AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #3 Les races - descriptifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Reine des Reines

avatar

Messages : 271
Âge du personnage : c


Mémoire de vie
Race:
Métier/Rang:
Statut amoureux:

MessageSujet: #3 Les races - descriptifs    Mer 29 Juil - 20:13

Les Lycans

Enfants de la Lune

Les lycans ont des origines aussi anciennes que mystérieuses. Les loups sont la première race de ‘non-humains’ à avoir foulé le sol de ce monde, après les humains. Leur règne déjà long est agrémenté de rebondissements, de fantasmes des bardes nous révélant certaines choses sur ces créatures infernales, supposément éternelles ennemies des vampires.

Il faut savoir que les lycans peuvent revêtir une forme humaine sans problème. Très souvent, ils apparaissent tels des splendeurs difficilement égalables et des êtres au charme fou. L’aura bestiale qu’ils dégagent tous peut permettre de soumettre l’humain le plus faible d’esprit sans la moindre difficulté et sans que personne ne se doute de rien. Les loups possèdent à n’en point douter une prestance et un verbe haut – et ce, naturellement -, qui les place en coqueluche des évènements mondains, durant lesquels les plus nobles d’entre eux savent naviguer à leur entière aise. Leur allure générale et l’expression vive de leurs regards aux mille et une couleurs s’imprègnent dans les chairs, dans les esprits. Une fois que l’on a côtoyé suffisamment longtemps un lycan, difficile de l’oublier.

Tout comme chez les vampires, il existe des ‘sang-purs’. Un lycan né de deux parents loups – même si les deux ou seulement l’un d’eux est un mordu – sera à son tour un sang pur, alliage du démon car issu de l’union de deux fruits aussi rongés que lui jusqu’à la moelle. Il peut, dès à présent et dès qu’il le souhaite, revêtir l’apparence d’un animal si beau que même les plus beaux poèmes ne saurait lui rendre pleinement justice. Sous leurs formes bestiales, les lycans deviennent immenses mais non moins agiles, rapides et forts. Résistants, ils peuvent encaisser des coups puissants – même s’ils ne sont pas invincibles pour autant. Sous les éclats de la lune, leur mère céleste, leurs fourrures sont ouvrages de magnificences et leurs yeux un concentré de bestialité à l’état le plus pur.

Ils sont immortels. S’ils ne sont pas abattus, ils peuvent vivre des siècles sans jamais réellement changer d’apparence. Lorsqu'un lycan de sang-pur naît, sa croissance physique s'arrête généralement entre la vingtaine et la quarantaine effleurée pour les plus physiquement âgés - contrairement à un mordu qui, bien que devenu plus beau en général, gardera toute sa vie l'apparence qu'il avait le jour de sa morsure de transformation. De même, avec l’âge, ils acquièrent la faculté  pour le moins salvatrice, de pouvoir contrôler la part bestiale qui est en eux. A mesure qu’ils vieillissent, ils peuvent résister à l’appel des rayons de lune et choisir de ne pas se transformer même durant les périodes de forte sollicitation du sang lycan. Également, les lycans expérimentés peuvent communiquer avec des mots même une fois transformés, chose que les très jeunes sont incapables de faire. La maturité est l’une de leur meilleures alliées.

Mais comme il fallait s’y attendre, ils sont eux aussi sous le joug de terribles contraintes. Commençons par énumérer l’argent, ce métal pur, sacré. Il peut tuer un lycan en le blessant grièvement. Si un loup ne peut périr de quelques égratignures faites avec une arme en argent – bien que cela reste très douloureux et difficilement soignable - , des blessures trop profondes ne guériront pas – la régénérescence lycanthropes étant endiguée par le métal précieux – et leur sang sera alors empoisonné ; ils décéderont dans une lente souffrance. Il en est de même pour les lieux saints. Jamais un lycan de sang pur ne pourra mettre le pied dans une église, un couvent, ou toute autre institution religieuse sous peine de périr dans la minute qui suit cet affront au ciel. Ils évitent donc soigneusement ces endroits qui les mettent mal à l’aise, en plus de cela.

Bien qu’ils n’aient pas à subir un inconvénient nutritif à l’instar des vampires purs et mordus qui doivent régulièrement se nourrir de sang, les lycans doivent tout de même veiller à ce que leur partie ‘louve’ soit suffisamment laissée en liberté. De temps à autres, ils se doivent, obligatoirement, de laisser cette part d’eux se défouler, courir, chasser et tuer. Gibier, humains  plus ou moins innocents, vampires, loups trop faibles… tout est bon pour calmer ces pulsions addictives qu’ils ressentent tous, du fait de leur nature démoniaque, vile. Ils sont des animaux assez sociaux et même s’il existe, bien entendu, des loups solitaires, la majorité sera davantage à son aise avec des congénères, même inconnus. Ainsi sont les lycanthropes. Des meutes sont observables, parfois très importantes. Il n'est pas rare que plusieurs 'familles' soient membres d'une même meute, l'instinct de protection mutuel prédominant sur le reste. Bien entendu, il existe aussi des discordes au sein de la communauté qui peuvent créer des désaccords et des scissions de meutes. Tout les lycanthropes ne voient pas leurs pairs comme des frères et sœurs de manière systématique.

Concernant les tous premiers guerriers lycans, difficile de dire combien il en reste encore en vie ni même où ils se trouvent tous et toutes. Ils sont les premiers sang-purs, dont l’aura n’est point discutable, et demeurent être malgré tout, des piliers sur lesquels la race repose et perdure depuis des centaines de générations. Ce sont eux qui ont façonné la race lycanthrope jusqu’à son actuel stade. Bien que répondant aux critères des 'mordus', ayant été viciés par les tous premiers lycanthropes, leurs âmes sont aussi souillées que pourraient l'être celles de sang-purs. Il n'existe plus une once d'humanité originelle en eux.

Les guerriers encore en vie ( 2/8 ) :
Loredana Auditore - Ex-femme de Romulus {Prédéfinie de Suède}
Caleb - Ex-Celer, ami de Romulus & meurtrier de Rémus




~ L E S • M O R D U S ~


En ce qui concerne les Mordus, le problème est ici un peu plus particulier que pour les vampires. En effet, les lycans étant ce qu’ils sont, un lien fort se crée entre un Mordu – qui était humain à la toute base – et le loup qui le transforme, que ce dernier soit un sang-pur ou un mordu lui-même. Une relation de servitude s’imbrique entre eux, le nouveau lycan servant celui qui l’a transformé, que cela soit voulu ou non par les deux parties.

Le nouveau mordu protégera son ‘Maître’ de la moindre menace de manière instinctive et obéira aux ordres donnés, même s’il n’est pas en accord avec ces derniers. Les lycans qui transforment des humains en loups ne craignent que rarement la phase ‘nouveau-nés’ de ces derniers puisqu’ils détiennent sur eux l’avantage d’une allégeance naturelle. Contrairement aux vampires donc, les Mordus lycans, même s’ils sont très forts durant une période d’approximativement trois mois également, ne représentent que très rarement une menace pour leurs pairs, au contraire. Ils sont très appréciés en tant que serviteurs de premier ordre, leur force, vitesse et souplesse étant bien plus accrues durant cette période que celles des autres lupins. Il est bien évidemment arrivé quelques fois qu’un nouveau-né mordu tue immédiatement son ‘maître’, passant outre son instinct de suiveur, mais ce sont là des faits rares et les individus ont bien souvent été abattus par d’autres lycans pour évités d’ébruiter auprès des êtres humains l’existence de leur race de façon si stupide. Un nouveau-né lycan lâché dans la nature agira à l’instinct bestial et sera la plupart du temps très incontrôlable. Les premières lunes, il ne pourra résister à l’appel de la transformation et n’apprendra à contrôler cette partie louve en lui que plus tard, très certainement aidé par l’un de ses pairs.

Bien sûr, plus la relation entre le serviteur et le ‘maître’ avance dans le temps et plus leur lien de servitude naturelle tend à décliner. Si le servant reste auprès du ‘maître’ après plusieurs années à le suivre, c’est uniquement par choix et non par devoir. Un mordu gagnera de plus en plus de libre arbitre et de choix à mesure qu’il prend de l’âge. Dans le cas où le lycan qui l’aurait transformé venait à mourir, le mordu devient alors totalement indépendant et pourra vaquer à sa propre vie.

Cependant, ils écopent également de contraintes, tout comme leurs camarades sang-purs ! En effet, l’argent et les lieux sacrés les repoussent sans problèmes, mais également les accessoires bénis ! Un crucifix forcera un lycan à la fuite et si l’eau bénite n’incommode pas un sang-pur (ni même un crucifix, ceci ne vaut que pour les mordus), elle irritera affreusement le lycan mordu.

Autrement, il est à noter que la différence sang-purs/mordus n’est presque pas présente au sein de la communauté lycane. Il y a bien quelques clans pour réprouver les mordus, ne les jugeant pas ‘dignes’ d’être de véritables loups, mais ils ne sont heureusement pas légions. Globalement, les mordus sont plutôt bien acceptés.



Dernière édition par L'Oracle le Jeu 15 Sep - 22:33, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-cathedra.forumactif.org

Reine des Reines

avatar

Messages : 271
Âge du personnage : c


Mémoire de vie
Race:
Métier/Rang:
Statut amoureux:

MessageSujet: Re: #3 Les races - descriptifs    Mer 29 Juil - 20:14

Les Vampires

Amants du sang

Les porteurs des premiers gênes vampires tels que nous les connaissons tous aujourd’hui sont à l’origine de cette espèce à la population toujours plus étendue. Est un ‘sang-pur’ toute personne née de l’union de deux autres vampires, que ces derniers soient des Mordus ou non. Bien entendu, le sang des ‘tous premiers’ est bien plus vigoureux et puissant que celui des suivants, mais dans la globalité, le terme de ‘sang-purs’ n’est pas une étiquette réservée à un petit nombre – surtout lorsque l’on prend en compte que les lignées premières sont également très vastes du fait de l’appétit reproducteur de leurs ancêtres.

Que dire de plus sur un vampire de pareille affiliation ? Disons que ce dernier apparaitra à votre regard comme une beauté interdite ; un ange descendu du ciel. Impossible de deviner que l’on commet une grave erreur au premier coup d’œil. Les vampires bâtis dans cet alliage sont beaux, majestueux, splendides. Dans la zizanie d’une salle de bal bondée, ils se remarquent aisément par la pureté de leurs traits et les aspérités intrigantes des parfaites arêtes de leurs visages. Ce miasme de délice pour l’œil les aident à se dissimuler plus aisément parmi les humains, à faire comme s’ils étaient une part toute aussi infime que ces frêles petites choses que les vampires enterreront sans problème ; l’âge n’étant pas un problème pour eux. Lorsqu'un vampire de 'sang-pur' naît, sa croissance physique s'arrêta entre sa vingtième et sa quarantième année environ; chaque vampire de sang-pur ayant un corps différent - à ce niveau-ci - de ses congénères. A partir de cet instant où ils cessent de vieillir physiquement, ils ne changeront plus par les affres du temps.

Leurs immenses beautés mises à part, il faut également savoir qu’une hiérarchie existe au sein de leur communauté. Bien souvent, les membres des lignées ‘premières’ sont ceux qui donnent les ordres, mais il arrive qu’un sang-pur né de deux autres ‘non premier’ ou qu’un mordu trouve sa place au sein de ce parlement plus que secret. Sept familles principales se partagent l’influence, avec plus ou moins de verve, plus ou moins de compréhension. Elles sont les sept nids originels de la race vampirique actuelle, presque la mémoire de ce sang corrompu. En étant suffisamment attentifs, l’on remarque que la première lettre de chacun de leurs noms fait partie intégrante d’un ensemble bien plus grand qu’eux. FANTAST. Les monstres de Suède, leur patrie d’origine.

Les faiblesses d’un ‘Sang-Pur’ réside avant tout dans le zénith du soleil. Bien qu’ils ne craignent pas le jour et peuvent s'exposer quelque peu, contrairement aux croyances populaires, il leur faut absolument évités de le faire au moment où le soleil demeure le plus haut dans l’espace céleste – autrement, ils subiraient de graves brûlures, jusqu’à finir en tas de cendre. Les lieux saints ont également bannis ces serfs du Malin de leurs protections. S’en approcher les incommode et y pénétrer les tuerait sur le champ. Mieux vaut ne pas jouer avec la volonté divine lorsqu’elle est contre vous, n’est-ce pas ?

Les ‘Sangs-Purs’ ne peuvent également se permettre de s’abreuver de sang dit ‘mort’ (soit, le sang disponible en poches dans les hôpitaux de Paris, par exemple). Cette liqueur est pour eux un poison virulent et ils souffriraient terriblement de devoir en consommer, jusqu’à ce que l’Enfer ne vienne les chercher en les tuant par ce ‘vil’ nectar. Bien souvent, lorsqu’ils ne peuvent s’alimenter à une nuque humaine, ils se rabattent sur de grands mammifères, tels les chevaux ou encore les vaches. Bien évidemment, il va sans dire que le sang humain a bien meilleur goût à leur palais si délicat… Et c’est pour cela qu’il est de moins en moins rare  de voir apparaitre aux côtés des ‘Sangs-Purs’ des humains et humaines appelés ‘Calices’.

Les ‘Calices’ sont la source d’alimentation de vampires – il peut y avoir un calice pour plusieurs vampires et inversement – ayant eu suffisamment d’habilité pour convaincre un être humain de les servir en tant que ‘garde-manger’ vivant. Bien souvent, il s’agit d’amis proches ou d’amants, mais parfois, il arrive que les vampires aient tout simplement contraints des humains à leurs donner du sang – la séquestration n’est pas une méthode qui les effraie et leur force brute à elle seule maîtrise aisément un être humain. Le sang d’un humain forcé à devenir calice sera certes plus amer que celui d’un volontaire, mais il reste nutritif pour le vampire qui y trouve toujours son compte. Étonnamment, il est connu que les Vampires ont bien souvent envers les Calices – même les forcés – des attentions toutes particulières. Ayant bien vite compris qu’ils se devaient de prendre soin de leurs fournisseurs de sangs, ils s’assurent que ces derniers ne manquent de rien et soient toujours en bonne forme. Il a déjà été recensé des cas de disputes entre vampires au sujet de Calices. De même que l’on a déjà entendu parler de vampires s’étant abreuvés de sang lycans, mais ceci est encore une rumeur peu prise au sérieux par la communauté.

Les ‘Sang-Purs’ jouissent également de l’avantage de pouvoir décider s’ils vampirisent une tierce personne ou non. Leur venin démoniaque ne sortira de leurs crocs que s’ils le désirent ; ainsi ils peuvent profiter d’un même humain très longtemps pour ses vertus nourricières sans jamais le faire devenir vampire à son tour.

Liste des sept familles premières;
(Il vous est possible de vous insérez dans l'une d'elle - ou même d'être l'un des 'premiers'. Votre nom de famille devra donc obligatoirement commencer par l'une des lettres suivantes.)

F - Famille F ...
A - Famille Andersson, dirigée par Erik Andersson {Prédéfini de Londres}
N - Famille Nyström, dirigée par Sigyn E. Nyström {Prédéfinie de Suède}
T - Famille Thorn, dirigée par Belladona E. Thorn.
A - Famille Aegirsson, dirigée par Cadis A. Aegirsson
S - Famille S ...{Réservée}
T - Famille Thorkelsdótti, dirigée par Feliz Thorkelsdótti {réservée}

~ L E S • M O R D U S ~

Les vampires ‘Mordus’ sont, quant à eux, d’anciens humains ayant croisés le chemin d’un vampire de sang-pur ou Mordu également. Ces derniers ne sont pas nés vampires, ils le sont devenus par la force d’un destin teinté de carmin. Ils possèdent leurs propres caractéristiques, avantages et inconvénients.

Tout d’abord, il faut savoir que se désaltérer la gorge d’un sang en poches leur convient plutôt bien – ce qui explique qu’ils aient moins de problèmes à subvenir à leurs besoins sanguins que les vampires de ‘sang-pur’. Cependant, si, tout comme les vampires de ‘sang-purs’, ils possèdent une beauté exquise, une force non-négligeable ainsi qu’une vitesse et des réflexes accrus, le tribut à payer en contrepartie est tout de même lourd. S’ils supportent la lumière du jour, s’exposer directement au soleil les tuera en les réduisant en cendres, purement et simplement - contrairement aux sangs-purs qui peuvent s'exposer au soleil lorsque l'astre n'est pas au zénith. A peine auront-ils le temps de sentir une douleur cuisante que déjà, ils ne seront plus. Également, les accessoires bénis, en plus des lieux saints, leurs sont néfastes. Si un sang-pur peut résister à un jet d’eau bénite, il n’en est rien pour le mordu qui souffrira d’atroces maux tout du long que son derme sera en contact avec ledit liquide. Ils auront également plus de mal à contenir leur soif que les sangs-purs. A noter que, s'ils deviennent effectivement auréolés d'une certaine beauté suite à la morsure qui les a transformés, ils garderont la même apparence, jusqu'à mourir; qu'ils aient dix ou soixante ans à ce moment-là.

A noter qu’ils ne contrôlent pas toujours leurs venins. En effet, contrairement aux ‘sang-purs’ qui peuvent choisir quand ils changent ou non un humain en vampire, les mordus ne peuvent le prévoir. Parfois leurs morsures est venimeuse, parfois non. C’est majoritairement pour cela qu’ils ne peuvent prendre de Calice, risquant à tout instant de les faire changer d’espèce sans retour en arrière possible. Bien sûr, il existe des Mordus sans principes qui se débarrasse d’un calice sitôt après l’avoir involontairement changé en vampire, mais ces derniers ne sont pas légions car rarement bien vus par l’entière communauté vampirique.

Les relations entre sang-purs et ‘mordus’ sont parfois tendues mais il n’y a jamais eu d’affrontement de grande importance notoire à répertorier. Cependant, on sait que les Sang-purs évitent de croiser le fer avec des Mordus ‘nouveau-nés’. Durant une période de trois mois, un Mordu nouvellement transformé est bien plus fort, rapide et agile que n’importe quel sang-pur. Il a déjà été vu des sangs-purs massacrés par des nouveau-nés mordus. La période des trois mois passés, ils ne sont plus réellement une menace pour les sangs-purs qui, en général, les considèrent comme une sous-classe de leur propre race. L’harmonie ne règne pas non plus entre ces créatures-ci…




Dernière édition par L'Oracle le Ven 9 Sep - 11:43, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-cathedra.forumactif.org

Reine des Reines

avatar

Messages : 271
Âge du personnage : c


Mémoire de vie
Race:
Métier/Rang:
Statut amoureux:

MessageSujet: Re: #3 Les races - descriptifs    Mer 29 Juil - 20:14

Les Humains

Les "innocents"

Ils sont les descendants des premiers hommes, les vainqueurs d’innombrables luttes pour la survie et les bâtisseurs les plus incroyables qui puissent exister sur la terre. Les humains sont extraordinaires ; ils ont érigé pays et cités partout où cela fut possible, forgèrent des alliances, en ont dissolu d’autres dans le seul but de vivre, même si cela voulait dire auto-mutiler sa propre espèce.

Ils sont la race dominante de la planète et, paradoxalement, sans doute la plus ignorante. Peu d’êtres humains savent qu’il existe réellement des créatures comme vampires et lycans tout près d’eux ; ces monstres étant bien – trop- souvent relégués au statut de légende, tout simplement. Un humain ne peut être mis au courant que par un connaisseur en la matière ou par un représentant de la race vampirique ou lycane. Bien entendu, une fois mis dans le secret, il est sous le joug de l’épée de l’omerta et ne doit dévoiler à personne le secret qu’il a été amené à partager.

Outre ces infimes exceptions, les humains évoluent dans les villes et les campagnes à la manière de leurs rangs, aussi divers que variés. Roi, catins, écuyer ou serviteurs ont tous le même statut pour les vampires et les lycans ; ils sont de fragiles petites vies si faciles à briser que le jeu n’en est même plus un. Et pourtant, leur chair, leur sang, leur beauté parfois approximative et la façon qu’ils ont de se comporter attisent naturellement l’attention des créatures non humaines. Bien qu’ils l’ignorent, les humains sont aimés par la majorité des serfs démoniaques. Bien sûr, cet amour n’en est pas réellement un mais au fond, il apporte parfois une protection suffisante contre des dangers insoupçonnés dès lors que les bêtes se décident à bouger sur l’échiquier. Ils sont éphémères et c’est en cela qu’ils sont fascinants.

Parmi eux existent aussi des sorciers ; des êtres dotés d’un pouvoir particulier, d’un pouvoir saint. Ces rares élus sont en effet les seuls êtres de chair et de sang éphémères que craignent les vampires et les lycans. Ils peuvent, avec leurs aptitudes hors du commun, balayer les engeances et purifier ces êtres par la mort accordée via leurs mains bénies par le ciel. Leurs facultés sont aussi vastes que variées. Descendants des anciens enfants de Pythies, ils sont investis bien malgré eux d’un cadeau empoisonné, d’un don qui les pousse sans même leur demander leur avis au cœur d’une guerre dont on pourrait aisément se passer. Ils sont un rempart pour une humanité ingrate, à laquelle ils doivent dissimuler leur véritable nature, sous peine d’être jugés comme enfants du Diable et finir torturés ou brûlés dans le meilleur des cas.

Quelle ironie. Quelle triste vie.

Listes des sorciers et sorcières et de leurs facultés (8/10) :
Classe ouverte!

Anne-Lise d'Orléans - Sang acide empoisonné.
Pandore - Nécromancia.
Sloan - Magnétisme.
Avalone de Morteuille - Cerbère.
Ouroboros - Inesis Berzins
Crystal - Cartomancie
"Vampirisme" - Réservé
Edward S. Drake - Contrôle des peurs.






Dernière édition par L'Oracle le Mar 20 Sep - 9:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-cathedra.forumactif.org

Reine des Reines

avatar

Messages : 271
Âge du personnage : c


Mémoire de vie
Race:
Métier/Rang:
Statut amoureux:

MessageSujet: Re: #3 Les races - descriptifs    Mer 29 Juil - 20:29

Les Hybrides

Existences contre-nature



~ I N F A N T • L Y C A N S ~

Alliage étonnant d'un lycan et d'un humain - ou d'un lycan et d'un infant -, ils possèdent les caractéristiques singulières des deux races. Leur force s'en retrouve décuplée et leur beauté n'en est que plus grande, mais ils ne possèdent pas ce véritable attrait pour la chasse, contrairement à la plupart de leurs compères plus purs. Les soirs de pleine lune, ils se transforment inévitablement mais ils ne peuvent se transformer à volonté. Ils sont soumis au cycle lunaire car la malédiction qui coule en eux n'est pas assez marquée et n'occupe pas une très grande partie de leurs âmes. Cependant, il arrive que, parfois, durant une transformation, sous le coup de stress (ou d'une émotion très forte) un Infant puisse devenir fou et ne se plie plus qu'à son instinct de chasseur invétéré; il devient alors un individu dangereux que même les autres Lycans n'hésiteront pas à tuer, par mesure de sécurité pour la race entière.

En revanche, l'union d'un être lycanthrope et d'un être humain n'accouchera pas obligatoirement un infant; les gênes, même dominants, des lycans peuvent se retrouver inhiber et la transformation n'aura alors pas lieu. Leur vieillissement se fait très lentement mais on ne les considère pas véritablement comme immortels.

L'argent ou les lieux saints ne sont pas des contraintes et c'est cette adaptation étonnante qui leur permet de se fondre bien mieux parmi les humains... mais ils demeurent la progéniture d'un démon. Ne sont-ils pas souillés au fond ?

~ I N F A N T • V A M P I R E S ~

A la fois humains et vampires, ils possèdent les avantages et inconvénients de leurs parents. Ils ont la manière et la façon de réfléchir caractéristiques des humains mais ne sont pas moins autant attirés par le sang que les Mordus et Sang-Purs. Leur organisme s’est déchiré entre leurs attributs génétiques jusqu’à être égaré entre ces deux races. Pourvus de crocs, ils ont hérité de la soif sanguine, certes moins puissante, mais indispensable à leur corps.

Ils peuvent être très proches des humains car ils ont une capacité à se fondre dans leur truisme de façon remarquable. Leurs physiques et leurs canines sont beaucoup moins prononcés que ceux des Mordus et des Sang-Purs. Pour faire au plus simple, ce sont des êtres dotés d'une intelligence à toute épreuve; ils sont habiles et très rusés. Cela est sans nul doute dû à cet alliage si particulier qui les as confectionnés.

La plupart du temps, ils sont capables de résister facilement à l'appel du sang, un Infant peut en effet rester plus de trois mois sans boire de sang et en se nourrissant uniquement de nourriture "classique". Ils ont aussi l'immense privilège de pouvoir se balader à la lueur du jour sans la moindre inquiétude, leur peau est aussi habituée à la chaleur des rayons du soleil que celles des humains, ils peuvent même bronzer en s'exposant longuement.

~ S A N G • M Ê L E S • M A U D I T S ~

Ces pauvres créatures représentent sans aucun doute le péché ultime. Fruit pourri d’une union entre un vampire et un lycan, ils sont condamnés à se détruire seuls, jusqu'à ce que la Mort leur fasse l’immense plaisir de venir les faucher, mettant ainsi un terme à leur souffrance. Le double empoisonnement présent dans leur corps tend, toutefois, à s’interroger sur la présence d’une âme dans leur prison charnelle.

Puisqu’ils sont issus de deux créatures non reconnues par le Ciel, leur croix est bien plus lourde que celles des autres entités maléfiques. Ils ne sont pas autorisés à pénétrer dans une église, même en ruine et l’argent les rend vulnérables. D’un autre côté, trop rester au soleil ne les consume pas mais les affaiblit également et trouble leur vue si aiguisée autrement. Voici pourquoi ils doivent rechercher l’ombre le plus possible et se sentent davantage dans leur élément la nuit tombée qu’à l’approche de l’astre du jour.

Il n’y a que peu d’informations au sujet de ces insultes a la sainteté, nous savons – bien que les raisons ne soient que spéculatives- que le peu de ces choses étant parvenues à venir au monde ne peuvent survivre au-delà de leur vingt cinquième anniversaire, sous peine de se dévorer eux-mêmes, obéissant à la fois à leur sang de vampire et à leur sang de lycanthrope. Le tribut à payer est lourd pour une telle vie. Et plus ils se rapprochent du terme imposé par leur condition, plus la douleur envahissant leur chair est carnassière et intenable; surtout lorsque des « crises » (moment où ils sont susceptibles de perdre jusqu’au contrôle d’eux même – et donc tuer tout ce qui leur est cher) se manifestent et grignotent leurs capacités à se tenir serein.

Toutefois, dans sa grande bonté, le Seigneur tout puissant a accordé à ces engendrés – dont il parait qu’ils seraient des âmes noires réincarnées dans un corps pareil pour être punies de leurs méfaits d’antan- la possibilité de dissoudre les malédictions dont ils sont porteurs. Effectivement, en échange de l’absorption d’une certaine quantité de sang de sorciers, le leur sera amené à se purifier et à devenir entièrement humain ; leur permettant ainsi une vie sans soucis par la suite. Mais attention, prenez garde ! Devenir humain ne veux pas dire que tout risque sera écarté car rien n’empêche un loup ou un vampire de les mordre et là… Aucune solution pour revenir en arrière. De plus, capturer des sorciers alors que leur force est même inférieure à celui d’un Infant se révèle plus être un travail cérébral que de force ; surtout lorsque leurs capacités de régénérations sont endiguées l’une par l’autre, celle du vampire par le lycan et inversement.

A noter que si leur sang est répugnant au palais des autres créatures lorsqu’ils sont encore sangs-mêlés, une fois rendu humain, il devient un met de premier choix. De quoi en inquiéter plus d’un.

Note : il faut savoir que même si l’un de leurs deux parents est un Infant, qu’importe l’espèce, le résultat sera le même car la part humaine que l'on aurait pu leur léguer se retrouve dévorée entièrement par les deux autres parts d’ombres de leurs être.

Liste des sang-mêlés maudits (1/5) :
• Orphar de Torcy





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-cathedra.forumactif.org


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: #3 Les races - descriptifs    

Revenir en haut Aller en bas
 
#3 Les races - descriptifs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES RACES DISPARUES
» Les races One Piecéennes [spoil]
» Les races jouables
» Les races
» ♠ Les races ♠

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA :: Prémices :: La Genèse :: Les Annexes-