisaient d'un bonheur non dissimulé mais ils reflêtaient aussi tout le sérieux dont il était question maintenant.

"N'avez vous pas fait venir la garde du Duché comme je vous avais conseillé de le faire ? Vous avez été frappée en votre coeur, Milady, vous ne devez pas ignorer que vous pouvez être une victime également. J'assurerai votre protection durant mon séjour ici, mais de grâce, appelez des hommes et des protections efficaces."

"La garde du duché n'était pas nécessaire, un échec leur a suffit au sein de ce domaine et je doute qu'une attaque soit répétée." Elle marqua un court temps de pause, puis elle ajouta avec un sourire délicat. "Votre bienveillance n'a nule autre pareille."

Gabrièle posa une main sur celle de son fils qui, assit à ses côtés, écoutait attentivement la conversation sans y ajouter le moindre mot. La garde du duché serait nécessaire, il le savait ... sa mère ne pouvait rester sans protection, et la présence d'Alexander lui permettrait d'accorder un laps de temps à son arrivée.

"J'ai trouvé votre fils prisonnier en France, comme nous le suspections, j'ai pu débloquer quelques sommes auprès de la cours de Russie pour pouvoir payer sa libération rapidement, nous avons fait taire quelques gardes, et pu fuir Paris très rapidement."

Wolfyiel observait le vampire avec attention, conscient qu'il risquerait de dévoiler quelque chose de facheux pour la duchesse, de honteux pour lui même.

"Après quelques jours de navigation sur la Seine, nous avons atteint un second navire qui nous a permis de rejoindre la Prusse, par chance, nous avons pu faire une halte et nous avons terminé à pied pour rentrer au plus vite."

"Je vous remercie humblement d'avoir ramené mon fils sain et sauf. Vous aurez votre dû, comme cela a été convenu."

Friedrich pénétra dans la pièce avec un plateau sur lequel une théière ainsi que trois tasses, du sucre et quelques petits gateaux secs se trouvaient. Il posa ledit plateau sur la table basse, il servit les trois tasses de thé bien chaud, puis il s'en retourna à la cuisine.

- Merci Friedrich. Sir Ghelal dit vrai, la garde du duché vous offrirait une protection à ne pas négliger, mère."

L'héritier du duché s'empara de sa tasse, puis il souffla doucement sur le thé fumant avant d'en prendre une fine gorgée. Cela manquait de sucre. Il en rajouta une cuillérée.

"Milady Sweihtter, je voulais savoir si ma demande était prise au sérieux, afin d'éviter tout problème pour vous... et même si je comprend la réticence, sachez que la mienne n'est pas mieux, celle ci vous assurerait une certaine tranquillité le temps que votre fils trouve une fiancée."

Les prunelles de la duchesse se fermèrent un court instant. Il y avait quelques temps de cela que le noble vampire lui avait proposé cet arrangement, cette union pour lui garantie paix et sécurité. Et Gabrièle lui avait promis une réponse, bien que dans l'attente de nouvelles de son fils qu'elle ne savait ni en vie ni trépassé, elle n'y eu que trop sérieusement songé. Alexander était bel homme, il possédait une certaine influence et elle le savait capable de protéger cette vie qui était la sienne. Il était un très bon parti, non seulement pour elle mais aussi pour la Prusse.

"Elle l'est, Sir Ghelal."

"Vous savez que vous aller devoir devenir Duc, Sir Sweihtter ? Pour le bien de votre famille ?"

Le Loup leva ses yeux bleus dans les siens, sa tasse de thé réchauffant encore la main qui la tenait. La situation ne lui plaisait pas, cela pouvait se lire dans son regard braqué dans celui du vampire. Loin de lui était l'envie de se marier, mais l'idée même de voir sa mère se remarier lui déplaisait bien plus. Il soupira longuement, comme si ce sujet n'était pas abordé pour la première, puis il bu une gorgée de thé et il reposa la tasse sur la table.

- Je ne souhaite pas m'encombrer d'une compagne dont je n'aurai que faire."

"Une compagne assurerait la pérénnité du duché ... "

Cette fois-ci, Wolfyiel se savait dans une impasse. S'il ne se décidait pas, sa mère épouserait quelqu'un d'autre. Comment pouvait-il faire ? L'idée de rester cloîtré au sein de ce duché ne l'enchantait pas, et encore moins avec une femme qu'il n'aimait pas plus qu'il ne la connaissait. Il avait des assassins à retrouver, une piste à remonter, bien que cela était la mission que son demi-frère s'était donné.

- Avez-vous seulement des prétendantes à me proposer ... ?"

_________________
Merci Stani chérie <3
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Ven 1 Déc - 22:06
Le Vampire se releva et alla chercher quelques notes quand le loup demanda si il y avait des prétendantes. Une liste d'arbre que vampire s'était fait un plaisir de préparer pendant les escales et le trajet quand il n'écrivait pas son autobiographie.

"J'ai ici quelques familles Louve de sang-pur que milady votre mère m'a transmise. j'ai pensé à la famille Håkansson, suèdoise. Il faudrait organisé une rencontre. Les dires que j'en ai eu sont qu'elle serait déjà promise. Mais un nouvel élément pourrait les intéresser ? J'ai eu quelques doutes sur certaines, mais je dois bien pouvoir vous dresser une liste d'une dizaine de prétendantes Dame de Schleswig"

Il s'assit de nouveau sur son fauteuil tandis que du bout de sa plume, entreprit de faire un croquis de la duchesse, dessinant à la levée le visage de la louve assise face à lui. Une femme qui contrairement à sa Tsarine lui imposait respect et petitesse. Il se sentait... humble face à elle... bien que plus jeune que lui, elle semblait tellement plus.. présente que lui.

"Que penseriez vous d'organiser un bal en l'honneur du retour de votre fils. ça... attirerai à la fois les ennemis de votre fils mais aussi ses prétendantes... l'ont pourrait faire d'une pierre deux coup ?"
♕ • Sang-Pur • ♕
Wolfyiel Sweihtter
avatar

Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Duc de Schleswig en Prusse
Statut amoureux: Célibataire
♕ • Sang-Pur • ♕
Messages : 80
Âge du personnage : 307 ans

Jeu 21 Déc - 12:56
La tasse fut reposée sans un bruit sur la coupelle qui l'avait accueillie un moment plus tôt, aux côtés de la théière et des quelques petits gâteaux sucrés qui reposaient sur le plateau. Le thé était délicatement parfumé, mais bien trop chaud pour être bu maintenant, il patienterait encore un instant avant de satisfaire les papilles de l'héritier du duché.

"J'ai ici quelques familles Louves de sang-pur que milady votre mère m'a transmises. J'ai pensé à la famille Håkansson, suèdoise. Il faudrait organiser une rencontre. Les dires que j'en ai eu sont qu'elle serait déjà promise. Mais un nouvel élément pourrait peut-être intéresser ? J'ai eu quelques doutes sur certaines, mais je dois bien pouvoir vous dresser une liste d'une dizaine de prétendantes, Dame de Schleswig."

"Vous êtes bien aimable. J'apprécie sincèrement votre aide et l'investissement dont vous faites preuve à l'égard de notre famille." lui adressa la duchesse, un sourire aux lèvres.

- Une demoiselle déjà promise ? Oublions cela, je vous prie."

"Que penseriez-vous d'organiser un bal en l'honneur du retour de votre fils ? Ca ... attirerait à la fois les ennemis de votre fils mais aussi ses prétendantes... l'ont pourrait faire d'une pierre deux coup ?"

"L'idée d'attirer des ennemis ici ne m'enchante guère, Sir Ghelal ... mais un bal serait des plus bienvenus en ces tristes temps."

- Vous connaissez mon intérêt pour ce genre de réjouissances, mère.

"Et vous devez savoir que cela serait l'occasion idéale, à la fois pour fêter votre retour et  pour vous trouver une future épouse. Ne devrions pas nous réjouir d'être à nouveau réunis ?"

- Vous n'avez que trop raison."

L'unique fils de la duchesse s'empara à nouveau de cette tasse qui le toisait depuis quelques minutes déjà. Le temps semblait s'écouler bien plus vite qu'il ne l'avait fait les jours précédents. Il porta donc le breuvage à ses lèvres et il s'en délecta d'une gorgée tandis qu'il songeait aux futures festivités.

"Le bal aura donc lieu d'ici deux semaines. Sir Ghelal et moi même nous chargerons des invitations, si tant est qu'il accepte de se reposer dans notre demeure quelques temps. Qu'en dites-vous ?" s'exprima t-elle pour les deux nobles.

Wolfyiel venait de reposer la tasse vide sur la plateau. Il se leva, il s'étira, puis il s'inclina face à sa noble mère et au diplomate qui l'avait ramené chez lui.

- A votre aise, mère. Si vous me le permettez, je souhaite me reposer un moment."

"Faites, je m'occuperai de notre invité." lui répondit-elle avec un charmant sourire maternel aux lèvres.

Fatigué par son voyage, les traits tirés et bien heureux d'être revenu sur ses terres, le Loup n'aspirait maintenant plus qu'à un bain et à quelques heures de repos sur son matelas. Il quitta donc le salon puis il monta les escaliers pour rejoindre sa chambrée dans laquelle il n'avait plus mit les pieds depuis fort longtemps.

_________________
Merci Stani chérie <3
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Ven 22 Déc - 11:00
Alors qu'ils échangeaient, le vampire dessinait le croquis tranquillement,la gardant à l’œil avec le sourire.

"Vous êtes bien aimable. J'apprécie sincèrement votre aide et l'investissement dont vous faites preuve à l'égard de notre famille."


"Je ne fais que le devoir et pourquoi je suis à vos cotés madame la duchesse, je me charge de prendre soin de vous"

Il reprit une gorgée de thé.

"L'idée d'attirer des ennemis ici ne m'enchante guère, Sir Ghelal ... mais un bal serait des plus bienvenus en ces tristes temps."


"Un bal pour fêter le retour de Sir Sweithtter sera un moyen de marquer la force de votre duché et son retour. Il ne faut pas négliger cela"

Alors que mère et fils échangeaient, le Noble en profitait pour continuer son dessin, il n'était pas simple de faire couler la cascade d'or de la femme qu'était les cheveux de la Duchesse, mais si il devait reconnaitre une chose à cette femme, c'était qu'elle était d'une beauté éblouissante.

"Le bal aura donc lieu d'ici deux semaines. Sir Ghelal et moi même nous chargerons des invitations, si tant est qu'il accepte de se reposer dans notre demeure quelques temps. Qu'en dites-vous ?"


"Ce sera un plaisir de vous assister Duchesse" Il termina le croquis et vint le déposer face caché à la table de la femme.

Il salua de la tête le loup quand il partie rejoindre ses quartiers et s’assit alors plus proche de la femme.

"Je suis désolé... nous avons eu quelques retards, les gardes ralentissaient le trajet fluvial, j'ai préféré finir en passant à travers bois... Il doit être exténué après la petite course que nous avons vécu lui et moi"

Un sourire aux lèvres, il vint poser ses mains sur ses genoux.

"J'aurais grand plaisir à vous assister, Duchesse de de Schleswig"
♕ • Sang-Pur • ♕
Wolfyiel Sweihtter
avatar

Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Duc de Schleswig en Prusse
Statut amoureux: Célibataire
♕ • Sang-Pur • ♕
Messages : 80
Âge du personnage : 307 ans

Lun 25 Déc - 19:48
"Je suis désolé... nous avons eu quelques retards, les gardes ralentissaient le trajet fluvial, j'ai préféré finir en passant à travers bois... Il doit être exténué après la petite course que nous avons vécu lui et moi."

La mine de la duchesse se renfrogna légèrement lorsqu'elle songea à la nature des épreuves que son fils et Alexander avaient bien pu traverser. Une année entière sans nouvelles sans en connaître toutefois les détails. Peut-être son fils lui en perlerait-il, lorsqu'il serait un peu plus reposé. En attendant, elle souhaitait tout d'abord que son invité puisse profiter de la journée pour se reposer de ce long voyage.

"Au moins autant que vous. N'en soyez pas désolé, vous m'avez ramené mon fils et c'est tout ce qui m'importe."

Un léger sourire revint toutefois sur ses lèvres lorsqu'elle sentit le contact réconfortant des mains du vampire sur ses genoux couverts. Elles l'arrachèrent à ses pensées troubles qui couvraient sa bonne humeur retrouvée et si vite enssevelie.

"J'aurai grand plaisir à vous assister, Duchesse de Schleswig."

"Friedrich vous indiquera la chambre que vous occuperez durant votre séjour. Je souhaiterais que vous preniez avant tout un peu de repos." Puis posant ses mains sur les siennes, elle ajouta "La fatigue se lit dans vos yeux, cher ami."

Gabrièle éprouvait une certaine affection pour ce diplomate russe qu'elle cotoyait depuis deux ou trois années. Tout d'abord un étranger puis un diplomate, il était enfin devenu un proche de la duchesse envers qui elle accordait une certaine confiance.

Les marches en pierre de l'escalier menant jusqu'à l'étage étaient froides sous ses pieds déchaussés et nus, mais la chaleur d'un foyer retrouvé semblait lui faire oublier cette sensation désagréable qui le faisait légèrement frissonner.
Lorsqu'il fut en haut, le noble emprunta le couloir menant à l'aile droite du manoir agréablement décoré de magnifiques tableaux de peintures qui, pour certains, faisaient la beauté du manoir depuis bien deux générations. De ce côté ci se trouvaient les chambres des membres de la famille, un bureau, une salle d'eau, ainsi que deux chambres pour les invités. La sienne se situait entre celle de sa mère, qui était la plus au fond de toutes, et celle d'Eckhard dans laquelle ce dernier n'avait plus mit les pieds depuis de nombreuses années.

Wolfyiel posa sa main sur la poignée de la porte en bois massif qui empêchait tout accès à sa chambre. Il appuya doucement sur celle-ci, il exerça une légère pression sur la porte et elle s'ouvrit non sans un grinçement désagréable auquel il ne prêta toutefois aucune attention particulière. Cela était sans doute un manque d'huile au niveau des gonds, Friedrich se chargerait de les graisser. Il pénétra ensuite dans sa chambre qu'il découvrit propre, rangée et ordonnée, comme s'il ne s'était jamais absenté. Un grand lit s'y trouvait, de même qu'une commode et qu'une armoire qui se dressaient fièrement dans la pièce, là où une petite table basse et un fauteuil se faisaient plus discrets. Peu décorée, elle  se voulait cependant sobre et accueillante.

Le noble ne s'y attarda cependant pas. Il se dirigea vers la commode en bois sculpté, il y récupéra quelques vêtements propres et pliés, puis il quitta les lieux pour gagner la salle d'eau qui se trouvait juste en face de sa chambrée. Un bain chaud y avait été préparé. Il se déshabilla donc, ôtant cette chemise abîmée et ce pantalon usé qu'il portait, puis il se glissa doucement dans l'eau chaude.

_________________
Merci Stani chérie <3
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Lun 25 Déc - 20:12
Le vampire adressa un sourire délicat à la femme et tint sa main tendrement avant de la relâcher pour rejoindre le dénommé Friedrich

"Une femme formidable" fit il assez fort comme entamant une conversation avec le serviteur. "Elle a de la chance de vous avoir"
Le Vampire devait enquêter plus en détail sur l'attaque qui avait couté au Duc. Un clan loup ne pouvait être affaiblie autant sans qu'une menace plus forte eut tué tout le monde... ou que la menace était venu de l'intérieur.

Mais... il penserait à cela une autre fois le Vampire alla déposer ses affaires dans la chambre qu'il prit le temps de ranger à sa convenance. Une fois fait, Alexander attendit que le bain soit libérer. Il entra dans la salle de bain près des quartiers qu'on lui avait attribué. Au moins, pas de dérangement, il s'engouffra dans le bain et ferma les yeux... pas de servantes ici pour le réchauffer ou le réconforter. Et Friedrich ne l'intéressait pas... Il soupira songeant qu'il aurait aimé partager ce bain avec Gabrielle, les courbes et formes de la duchesse ne le laissaient pas indifférent.

Alexander passa ainsi une longue trentaine de minutes puis sortie, enroulé dans son drap pour rejoindre la chambre où il se sécha et fini par se coucher... une sieste... ça ne lui ferait pas de mal.
Ainsi, il se réveilla vers 15h. L'appétit le rappelant, il attrapa la valise dans laquelle il avait stocker quelques outres de sang frais.. Il espérait que ça serait encore bon malgré l'amertume du gout... Il en aspira quelques gorgées et finalement referma l'outre et la remit en valise. C'était... pas bon... Il aurait besoin d'une gorge... ou d'un bras prochainement...
Peu de temps après, il rejoignit le salon et la Duchesse.
"Madame la Duchesse... savez vous où un brave être de mon état pourrais... trouver de quoi calmer sa soif ?...  je ne tue pas rassurer vous. Mais j'en aurais besoin. Prochainement."
♕ • Sang-Pur • ♕
Wolfyiel Sweihtter
avatar

Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang: Duc de Schleswig en Prusse
Statut amoureux: Célibataire
♕ • Sang-Pur • ♕
Messages : 80
Âge du personnage : 307 ans

Lun 25 Déc - 22:45
L'eau chaude du bain avait décontracté tout ses muscles et la fatigue s'était si soudainement abattue sur ses épaules qu'il avait presque manqué de s'endormir dans celui-ci. Mais ne valait-il pas mieux profiter du confort d'un lit plutôt que de la dureté d'une baignoire ? Le noble se leva donc, le corps propre, brûlant et légèrement parfumé par les huiles qui avaient été mélangées à l'eau, puis attrapa une serviette propre qui avait été posée sur un petit tabouret en bois et il l'utilisa pour sécher sa peau et sa chevelure trempée. Ceci fait, il récupéra la pile de vêtements qu'il avait amenée avec lui mais il ne s'en habilla finalement pas. Pourquoi allait-il finalement s'habiller alors qu'il se dévêtirait pour aller se coucher ? Il soupira, épuisé.

Wolfyiel quitta donc la salle de bain, une serviette autour de la taille et ses vêtements à la main, croisant brièvement Alexander qu'il ne remarqua cependant pas, trop absorbé par l'idée de rejoindre son lit dans lequel il s'étendrait très prochainement, et il rejoignit sa chambre dont il referma la porte derrière lui. Il était temps de se reposer un peu ... Il reposa donc la pile de vêtements sur la tablet de chevet, il se rendit à la fenêtre qu'il ouvrit, il ferma les volets en bois, puis il referma la fenêtre pour plonger la chambre dans l'obscurité. Ceci fait, il délaissa sa serviette humide sur le sol et il s'engouffra sous la couverture de son lit. Il ne lui fallu qu'un bref instant avant de sombrer dans un sommeil profond.

Le réveil se fit en début d'après-midi. Wolfyiel ouvrit timidement les yeux dans la pénombre de la pièces. Il avait dormi de longues heures durant, peut-être même trop. Quelle heure était-il ? Il soupira, bien au chaud et confortablement installé. Son repas avait été récupérateur, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas aussi bien dormi, et si peu lui choyait l'envie de quitter son lit, d'autres affaires plus importantes l'attendaient. Sa mère qu'il venait de retrouver, le danger qui n'allait tarder à se montrer, et son invité qu'il ne pouvait se permettre de laisser de côté. A contre coeur, il quitta donc son lit, il s'habilla de la chemise en lin blanche et du pantalon sombre qui reposaient sur la table de chevet, puis il quitta ses appartements pour rejoindre la cuisine. Il avait faim. Il attrapa deux pommes et il mordit dans l'une d'entre elles. Sucrée, juteuse, des pommes comme il les aimaient. Elles feraient un bon encas pendant qu'il chercherait quelque chose de plus consistant à se mettre sous la dent.

"Madame la Duchesse... savez vous où un brave être de mon état pourrait ... trouver de quoi calmer sa soif ?... Je ne tue pas rassurez vous. Mais j'en aurai besoin. Prochainement."

Gabrièle se trouvait à nouveau dans le salon lorsque Alexander était venu la rejoindre. Après quelques préparatifs, des invitations écrites pour des demoiselles locales et d'autres encore, après un repas copieux et une petite promenade dans les jardins, la duchesse de Schleswig s'étaot octroyé une pause thé qu'elle savourait depuis quelques minutes déjà. La théière était encore brûlante et sa tasse à moitié vide fumait encore.

"Je vous connais assez pour savoir cela, cher ami." commença t-elle. "Il y a un charmant village situé à une petite heure à cheval. Vous pourrez bien entendu et à titre exceptionnel y étancher votre soif."

Les doigts délicats de la duchesse s'emparèrent de la tasse pour la porter jusqu'à ses lèvres douces et sucrées. Elle bu une fine gorgée du breuvage avant de reposer la tasse sur sa coupelle et de reporter son attention sur le vampire.

"Bien que vous ayiez ma confiance, je vous prierai de rester discret ..." poursuivit-elle avec un sourire.

Dans la cuisine, le noble peinait visiblement à choisir l'un des mets qui satisferait son appétit de Loup. C'est tandis qu'il fouillait dans les placards que Friedrich vint le rejoindre et lui proposa de cuisiner un plat. Affamé et peu désireux de cuisiner, Wolfyiel ne pu qu'accepter. Il termina donc sa première pomme pendant que le majordome entamait l'épluchure des légumes, puis il rejoignit le salon pour retrouver sa noble mère et son compagnon de voyage, le diplomate russe.

- Bonjour mère. Mes salutations Sir Ghelal." s'annonça l'héritier du duché.

_________________
Merci Stani chérie <3
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Mer 3 Jan - 1:43
"Je vous connais assez pour savoir cela, cher ami. Il y a un charmant village situé à une petite heure à cheval. Vous pourrez bien entendu et à titre exceptionnel y étancher votre soif. Bien que vous ayez ma confiance, je vous prierai de rester discret ..."

Le vampire s'inclina humblement quand elle lui accorda ce besoin. Il adressa ensuite un doux sourire et dit sur un ton plus mutin.

"J'aurais bien voulu me nicher à votre gorge... mais je ne pourrais me résoudre à abimer une peau si parfaite" Il se tût quand Wolfyiel pénétra les lieux et lui adressa un charmant sourire.

"Bonjour Sir Sweihtter." Il s'inclina ensuite pour prendre congé. "Je vous laisse vous et  votre mère pour le reste de la journée et de la nuit, vous avez sûrement des choses à vous dire."

Dernier petit signe de tête à la duchesse et l'homme quitta les lieux pour aller répondre à sa faim. Jamais trop d'un coup...

Le premier hameau était quelques kilomètre d'ici, Alexander passa par la voie principale. Il n'aimait pas passé par les bois et intervenir discrètement, encore plus sur un territoire de loup, peut être qu'une sentinelle ou un éclaireur le surveillait. Il écoutait l'air ambiant, pas de son particulier, pas de battements de cœur suspect.

Il atteignit le village après 1h de marche. La faim s'était installé mais il allait d'abord fait un état des lieux du village : femme, adolescente, vierge si possible, possiblement fragile pour qu'il puisse la séduire. Il pénétra alors dans le grand bâtiment qui servait d'auberge, il était presque 16h, en cette période d'automne, le soleil entamait sa course descendante.
Une séduction et quelques mots doux suffirent pour obtenir ce qu'il voulait, quelques gorgées de sang jusqu'à ce qu'elle en perde conscience et s'endorme dans un lit.
Contenu sponsorisé

Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)
» Balade en ville [PV : Menthos]
» Balade rafraichissante [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: Le Dénouement :: Rôle-plays-
Sauter vers: