AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le monde ne sera jamais assez grand ▬ Bastet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Le monde ne sera jamais assez grand ▬ Bastet   Dim 25 Sep - 12:44


Bastet

ÂGE ─ 800 ans. Dans ce cas-là, nous ne sommes plus à quelques années près.
ANNIVERSAIRE ─ 14 Novembre ▬ Le jour de la fête de la déesse.
OCCUPATION ─ Garde rapprochée de la momie du pharaon Ahmès
ORIENTATION SEXUELLE ─ Hétérosexuelle
CLASSE SOCIALE ─ Soldat.
PAYS ─ Egypte, le grenier de l’Orient.
RACE ─ Lycan mordu.
AVATAR ─ Juri Han ~ Street Fighter

Profil Psychologique



Animale. Violente. Puissante. Déterminée. Jalouse. Intuitive. Envieuse. Cruelle. Compétente.

Bastet, elle n’était pas tout cela avant. Elle était douce et aimante. D’un calme à tout épreuve et d’une dévotion envers son dieu. Amon. C’était le pile de la nouvelle face qu’elle arborait. Peureuse et renfermée, elle parlait peu voir pas, préférant réserver ses mots pour une personne digne de l’entendre. Tout le monde aimait cette Bastet-là, celle qui semblait plus fragile qu’un fétu de paille, plus simple qu’une robe en lin ayant servie depuis des années. Mais, brisée, Bastet gentille est morte, impossible retour en arrière, la demoiselle a bien changée maintenant.

Douce. Tendre. Aimante. Respectueuse. Calme. Compréhensive. Pieuse. Discrète. Sincère. Droite.

Bastet, elle n’est plus tout cela, maintenant. Brutale et animale, elle aime cultiver son côté bestiale sans le moindre état d’âme. Maintenant, la jeune femme ne jure que par la violence et la cruauté. Le face d’une pièce qu’elle était avant. Devenue une vraie machine à tuer, l’ancienne prêtresse ne ressent plus grand-chose envers les autres personnes. Lorsqu’elle voit un inconnu pleurer comme une fillette, tout ce qu’elle arrive à avoir, c’est un violent haut le cœur qui déborde de ses lèvres fines. Les années lui ont appris à rejeter le Dieu qu’elle avait tant aimé, remplaçant dans son cœur meurtrit l’homme qui a changé sa vie du tout au tout. Ahmès. Elle irait jusqu’au bout du monde pour lui et même plus. Mais, ce n’est pas l’objectif qu’elle s’est fixée. Incapable de se contenter de ce qu’elle a, elle en veut toujours plus. Encore plus. Elle aurait le monde que cela ne lui suffirait pas. Jamais. Puissante et sûr d’elle, Bastet connait ses compétences, ses capacités et son instinct de fer.

Maintenant, elle ne se sent vivante que lorsqu’elle se bat, lorsqu’elle arrive à mettre à terre son adversaire avant de le piétiner sans hésitation, sans compassion. Mais, sa jalousie peut lui faire perdre pieds. Qui d’autre devrait avoir le droit de partager la couche de son Pharaon ? Personne. Il n’y a qu’elle de digne, d’assez bien pour lui. Et bientôt, elle serait sa reine. Bientôt… Bastet, elle serait capable d’anéantir tout un pays pour parvenir à le dominer. A être la seule qui pourrait le toucher. Et elle y parviendra. Elle en est certaine.

Histoire



Le Nil venait tout juste de finir sa crue annuelle lorsque l’enfant montra le bout de son nez, dans une masure délabrée proche des champs à peine fertilisés. C’était une famille comme tant d’autres, ouvriers agricoles pour le Pharaon, ils arrivaient à peine à s’en sortir avec quatre enfants et voilà qu’une cinquième bouche s’ajoutait à la liste de celles à nourrir. Le père était quelqu’un qui prenait son devoir très à cœur, vénérant le fils des Dieux à sa juste valeur, honorant toutes les divinités auxquelles il croyait dur comme fer. La mère était une femme aimante, tendre et simple qui s’occupait à merveille de ses enfants malgré les disputes et le peu de moyens dont ils disposaient. Bastet ne pouvait dire le contraire, elle était née dans une bonne famille malgré la pauvreté et la famine. On lui apprit à respecter les croyances, à honorer les dieux et à les aimer plus qu’elle-même. Plus que les siens.

Très jeune, la petite fille se trouva être quelqu’un de débrouillard et de très rapide. On disait qu’elle était capable de courir plus vite qu’un garde entraîné à attraper les petits voleurs comme elle. Alors, régulièrement, Géméhtoues ramenait de la nourriture volée au souk de la ville la plus proche. Bien qu’elle était la dernière de la fratrie, elle restait celle qui savait se débrouiller le mieux. Mais, lorsqu’elle tournait la tête vers le ciel, la fillette ne pouvait s’empêcher d’admirer Amon, d’espérer un jour être digne de le servir. Les années passèrent et la famille se disloqua peu à peu, l’aîné fut contraint de rentrer dans l’armée de Pharaon tandis que les autres rejoignirent leur père aux Champs. Quant à la seule fille, on finit par accéder à sa requête, pour avoir moins de bouche à nourrir sans doute. Elle devint à l’âge de douze ans, une prêtresse de son dieu favoris, Amon.

Dévouée et pieuse, la demoiselle passa près de huit ans à prier son dieu, à l’honorer et à lui rendre hommage de toutes les façons possibles. Jusqu’à ce jour, jusqu’à cette rencontre qui bouleversa bien plus que la vie d’une simple prêtresse, qui changea jusqu’à son âme si pure et innocente. Le soleil était haut dans le ciel lorsqu’une bande étrange posa le pied sur le parvis du temple d’Amon, quémandant nourriture et repos. N’écoutant que leurs devoirs, les prêtres et prêtresses leur offrirent le gite et le couvert. Géméhtoues s’occupait des plats lorsqu’un inconnu commença à lui parler. Puis, sans réellement savoir pourquoi, elle sentit son attitude changer. Tout se passa tellement vite. La nuit tomba et la protection d’Amon avec elle, les étrangers se transformèrent, dévorant tout sur leurs passages. Tous sauf elle. Recroquevillée et tremblante de peur, elle s’était réfugiée au pied de la statue, priant autant qu’elle le pouvait pour les âmes de ses amis, pour son âme.

On lui attrapa les cheveux et on la tira hors du lieu de culte, la jetant aux pieds de l’inconnu du repas. Le cœur rempli de peur, elle lança une dernière prière avant de sentir la douleur d’une morsure indésirable. Puis, la chaleur au fond de son âme avant de ne plus rien ressentir. Le trou noir. La suite ne fut guère plus enviable. La douleur, encore, toujours, la haine qui naissait peu à peu, le désespoir qui s’installait. « Tu t’appelleras Bastet maintenant. »

Suivant celui qui avait fait d’elle un monstre, la jeune femme n’arrivait pas à comprendre ce qui lui arrivait. Dernier maillon d’une armée composée d’hommes-loups, elle n’était que la petite chose fragile, jouet d’un homme qui avait eu envie de la briser. On la maltraitait, lui crachait dessus sans remord mais, Bastet ne s’en familiarisait pas, préférant rester loin de cette brutalité, de cette vie qu’on voulait lui imposer. Ce fut lors de ces moments de doute profond qu’elle rencontra un homme étrange. Il était gentil et respectueux de la pauvre fille qu’elle était devenue. Peu à peu, elle reprenait confiance en sa bonté, en les dieux qu’elle servait auparavant avec ferveur. Mais… Ahmès l’apprit. Et le châtiment tomba.

Le village de l’homme fut brûlé, ainsi que celui de Bastet qui vit sa famille périr dans la maison usée par les années. L’inconnu fut démembré puis jeté en pâture aux loups affamés de l’alpha sous les yeux de la demoiselle. Pour prouver son pouvoir, sa suprématie, l’homme prit même la virginité de celle qui était destinée à ne jamais connaître la chaleur d’une étreinte charnelle au cours de sa vie de dévotion. Impossible de savoir si ce fut cette épreuve ou la vision de sa famille dévorée par les flammes qui brisa réellement Bastet. Mais, toute la bonté dont elle pouvait faire preuve, sa gentillesse, sa dévotion partirent en fumée en même temps que la maison familiale.

Bastet devint alors un être rempli de haine et de rage. Elle apprit à se battre, y mettant tout ce dont elle avait comme trippe, comme désespoir et comme envie de tordre le cou à celui qui lui avait tout pris. En peu de temps, en quelques conflits où la louve prit part sans le moindre remord, elle devint puissante. Menée par cette envie de dévastation, de cruauté, elle gravit les échelons de la Meute sans remord jusqu’à la fois où elle affronta le bras droit d’Ahmès. Le combat fut sanglant et long. Bastet y laissa un œil mais elle gagna son rang actuel.

Bientôt, elle parviendrait à devenir assez puissante pour renverser l’homme dont elle éprouvait au moins autant d’amour que de haine. Elle prendrait sa place et elle se vengerait. Le sang coulerait à flot et le monde ne serait pas assez grand pour calmer sa rage, son envie de domination. Plus jamais elle ne serait cette faible chose qu’elle était. Plus jamais elle ne baisserait la tête et accepterait de se faire marcher dessus. Plus jamais…

Questionnaire

ÊTES-VOUS AU COURANT DE L'EXISTENCE DES VAMPIRES ET LYCANS? ─ /
QUE PENSEZ-VOUS DESLYCANS/VAMPIRES ─ Des sangsues accro aux sangs humains mais qui peuvent être utiles parfois. Cependant, ils ne sont pas tellement digne de confiance. Voir même pas du tout.
QUEL EST VOTRE POINT DE VUE A PROPOS DES INFANTS ET DES SANG-MÊLES MAUDITS? ─ Des étranges créatures maudites des dieux. Parfois, ils peuvent être bien cruels, les dieux. Mais, elle n’a rien contre eux tant qu’ils ne se mettent pas en travers de sa route.
ÊTES VOUS SATISFAIT(E) DE VOTRE VIE ACTUELLE? ─ Bien-sûr que non. Bastet veut dominer la Meute. Elle veut être la Reine, la première.
SI NON, QUE VOUDRIEZ-VOUS CHANGER? ─ Etre l’Alpha, être la plus puissante et voir tout ce beau monte lui obéir au doigt et à l’œil.
VOTRE POINT DE VUE SUR LE MONDE CONNU? ─ Le monde connu est trop petit, il doit bien y en avoir un autre, non ?

Joueur

PSEUDO ─ Calyena
ÂGE ─ 26 ans
SEXE ─ Chamallow blanc
LA COULEUR DE TON PYJAMA ─ Transparant


Dernière édition par Bastet le Dim 25 Sep - 17:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Infant

avatar

Messages : 460


Mémoire de vie
Race: Infant
Métier/Rang: Marquis
Statut amoureux: En couple

MessageSujet: Re: Le monde ne sera jamais assez grand ▬ Bastet   Dim 25 Sep - 12:53

COUCOU REBIENVENUE. TU M'AIDES A SOUMETTRE PAPY? MERCI!//PAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le monde ne sera jamais assez grand ▬ Bastet   Dim 25 Sep - 13:17

EH SALUT TOI. *claque sur les fesses*

Allez, montre moi ce que tu sais faire.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 6


MessageSujet: Re: Le monde ne sera jamais assez grand ▬ Bastet   Dim 25 Sep - 13:40

Bastet, on t'attendais.



Et bonne chance avec la fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Vampire

avatar

Messages : 50
Âge du personnage : On ne demande pas son âge à une -vieille- femme..


Mémoire de vie
Race: Sang-pur
Métier/Rang:
Statut amoureux: Célibataire

MessageSujet: Re: Le monde ne sera jamais assez grand ▬ Bastet   Dim 25 Sep - 21:59

••• Bienvenue parmi nous


Hello Bastet !
J'ai beaucoup apprécié lire ta fiche, j'ai eu mal pour elle de voir combien elle a subie autant de souffrances. Belladona compatis à ses goûts de vengeance contre les hommes Ahmès. Viles créatures.

Si au détour d'une fiche de lien tu veux en faire un fais moi signe... ~ Je serais ravie de te voler un contact huhu.

Je t'annonce que tu es validée !
Le test d'entrée passé, te voilà désormais un CITOYEN LYCAN.
Tu peux dés à présent aller recenser ton avatar, chercher des partenaires de rp et poster une fiches récapitulative de tes relations que nous te conseillons d'aller consulter pour une intégration rapide.

N'hésites pas, également, à apporter ta pierre à l'édifice d'Ex-Cathedra, nous comptons sur toi.  Bon séjour parmi nous et n'hésite pas à nous solliciter si le besoin en est.
Bella'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le monde ne sera jamais assez grand ▬ Bastet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monde ne sera jamais assez grand ▬ Bastet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.
» Note à moi-même : Ne jamais, au grand jamais, perdre un pari face à Lysandre. (Cousin + libre, venez nombreux !)
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]
» La lumière ne sera jamais faite sur cette affaire.
» « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » ▬ Tasha Octavie Mikhaïlov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: A chaque coeur son ouvrage :: Entités nouvelles :: Les Âmes Damnées-