AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Louis. "Les années m'ont taillé, je suis le reflet de leur travail"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Louis. "Les années m'ont taillé, je suis le reflet de leur travail"   Dim 25 Sep - 22:01


Louis Judas Von Kernst

ÂGE ─ D'apprence physique la vingtaine, mais il a déjà vécu 201 ans.
ANNIVERSAIRE ─ Un 25 Décembre
OCCUPATION ─ Jouer du violon, chasser et observer le monde
ORIENTATION SEXUELLE ─ Hétérosexuel
CLASSE SOCIALE ─ Noble, Comte de la Maison Von Kernst
PAYS ─ Angleterre
RACE ─ Lycan Mordu
AVATAR ─ Count Cain de Kaori Yuki

Profil Psychologique

Si vos souvenirs le concernant sont heureux, doux, frivoles, alors je vous prierais de les mettre de côté, sauf si vous désirez garder une fine lueur d'espoir. Et comme le dit ce bon vieux proverbe : L'espoir fait vivre.
C'est peut-être ce dernier qui permet au Comte Von Kernst de vivre et de voir les choses telles qu'elles peuvent être vu par son esprit en ruine. Louis ne sera plus jamais celui qu'il eut été.


"Les souvenirs sont les derniers éléments des bons moment perdus."

Anonyme.



Rappelez vous ce Louis joyeux, frivole, intense, charmeur. Cet homme enclin à la joie de vivre, au détachement de tout. Le Comte vif, affectueux, celui qui n'hésite pas à jouer du violon pour adoucir les coeurs, charmer ses dames. Celui qui est apprécié dans les soirées mondaines pour son humour, sa joie de vivre, sa légèreté mais aussi son fin esprit et son grand coeur.
Souvenez-vous de ce que vous ressentiez pour cet être si charmant au petit défaut de paraître trop froid de prime abord, d'avoir le sens de l'analyse bien trop présent par moment.
Allez-y souriez à ces souvenirs, souriez à ces dances partagées en sa compagnie, souriez aux mots échangés. Souriez.


"Souviens toi... Que tes jours me sont chers, et que les miens en dépendent."

Pierre Cormeille.


Cessez désormais de sourire vous risqueriez de vous sentir idiot à force de souvenirs. Car le Comte n'est plus ce qu'il était par le passé, les années l'ont changé. Son grain de folie n'a fait que se développer de plus en plus en lui. Il lui scie le coeur, lui ruine l'esprit. Tout n'est que colère, tristesse, désolation.
Il est devenu cet homme froid, sans coeur mais qui se bat encore pour rester un sain d'esprit, pourtant... Pourtant cela est bien peine perdu. Sa férocité animale prend le dessus sur l'humain qu'il est. Il ne vit que pour boire, jouer du violon et chasser.
L'alcool et la musique sont ses seuls répit, mais ils sont de courtes durées. L'homme n'a donc plus le choix pour survivre il doit se faire consumer, pour survivre il se met à voir l'Homme comme un immense garde manger avec milles et une saveurs. Pour survivre je vous soufflerez ces mots :


"Fuyez, pauvres fous."

Gandalf Le Gris.


Fuyez aussi vite que vous le pouvez, sauf si le coeur vous dit que cela reste peine perdu. Louis est fou, avant il savait discerné le bien et le mal, mais hélas, nous craignons que ce n'en soit plus le cas. Cependant s'il trouve dominant il pourrait être moins enclin à se laisser dévorer par la source du Mal qui le ronge.
Où sont passées les belles années, la belle époque qui faisait de lui un être charmant ? La boisson a eu sa raison, a eu son sang, son coeur. Il la combat, il combat sa source du Mal qui le soulage par la même occasion. Offrez lui un verre et vous verrez par vos propres yeux de simple être humain que l'alcool ne fait pas toujours aussi bon ménage.


"Chaque heure nous meurtrit, la dernière nous tue."

Proverbe Français.



Une goutte d'alcool, un manque d'alcool et l'esprit dévasté de cet être au faciès androgyne, charmant et sans défense, devient le chaos. Il n'est que carnage, la chasse est son lot de consolation et de consolidation dans ce qu'il est à présent. Assoiffé de sang et de chair, le regard acéré il n'hésitera pas à vous tuer sans aucuns remords. Il tentera la mise en garde mais si vous persistez alors... Mourez en bon et du forme, nourrissez la bête, faites la devenir de plus en plus folle. Contaminez son esprit.
Aucune folie n'est aussi contagieuse que celle de la schizophrénie qui s'empare de cet être auparavant si doux et sensible.


"L'homme est l'animal qui n'est pas encore fixé de manière stable."

Nietzsche.



Malgré tout ce mal grandissant, il lutte, il lutte tant bien que mal. Mais est-ce pour se dédouaner de tous ses crimes ? Qui sait, car il éprouve autant de remord que de plaisir dans ses actes.
Il se sent tout puissant, lui l'homme animal, le loup fou qui tue, qui se montre supérieur. Il est ce qu'il y a de plus fou pour un lycan mordu, on veut sa mort, mais il se sait supérieur. Il est quasiment impossible de lui faire entendre raison. Et pourtant il lutte. Il lutte si bien, si fort que cela renforce son sentiment de supériorité dans ses actes criminels.
La notion d'amitié est quasiment morte pour lui. L'esprit de camaraderie ne peut se faire qu'en temps de chasse. La solitude le ronge et le confine dans ce qu'il juge être sa supériorité aux autres. Cependant il n'est pas aussi mégalo que l'on puisse croire, il est juste fou à lié.


"Il faut avoir un chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse."

Nietzsche.




N'oubliez pas vous, pauvre fou, pauvre âme en perdition, pauvre morceau de viande que Louis Judas Von Kernst a de l'espoir.
L'espoir fait vivre, ne l'oubliez pas. Et ce qu'espère ce Comte, cette bête enragée est de trouver le repos : mort ou vif.
Histoire

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue. Ut in risus volutpat libero pharetra tempor. Cras vestibulum bibendum augue. Praesent egestas leo in pede. Praesent blandit odio eu enim. Pellentesque sed dui ut augue blandit sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Aliquam nibh. Mauris ac mauris sed pede pellentesque fermentum. Maecenas adipiscing ante non diam sodales hendrerit.
Questionnaire

ÊTES-VOUS AU COURANT DE L'EXISTENCE DES VAMPIRES ET LYCANS? ─ (si humains non sorciers seulement, sinon, supprimer cette question)
QUE PENSEZ-VOUS DES LYCANS/VAMPIRES ─ (Rayez la mentions inutile si besoin en fonction de votre espèce.)
QUEL EST VOTRE POINT DE VUE A PROPOS DES INFANTS ET DES SANG-MÊLES MAUDITS? ─ (seulement pour les non-humains)
ÊTES VOUS SATISFAIT(E) DE VOTRE VIE ACTUELLE? ─ ...
SI NON, QUE VOUDRIEZ-VOUS CHANGER? ─ ...
VOTRE POINT DE VUE SUR LE MONDE CONNU? ─ ...

Joueur

PSEUDO ─ P'tit Louis
ÂGE ─ 26 printemps
SEXE ─ Il faut que je vérifie
LA COULEUR DE TON PYJAMA ─Je crois qu'il est couleur chair


Dernière édition par Louis J. Von Kernst le Mar 27 Sep - 13:31, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Infant

avatar

Messages : 460


Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Marquis
Statut amoureux: En couple

MessageSujet: Re: Louis. "Les années m'ont taillé, je suis le reflet de leur travail"   Dim 25 Sep - 22:07

HELLOOOOOO!
BIENVENUE ICI ♥
(YOUPI UN ANGLAIS >D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Humain

avatar

Messages : 100
Âge du personnage : 24 ans


Mémoire de vie
Race: Humain
Métier/Rang: Comtesse
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Louis. "Les années m'ont taillé, je suis le reflet de leur travail"   Dim 25 Sep - 22:12

OOMG LOUIIIIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Louis. "Les années m'ont taillé, je suis le reflet de leur travail"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis. "Les années m'ont taillé, je suis le reflet de leur travail"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yon mechan malad ki rele Reginald Pean kap deblatere sou Michelle Pierre-Louis
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Bonne Année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: Administratifs-